8e de finale aller : Le Real au rendez-vous.

Ils s'étaient quittés dos à dos (2-2) en décembre dernier, le Real Madrid et l'Osasuna se sont retrouvés ce mercredi sous les feux des projecteurs de Santiago Bernabeu, à l'occasion des 8es de finale aller de la coupe d'Espagne.

Ils s'étaient quittés dos à dos (2-2) en décembre dernier, le Real Madrid et l'Osasuna se sont retrouvés ce mercredi sous les feux des projecteurs de Santiago Bernabeu, à l'occasion des 8es de finale aller de la coupe d'Espagne.

D'entrée concernés, les mMdrilènes ont tout de même concédé la première occasion du match mais Iker Casillas est à la parade. Dès lors, ils reprennent le jeu et la possession. Un Benzema très présent et un collectif concentré permettront au Real Madrid de s'éviter toutes frayeurs contre l'adversaire du soir. À chaque perte de balle, toute la maison blanche s'active pour récupérer le cuir et le porteur du ballon est harcelé. La décision se fera à la 19e minute de jeu quand sur un coup-franc de Modric, Benzema devance Ronaldo et ouvre le score pour les siens. Son 99e but avec la tunique blanche du club sur les épaules. Devant au score, Madrid ne baisse pas le rythme. Jesé très inspiré et omniprésent sème la pagaille dans l'arrière-garde des rouges et bleus. Bale est discret mais le reste de l'attaque dorée du soir compense. Ronaldo essaye beaucoup comme à l'accoutumée, avec moins de réussite que d'ordinaire.

Au retour des vestiaires, Madrid conserve le même rythme et Benzema continue de faire trembler l'édifice poreux de Pampelune. Jesé enflamme son côté et Modric distille à merveille. À la suite d'un beau mouvement lancé par Benzema, dévié par Cristiano et conclu par Jesé, le club du roi double la mise et s'évite une fin de match bafouilleuse comme il a trop souvent connu cette saison. Ronaldo toujours aussi volontaire est boudé par la réussite, surtout quand à la 71e minute il sort une frappe de Bale qui aurait offert un troisième but au Real. Qu'importe, les merengues sont toujours devant et se contentent de gérer une partie qui leur est acquise. Dans les dix dernières minutes, les espaces s'ouvrent, la fatigue aidant.

En attendant le match retour la semaine prochaine, le Real Madrid a pris une sérieuse option sur la qualification en disposant de l'Osasuna grâce un Benzema bien présent qui a pu s'appuyer sur une attaque Jesé - Bale - Ronaldo inspirée.