La grande inquiétude Lionel Messi

Remplacé à la 21ème minute contre le Betis Seville dimanche à cause d'une douleur à la cuisse et désormais indisponible six à huit semaine, le quadruple Ballon d'Or est désormais sur le flanc,une nouvelle fois, de quoi inquiéter fans du Barça et journalistes. Messi redeviendrait-il fragile ?

La grande inquiétude Lionel Messi
Messi, une nouvelle rechute. (crédit-photo : metronews.fr)

Lionel Messi a t-il encore la force de jouer ? Une question totalement improbable avant le match contre le PSG la saison dernière, en quart de finale de la Champions League. Pourtant, depuis le début de l'année, c'est un Lionel Messi sur une patte que l'on a vu. Malgré des statistiques toujours très bonnes (8 buts en 11 matchs de Liga) sa nouvelle rechute contre le Bétis, dimanche soir, fait ressurgir de vieux démons du passé et de nouvelles questions sur cette enième blessure, qui le privera de matchs jusqu'à janvier 2014. 

Messi, c'est une poupée fragile 

Retournons en arrière pour voir la première apparition de Messi sous le maillot blaugrana. Il n'a que 16 ans, et pourtant, Frank Rijkaard le pousse en 2004, déjà titulaire à la place Giuly. Tout simplement très bon, l'Argentin va connaître un début de carrière chaotique ; des blessures à répétitions (plus ou moins graves), mais des blessures qui vont détruire son petite début de carrière. Seul l'arrivée de Pep Guardiola va changer quelque chose et Messi ne connaîtra plus aucune blessure. Ironie du sort, ses blessures reviennent alors que Guardiola n'est plus sur le banc ; Vilanova va croiser le chemin d'un Messi flamboyant mais à la fin de saison compliquée. Martino ne semble pas vouloir prendre de risques et le sort plusieurs fois par match. Trop souvent utilisé depuis 2008, où il joue presque tous les matchs, Messi paye t-il son énorme envie de jouer au football. A plusieurs mois de la Coupe du Monde, Messi devra vite recoudre les blessures de son corps.

Le Barça de nouveau sans Messi 

Habitué à voir son feu follet argentin sur le banc ou dans les tribunes depuis plusieurs mois déjà, le FC Barcelone va devoir vite se tourner vers les prochains matchs. Sans lui. Pourtant, cette saison, tout semblait bien commencer : Messi aligne les buts (8 buts en Liga) et son dernier doublé contre le Milan AC au Nou Camp, le 6 novembre dernier. Cette saison, le Barça a appris à jouer sans Messi, et ce sont Alexis Sanchez et Neymar qui en ont profité ; l'un aligne aussi les buts en Liga, l'autre est meilleur passeur de Liga. Une dépendance à Messi qui est caché, cette saison grâce aux performances de ses deux consorts. Huit matchs sans Messi, et Tata Martino va devoir retrouver un joueur de pointe ; Fabregas, Neymar ou Sanchez, autant de questions sans réponse, même si l'Espagnol a une petite longueur d'avance pour jouer en pointe. Une chose est certaine, l'absence de Messi sera préjudiciable au Barça, mais sur le terrain, Neymar et les autres devront cacher au maximum son absence, pour ne pas vivre une partie de saison digne de la saison dernière en C1 et une claque contre le Bayern. 

Messi pense-t-il trop à la Coupe du Monde ? 

C'est une évidence. Lionel Messi, au-delà de ses quatres Ballon d'Or, a encore beaucoup de choses à prouver. Dont gagner une Coupe du Monde. Et celle au Brésil semble être la "sienne" pour lui. De nombreux joueurs barçelonais se sont exprimés sur les absences répétées de Messi, et ont donné des explications qui laissent songeur. Et si tout simplement, Messi s'économiser pour la Coupe du Monde? Une question difficile à répondre, mais c'est plausible aux vues de la déception du lutin argentin en 2010, où l'Argentine a été étrillée par l'Allemagne. Une revanche que veut prendre part Messi à 100%, et dont le plus beau cadeau serait de soulever le trophée, devant les supporters brésiliens dans le pays de Pelé, Ronaldo. 

Le Ballon d'Or 2013 : un objectif à oublier

Quand on parle de Messi, on n'oublie pas qu'avec une grosse saison, il est un des candidats sérieux à sa succession. Pourtant, Ribéry, Neymar, Ronaldo, Ibrahimovic vont peut-être tout simplement le coiffer au poteau pour la récompense ultime. Peut-être, peut-être pas, une chose est sûre : Messi a perdu du crédit cette saison, notamment auprès des bookmarkers qui parient déjà sur le règle du Français, Franck Ribéry. Mais depuis 2010, et le changement de règle, favorisant les performances individuelles, Messi peut toujours y croire. Cependant, le Ballon d'Or risque d'être très contesté en cas de victoire de l'Argentin. 

S'il y avait un principal enseignement, c'est que Messi est toujours fragile et que finalement, il n'est pas un super-héros formaté pour tout gagner. Avec des blessures à répétition, on imagine mal une fin de carrière prématurée du meilleur joueur de football actuel. Mais qui sait ? Peut-être que ces blessures nous cachent des blessures plus graves.