Réaction d'orgueil du Barça

Le FC Barcelone, dominé en début de match, a réagi par l'intermédiaire de Pedro et Fàbregas et a empoché 3 points mérités en déplacement à Getafe en Liga.

Réaction d'orgueil du Barça
Pedro.
Getafe CF
2
5
FC Barcelone
Getafe CF : Moya; Valera, Lisandro, Alexis, Escudero; Mosquera, Borja Fernandez, Lafita (Gavilan, min.80); Pedro Leon, Diego Castro (Sarabia, min.72), Marica (Colunga, min.60).
FC Barcelone: Pinto; Alvés, Piqué, Mascherano, Alba; Busquets (Bartra, min.89), Sergi Roberto, Iniesta; Alexis, Pedro (Tello, min.80), Fàbregas (Song, min.86).
SCORE: 1-0, min.10, Escudero. 2-0, min.14, Lisandro. 2-1, min.36, Pedro. 2-2, min.41, Pedro. 2-3, min.43, Pedro. 2-4, min.68, Fàbregas. 2-5, min.72, Fàbregas.
ARBITRE: Undiano Malenco (ESP). Avertit côté Getafe CF : Escudero (min.45), Lisandro (min.70), Mosquera (min.84), Alexis (min.85). Avertit côté FC Barcelone : Alvés (min.31), Piqué (min.54), Busquets (min.86).
ÈVÉNEMENTS: 17e match de Liga entre Getafe CF (8e) et le FC Barcelone (1e). Le match a eu lieu au Coliseum Alfonso Perez (15000 spectateurs).

En déplacement à Getafe, Tata Martino décidait d'aligner Fàbregas en pointe en l'absence de Neymar, en vacances au Brésil et de Messi, absent jusqu'en janvier 2014

Un scénario extraordinaire 

Getafe domine les débats en début de match. Le tir lointain de Marica est capté par Pinto (min.1). Sergi Roberto, à la reprise d'un coup-franc d'Alexis venu de la droite, est contré et Piqué est mis en échec par Moya (min.3). Le coup-franc d'Alvés est manqué (min.5). La défense du Barça est à la rue. Escudero, lancé côté gauche par Lafita, pénètre dans la zone de vérité et bat Pinto : 1-0 (min.10). Un but mérité. Le cauchemar des Blaugranas continue. La tête de Lisandro consécutive à un coup de pied de coin de Pedro Leon venu de la droite est détérminante : 0-2 (min.14). Le public du Coliseum est au paradis. La réaction de l'équipe culé est expéditive. L'arbitre refuse un but légal de Pedro pour une position défendue inexistante (min.20). Le centre de Pedro Leon est dégagé par Piqué (min.23). Marica manque de lucidité (min.28). Fàbregas, excentré côté gauche, centre à destination d'Alexis qui est contré (min.30). Le coup-franc de Pedro Leon est dévié (min.31). L'abnégation des Barcelonais paie. Fàbregas lance en profondeur Pedro qui réduit la marque d'un piqué ingénieux aux vingt mètres : 1-2 (min.34). Le Barça peut dire merci à la vista de l'Espagnol. Le match est lancé. Sergi Roberto, lancé côté droit par Alvés, est auteur d'un raté monumental (min.38). Pedro est en grande forme. L'ailier de Tenerife, parfaitement lancé côté gauche par Iniesta, élimine un défenseur et expédie une mine en pleine lucarne : 2-2 (min.41). Le Canarien égalise. Barcelone a envie de gagner. Pedro, à la réception d'un dégagement manqué de Mosquera, dégoute Moya : 2-3 (min.43). Le triplé du prodige formé à La Masia permet au Barça de mener à la pause. 

Une humiliation

"El Geta" n'abdique pas en deuxième mi-temps. Diego Castro combine avec Pedro Leon et manque la cible (min.48). Alexis met à l'épreuve Moya (min.51). La tête de Lisandro, à la reprise d'un coup-franc de Pedro Leon venu de la droite, file à côté (min.54). Diego Castro, lancé côté gauche par Lafita, humilie Piqué et loupe incompréhensiblement le cadre (min.58). La tentative d'Alexis côtoie le ciel de la capitale Ibérique (min.65). Le FC Barcelone augmente la cadence. Busquets décale côté droit Pedro qui dépose un amour de centre au deuxième poteau où Fàbregas tue le match d'une reprise du pied gauche : 2-4 (min.68). Le but de la rédemption. Pedro, lancé côté gauche par Sergi Roberto, manque le cadre en bout de course (min.70). Le Barça est en état de grâce. Pedro est fauché dans les 16 mètres par Borja Fernandez qui oblige l'arbitre à désigner le point de pénalty. Fàbregas l'execute en force : 2-5 (min.72). L'ex-Gunner réalise le doublé. Le match diminue en intensité. Le centre de Colunga est dégagé par Piqué (min.76). La mine d'Alexis échoue d'un rien à côté (min.90). Le Barça l'emporte logiquement en déplacement à Getafe et termine en beauté l'année 2013.