Atlético Madrid - FC Barcelone : Exigence maximum

L'équipe catalane, en tête de la Liga ex-aequo avec l'Atlético, doit impérativement l'emporter aujourd'hui à l'Estadio Vicente Calderon pour espérer devenir l'unique leader de la compétition reine en Espagne.

Atlético Madrid - FC Barcelone : Exigence maximum
L'Estadio Vicente Calderon.
Atlético Madrid
FC Barcelone | 20H
L'Estadio Vicente Calderon.

L'Atlético Madrid reçoit aujourd'hui le FC Barcelone pour un choc de leader en Liga. 

Match équilbré à l'Estadio Vicente Calderon

Le 21 août 2013, les Catalans étaient tenus en échec par l'Atlético Madrid en Supercoupe d'Espagne. Tata Martino décidait de ménager Neymar, loin d'avoir une condition physique adéquate et favorisait Pedro, en grande forme et du côté des locaux, Diego Simeone déployait un onze de rêve avec la présence de l'ancien culé Villa en pointe. L'Atletico Madrid était concentré et le Barça manquait de solutions. Les Indios étaient rapidement récompensés. A la suite d'une bévue de Messi, les résidents de l'Estadio Vicente Calderon procédaient en contre et lançaient en côté gauche Arda Turan. Le Turque centrait à destination de Villa qui executait Valdés à l'aide d'une reprise du pied droit : 1-0 (min.12). L'Asturien devenait l'unique joueur à avoir marqué en Supercoupe d'Espagne avec 3 clubs de suite (Valence, FC Barcelone, Atlético Madrid). La solidité de l'équipe locale en défense forçait le respect. Mascherano était impérial côté Blaugrana. L'Atlético menait d'un but à la pause et Messi, victime d'une contusion, était remplacé par Fàbregas à la pause. L'international Espagnol répondait présent avec Alexis. Neymar entrait à la place de Pedro (min.58). L'ailier Brésilien, à la récéption d'un centre d'Alvés depuis le côté droit, égalisait d'une tête précise au deuxième poteau : 1-1 (min.65). Le père de Davi Luca était providentiel et l'équipe catalane réalisait une opération remarquable en déplacement. 

La forme de l'Atlético Madrid 

La fougue de l'équipe de Diego Simeone, qui vient embêter les deux ogres du pays, lui permet d'espérer venir à bout du Barça. Les Indios ont fait des progrès et ont réalisé une première moitié de Liga parfaite. L'Atlético est logé à la même enseigne que l'équipe catalane, avec un total de 16 matchs gagnés, 1 partage et 1 défaite. C'est une machine à gagner et un candidat sérieux au titre qui a la réputation d'être coriace à l'Estadio Vicente Calderon et a terminé en tête du groupe G en Ligue des champions, garantie d'une place en huitième de finale de la compétition contre l'AC Milan. Les coéquipiers de Thibault Courtois, auteur d'une performance d'exception à Valence, ont le devoir de maintenir la cadence à domicile. 

La forme du FC Barcelone 

Le paradoxe règne à Joan Despi. Le bilan comptable des Catalans est à la hauteur des espérances, mais d'un autre côté, une partie des culés a préféré critiquer le coaching prôné par Tata Martino, jugé pragmatique par des nostalgiques de la Dream Team de Pep Guardiola. La qualité technique des Blaugranas continue à plaire au public du Camp Nou, le temps que le Rosarino découvre les solutions adéquates, le champion d'Espagne augmente la cadence et dépend moins de Messi. Pedro et Alexis ont remplacé à la perfection La Pulga qui a manqué deux mois de compétition et a eu le privilège de revenir en force contre Getafe en Coupe d'Espagne. L'étoile argentine a envie de marquer les esprits contre l'Atlético. 

Tata Martino "L'Atlético est l'une des + grandes équipes d'Europe" 

L'entraîneur du FC Barcelone a parlé du choc contre l'Atlético "C'est un match important pour l'avenir moral des deux équipes mais qui est loin d'être détérminant d'un point de vue comptable. Il reste la deuxième moitié de la Liga à jouer. L'Atlético est l'une des + grandes équipes d'Europe, et le FC Barcelone a l'avantage d'être + en forme que cet été, lorsque nous avions remporté la Supercoupe d'Espagne. Nous continuerons à jouer au même niveau en favorisant une construction rapide et en minimisant les situations de contre. Le Barça est au top et choisir onze joueurs pour débuter le match est compliqué" et de Messi "Il est en forme, tout le monde a pu le voir, mais il revient d'une absence longue de deux mois et n'a que 30 minutes dans les jambes. Il faudra évaluer si il est en condition pour jouer un match complet"  

Atlético Madrid : Mario Sùarez n'intégre pas le groupe. 

Les convoqués côté Atlético Madrid : Arunzabia, Courtois, Bounou; Godin, Filipe Luis, Tobi, Manquilo, Giménez, Juanfran, Insua, Joao Miranda; Tiago, Koke, Turan, Raùl Garcia, C.Rodriguez, Gabi, Guilavogui, Oliver Torres, Sosa; Adriàn, Villa, Diego Costa. 

FC Barcelone : Oier, victime d'une luxation à l'index de la main gauche, Cuenca, écarté par décision technique, et Jonathan Dos Santos, touché au ligament interne du genou à l'entraînement, sont indisponibles. Afelay, privé de feu vert médical, a été convoqué par Tata Martino. 

Les convoqués côté FC Barcelone : Valdés, Pinto; Alvés, Montoya, Adriano, Piqué, Bartra, Puyol, Mascherano, Alba; Busquets, Song, Sergi Roberto, Xavi, Iniesta, Fàbregas; Neymar, Alexis, Pedro, Tello, Afelay, Messi.