La défaite de Messi

L'année 2013-2014 restera compliquée pour Leo Messi. Le joueur argentin n'était que l'ombre de lui-même. Pire, pour les grands moments, notamment lors du match contre l'Atletico Madrid, il est passé totalement à côté. Messi est-il malheureux à Barcelone?

La défaite de Messi
La défaite de Messi

Sifflé par ses propres supporters, samedi dernier, lors de la perte du titre contre l'Atletico Madrid, Lionel Messi vit des heures sombres au FC Barcelone. Si les chiffres restent globalement bons (28 buts pour 31 matchs en Liga), mais tendent à la baisse (46 buts en 32 matchs de Liga l'an passé), Messi est passé à côté des grands matchs. Aujourd'hui, Messi s'excuse pour sa mauvaise saison, et restera au Barça tant qu'il y "aura de l'affection pour lui", sur son Twitter chinois. En effet, Messi aura prouvé qu'il n'était plus un grand joueur, mais un joueur quelconque, depuis plusieurs mois. 

Le fantôme catalan

Messi aura marqué l'année, comme étant l'une des grandes déceptions du club. Trop souvent blessé, en méforme physique, la Pulga s'est totalement éclipsée lors des matchs de Ligue des Champions contre l'Atletico Madrid. Nouvelle prestation fantomatique, samedi dernier, alors que le titre aurait pu se jouer sur un éclair d'un Messi. Avec une saison pareille, l'Argentin devra faire une Coupe du Monde extraordinaire pour faire oublier aux supporters catalans cette saison décevante.

Un état d'esprit déplorable

Un constat est extrêmement justifié : celui d'un Leo Messi, qui ne se donne plus. Certes, la Coupe du Monde comme objectif principal, Messi aurait pu lever le pied. C'est ce qu'il a fait. Malheureusement, une certaine nonchalance est en train de naître du côté du génial argentin. La fin de cycle du Barça en est aussi pour quelque chose. Complexe de voir son ancien entraîneur Vilanova, mourir, voir les Puyol, Xavi, Valdès qui sont en fin de cycle. 

Une prolongation injustifiée?

Le contrat en or de Messi, bientôt signé par le joueur, a fait du bruit. Il demande une revalorisation à 20 millions d'euros, faisant de lui le joueur le mieux payé du monde. Une demande peu justifiable à l'issue de sa saison fantomatique. Et pourtant, le FC Barcelone sait que Messi est le meilleur joueur du monde (avec Ronaldo), et doit faire des sacrifices pour lui. Quitte à lui redonner le surnom de "dictateur".