FC Barcelone - Real Sociedad : Une réputation à défendre

Les Blaugranas, tenus en échec en Liga, ont envie de répondre aux critiques aujourd'hui contre l'équipe de Jagoba Arasate en demi-finale de Coupe d'Espagne.

FC Barcelone - Real Sociedad : Une réputation à défendre
Zurutuza.
FC Barcelone
Real Sociedad | 22H
Zurutuza.

Le FC Barcelone a le devoir de réagir aujourd'hui contre la Real Sociedad en demi-finale de Coupe d'Espagne. 

Les Donostiaras ridiculisés 

Le 24 septembre 2013, Pedro, auteur d'un triplé à l'Estadio Teresa Rivero, était mis au repos au coup d'envoi du match des Blaugranas contre la Real Sociedad à domicile en Liga et la défense txuki-urdin, gardien y compris, réalisait une bévue monumentale qui autorisait Neymar, à la réception d'un centre d'Alexis venu de la droite, à marquer dans la cage vide : 1-0 (min.5). Un but gag. Le Barça était lancé. Neymar régalait côté gauche et déposait un centre au deuxième poteau que Messi coupait d'une tête plongeante : 2-0 (min.8). 14e but de la tête du Rosarino (13 avec le Barça et 1 avec la séléction) qui n'avait pas marqué ainsi depuis le 24 janvier 2013 et un déplacement à Malaga en Coupe d'Espagne. Le cauchemar de l'équipe de Jagoba Arasate venait à peine de débuter que Busquets expédiait une reprise du pied gauche en pleine lucarne depuis l'extérieur de la zone de vérité : 3-0 (min.23). "El Quintanieves" était l'heureux témoin du manque de réalisme de Messi. Le public était comblé et le Barça menait logiquement à la pause. Les coéquipiers de Dani Alvés continuaient à dominer les débats à la reprise. Les Basques avaient envie de marquer au moins une fois. De La Bela, à la reprise d'un centre d'Agirexte venu de la droite, dégoûtait Valdés au point de pénalty : 3-1 (min.61). L'ancien latéral gauche de Gramenet réduisait la marque, ce qui n'empêchait pas Messi d'être détérminant. Lancé côté gauche par Xavi, le numéro 10 éliminait 3 Donostiaras et centrait à destination de Bartra qui répondait présent : 4-1 (min.76). Le but de la rédemption. Messi était remplacé par Sergi Roberto (min.83) et le FC Barcelone empochait 3 nouveaux points à domicile. 

La forme du FC Barcelone 

Les Murcielagos de Valence ont mis un terme à une hégémonie catalane longue de 60 semaines en Liga en s'imposant au Camp Nou. Les Blaugranas, dominateurs en début de match, ont levé le pied en deuxième mi-temps et ont permis aux Chés d'empocher les 3 points. L'équipe culé a envie de prouver à tout le monde que ce fiasco n'est qu'un incident de parcours en Coupe d'Espagne. 

La forme de la Real Sociedad

La Real Sociedad, qui a la particularité d'être redoutable à domicile, est loin d'être en odeur de sainteté en déplacement, à l'image d'une humiliation en Liga contre l'Atlético Madrid à l'Estadio Vicente Calderon. Les Basques pointent à la 6e place de la compétition reine en Espagne et ont l'intention de conquérir le public de Les Corts. 

La révélation Griezmann

L'avant-centre originaire de la ville de Maçon, qui a intégré le célèbre centre de formation de la Real Sociedad en 2006, a débuté à l'âge de 18 ans en équipe première et a participé à la conquête de la Liga Adelante qui le révéla aux yeux du public Espagnol en 2010. L'international Français, auteur de 50 réalisations en 185 matchs toutes compétitions confondues avec les txuki-urdin, est une référence à la Real Sociedad et mérite une place en équipe de France. 

Messi "Je me sens bien"

Interviewé par une société américaine, Messi a expliqué être content de pouvoir jouer à nouveau  "Je me sens bien. J'ai eu des moments compliqués mais aujourd'hui tout est oublié" et a envie de tout gagner "Ce qui compte ce sont les titres et j'aimerais en gagner avec le Barça et l'équipe d'Argentine. Remporter la Coupe du monde est le rêve de tout un pays et je souhaite pouvoir jouer la finale de la compétition contre le Brésil" Le numéro 10 a parlé du départ de Tito Vilanova et d'Eric Abidal "Ce sont deux coups durs" et pense que le Barça a changé "Nous avions longtemps joué de la même façon, que ce soit avec Pep Guardiola ou Tito Vilanova, et Tata Martino vient d'une autre culture" 

Tata Martino "Montrer ce que l'on vaut" 

La Real Sociedad est une équipe imprévisible"Ce dimanche par exemple en Liga, ils ont joué sans avant-centre. Nous ne savons pas si ils utiliseront une équipe défensive ou qui va droit au but contre nous" L'entraîneur du Barça pense que tuer un match rapidement est fondamental "Lorsque nous dominons un match, nous devons être réalistes, car en temps normal, quand le Barça marque en premier, nous gagnons le match par au moins deux buts d'écarts. Nous avons eu la chance de le faire contre Valence mais au final nous avons été rejoints. J'ai parlé de questions tactiques avec le groupe à l'entraînement" Le Rosarino est optimiste "J'espère qu'il n'y aura pas d'autres défaites. Nous ne pouvons pas écarter le Barça de la course au titre pour 45 lamentables minutes. L'équipe est à 3 longueurs du leader contre qui nous aurons le privilège de jouer le 18 mai à domicile. Lâcher des points en route est maintenant une chose interdite. Nous savons qu'il reste de moins en moins de matchs et rectifier le tir est compliqué à ce stade de la compétition. Il faut à tout prix que l'on montre ce que l'on vaut"

FC Barcelone : Tous les joueurs disponibles ont été convoqués par le technicien Argentin. 

Les convoqués côté FC Barcelone : Valdés, Pinto; Alvés, Montoya, Adriano, Piqué, Bartra, Puyol, Mascherano, Alba; Busquets, Song, Sergi Roberto, Xavi, Iniesta, Fàbregas; Pedro, Alexis, Tello, Afelay, Cuenca, Messi. 

Real Sociedad : Agirexte et Gonzalo Castro, écartés par décision technique, ne voyageront pas en Catalogne. 

Les convoqués côté Real Sociedad : Bravo, Zubikarai; Carlos Martinez, Zaldua, Mikel, Ansotegi, Inigo Martinez, José Angel; Ros, Pardo, Elustondo, Gastanaga, Zurutuza, Xabi Prieto, Canales; Seferovic, Vela, Griezmann.