La Liga pour l'Atletico Madrid

Dans un match tendu, l'Atletico Madrid empoche la Liga, après son match nul contre le FC Barcelone (1-1). Avec 90 points, l'Atletico Madrid gagne la Liga après une saison extraordinaire.

La Liga pour l'Atletico Madrid
Le FC Barcelone n'a rien pu faire contre l'Atletico Madrid, bien trop puissant (crédit-photo : twitter.com)
FC Barcelone
1 1
Atletico Madrid
FC Barcelone : Pinto, Dani Alves, Piqué (carton jaune) , Mascherano (carton jaune), Adriano, Busquets (Song) (carton jaune), Cesc, Iniesta, Alexis, Pedro (Neymar), Lionel Messi (carton jaune)
Atletico Madrid: Courtois, Juanfran, Miranda, Godin (carton jaune), Filipe (carton jaune), Tiago (carton jaune), Gabi, Turan (Raul Garcia), Koke, David Villa, Diego Costa (Adrian)
SCORE: 1-0 : 33ème minute : Sanchez 1-1 : 46ème minute : Godin
ARBITRE: Arbitre : Mateu Lahoz
ÈVÉNEMENTS: 38ème journée de Liga Nou Camp

Mérité ! Voilà ce qu'ont dû se dire les supporters catalans, après le match nul des joueurs du Barça contre l'Atletico Madrid (1-1). Les Colchoneros ont exulté, au coup de sifflet final, et soulever le titre après ce match sous haute-tension. 

L'après-midi idéale pour le FC Barcelone. Du moins jusqu'à la mi-temps.

Le FC Barcelone avait obligation de gagner pour soulever le Graal. Tout avait pourtant bien commencé : Diego Costa et Arda Turan se blessaient presqu'au même moment. Puis vient, celui qui aurait pu être le héros de la rencontre, côté catalan : Alexis Sanchez reprend une déviation de Messi, en catapultant le ballon au fond des buts de Courtois. (33ème). A ce moment là du match, le FC Barcelone est champion ! Et malgré quelques poussées des rouges et blancs, le FC Barcelone gardait le score à leur avantage. 

Diego Costa, en pleurs, pourrait manquer la finale de la C1, voire le Mondial

Mais l'Atletico n'a pas lâché 

De retour de la mi-temps, l'Atletico n'affiche pas le même visage. Et David Villa a failli en profiter en touchant le poteau droit de Pinto sur une frappe à angle fermé (46ème) avant de voir Godin, finalement héros du match, placer une tête sur un corner, et donner l'avantage au club madrilène (49ème). Le marquage laxiste des défenseurs catalans aura coûté très cher au Barça. Devant, les Catalans vont continuer à pousser, mais ni Messi, ni Sanchez (pourtant buteur) ne montreront leur meilleur visage. Pire, l'entrée de Neymar n'a pas fait bouger les choses. Seule une frappe de Dani Alvès et un but hors-jeu de Messi feront frémir les supporters catalans. Le coup de sifflet final aura donc sceller le sort d'un Atletico Madrid, exceptionnel cette saison, et d'un Barça à bout de souffle. Le Barça non rancunier par ce nul logique a félicité les joueurs de l'Atletico, largement supérieur dans leurs différentes confrontations. Même les supporters ont applaudi les joueurs madrilènes. Comme quoi, l'Atletico Madrid a gagné le respect de leurs adversaires. Surtout que la saison ne devrait pas se finir sur ce titre, puisque l'Atletico Madrid jouera la finale de la C1 dans quelques jours, contre le Real Madrid.