Athletic Club Bilbao - FC Barcelone : Le choc de l'automne

Le FC Barcelone, tenu en échec en Ligue des champions, a l'obligation de réagir ce dimanche 1 décembre au San Mamés en Liga.

Athletic Club Bilbao - FC Barcelone : Le choc de l'automne
Iraola.
Athletic Club Bilbao
FC Barcelone | 21H
Iraola.

Le Barça voyage à Bilbao ce dimanche 1 décembre en Liga. 

Le FC Barcelone déconcentré 

Le 28 avril 2013, en déplacement au Pays Basque, le Barça pouvait être champion d'Espagne en cas de victoire à Bilbao et d'une défaite du Real Madrid à l'Estadio Vicente Calderon, et Messi et Iniesta étaient ménagés au coup d'envoi. La début de la partie était à l'avantage des Leones. Les Barcelonais manquaient d'automatismes en temps de pluie et ne tenaient pas le coup longtemps. Aduriz, excentré côté gauche, fixait Piqué et centrait au deuxième poteau à destination de Susaeta qui disposait de Valdés : 1-0 (min.28). Le milieu Basque était en position défendue mais l'arbitre validait quand même le but. Barcelone dominé, Tito Vilanova décidait de faire entrer Messi à la place de Xavi (min.58). Un remplacement qui changeait radicalement la physionomie du match et qui changeait rapidement les choses. Messi éliminait 3 défenseurs et executait Irairoz : 1-1 (min.68). Le 100e but de l'équipe culé en Liga était une oeuvre d'art de l'Argentin. Le Barça continuait à être dangereux. Alexis, à la reprise d'une tête de Messi consécutive à un centre d'Alvés venu de la droite, dégoûtait le gardien : 1-2 (min.70). L'international Chilien était à nouveau à la fête en Liga. L'impensable devenait ensuite réalité. Ander Herera, à la reprise d'un centre de De Marcos venu de la gauche, égalisait au point de pénalty : 2-2 (min.90). L'équipe de Marcelo Bielsa empochait un point mérité à domicile et empêchait Barcelone d'être champion. 

La forme de l'Athletic Club Bilbao 

Les coéquipiers de Muniain, en grande forme ces temps-ci, ont enchaînés deux victoires consécutives en Liga, l'une à domicile contre Levante et l'autre à Malaga. L'Athletic Bilbao pointe à la cinquième place de la compétition reine en Espagne, à un point de la Coupe d'Europe, et a aujourd'hui le privilége de rugir dans un nouveau stade inauguré au mois d'août. 

La forme du FC Barcelone 

Tata Martino, privé de la moitié des titulaires habituels, a aligné une équipe bis, victime d'une leçon de réalisme de la part de l'Ajax en Ligue des champions. Le Barça, leader de la Liga, a le devoir de continuer à être régulier et voyage à Bilbao avec le statut de favori. Gagner est indispensable pour eux. 

Tata Martino "C'est un match qui permet de voir où on en est" 

L'entraîneur du FC Barcelone a l'intime conviction que la défaite à l'Amsterdam ArenA n'est qu'un incident de parcours "Je pense que l'on a manqué d'intensité aux Pays-Bas. L'équipe doit être à la hauteur et n'a pas à répéter la performance de la première mi-temps contre l'Ajax. C'est une défaite qui ne doit pas être le début d'une série noire. L'Athletic Bilbao est coriace à domicile. C'est une équipe d'éléments compétents qui file droit au but. C'est un match qui permet de voir où on en est. C'est un déplacement crucial et notre but est de terminer en beauté 2013, en obtenant la place de leader du groupe H en Ligue des champions et en gardant la tête de la Liga"

FC Barcelone : Adama et Patric, produits de La Masia, intégrent le groupe. 

Les convoqués côté FC Barcelone : Pinto, Oier; Montoya, Piqué, Bartra, Mascherano, Patric, Adriano; Busquets, Song, Sergi Roberto, Xavi, Iniesta, Fàbregas; Neymar, Alexis, Pedro et Adama. 

Athletic Bilbao : Aduriz est le grand absent côté Basque. 

Les convoqués côté Athletic Bilbao : Irairoz, Hererin; Laporte, Albizua, San José, Balenziaga, Gurpegui, Iraola; Benat, Ituraspe, De Marcos, Susaeta, Muniain, Ander Herera, Rico; Guillermo, Ibai et Toquero.