L'Atlético Madrid porté en triomphe au Santiago Bernabéu

Les champions d'Espagne en titre, solides en défense et déterminés à gagner, ont marqués les esprits et ont portés le coup de grâce au Real Madrid par l'intermédiaire d'Arda Turan. Les Galactiques, globalement dominateurs, ont manqués de réalisme et de solutions à Chamartin et concèdent logiquement une deuxième défaite consécutive en Liga.

L'Atlético Madrid porté en triomphe au Santiago Bernabéu
Real Madrid
1 2
Atlético Madrid
Real Madrid : Casillas; Arbeloa (Varane, min.77), Pepe, Sergio Ramos, Coentrao; Modric, Kroos, James Rodriguez; Ronaldo, Bale (Isco, min.72), Benzema (Javier Hernandez, min.63).
Atlético Madrid : Moya; Juanfran, Godin, Joao Miranda, Siqueira; Gabi (Arda Turan, min.61), Tiago, Koke, Raùl Jimenez (Griezmann, min.64), Raul Garcia; Mandzukic (Mario Sùarez, min.78).
SCORE: 0-1, min.10, Tiago. 1-1, min.28, Ronaldo (p.). 1-2, min.76, Arda Turan.
ARBITRE: Antonio Miguel Mateu Lahoz (ESP). Avertit côté Real Madrid : James Rodriguez (min.19), Arbeloa (min.63), Javier Hernandez (min.67) et Modric (min.85). Avertit côté Atlético Madrid : Godin (min.22), Siqueira (min.25), Mandzukic (min.41), Gabi (min.54), Joao Miranda (min.86), Mario Sùarez (min.89) et Koke (min.90).
ÈVÉNEMENTS: Match Real Madrid (1e) vs Atlético Madrid (8e) comptant pour la 3e journée de la Liga BBVA 2014-2015 et prévu à l'Estadio Santiago Bernabéu.

Fabio Coentrao intégrait le onze initial Galactique au coup d'envoi du match contre l'Atlético Madrid en Liga. Les champions d'Europe, humiliés par la Real Sociedad à l'Estadio Anoeta, tenaient à réagir ce samedi soir à domicile. 

Une domination sans partage 

Les duels aériens sont musclés dés le début de la partie. Les Indios privilégient une tactique défensive qui repose sur une force morale et un engagement physique de tous les instants. Le Real Madrid lâche prise au bout de dix petites minutes. Tiago, à la reprise d'un centre de Koke venu de la gauche, mouche Benzema et surgit devant Casillas pour catapulter une tête energique au fond des filets : 1-0 (min.10). Un but logique qui encourage les Vikings à réagir. Le boulet de canon de Ronaldo côtoie le ciel Castillan (min.14). "El Comandante", lancé côté droit par Bale, humilie Godin et dépose un centre parfait au deuxième poteau où James Rodriguez manque de précision (min.15). Raul Jimenez et Sergio Ramos sont déchainés (min.16). Benzema, servi de l'extérieur du pied droit par James Rodriguez, fuit la cible de loin (min.19). Moya est à la parade d'un coup-franc sublime de Bale (min.23) et l'abnégation des locaux finit par être payante. Ronaldo est fauché en pleine course par Siqueira à l'angle de la surface côté droit et oblige l'arbitre à désigner le point de penalty. Le Portugais exécute la sentence : 1-1 (min.26). Les coéquipiers de Pepe égalisent. Ronaldo, qui a bénéficié de deux semaines de repos, est décidement en grande forme. L'ailier Lusitanien, à la réception d'un dégagement loupé de Juanfran côté gauche, est contré par le défenseur Valencian puis est signalé en position défendue au deuxième poteau (min.28). Les Merengues dominent mais ne concrétisent rien. Le tir fuyant de Ronaldo échoue à côté (min.32). Benzema combine avec le Ballon d'Or côté gauche et manque de réactivité pour espérer marquer ce qui permet à Moya d'intervenir au beau milieu de la zone de vérité (min.34). La mine à longue distance de Kroos file à côté (min.37). Ronaldo, lancé côté droit par l'ex-Munichois, centre à destination de Benzema qui manque de réalisme au deuxième poteau (min.38). Raul Jimenez, lancé à la limite de la faute par Mandzukic, temporise aux 20 mètres puis est tenu en échec par Casillas (min.39). Ronaldo s'amuse avec Siqueira côté droit et centre en direction de Benzema qui oblige Moya à réaliser une parade réflèxe à l'aide d'une tête précise au deuxième poteau (min.40). Pepe, à la reprise d'un centre de James Rodriguez venu de la droite, force l'ancien Azulon à rester vigilent au deuxième poteau (min.42) et le tir lointain de Koke est facilement capté par Casillas (min.45). 1-1 à la pause. 

Un chef d'oeuvre en guise de cerise sur le gâteau

Le match diminue en intensité à la reprise. La fatigue et l'inquiétude gagne rapidement les rangs Merengues. James Rodriguez combine avec Ronaldo et fuit le cadre de loin (min.46). Le Colombien est imité par Pepe (min.51). Les Blanquirojos sont performants en contre. Mandzukic, servi aux 20 mètres par Raul Garcia, est tenu en haleine par Sergio Ramos (min.58). Arda Turan, loin d'être à la hauteur depuis le début de la saison, est privilégié à Gabi (min.60). L'Atlético Madrid change de visage en présence du Turc. Benzema, point faible des Vikings, est remplacé par Javier Hernandez qui débute ainsi avec le club phare de la capitale Ibérique (min.63). Les deux équipes enchaînent les fautes. Isco entre en lieu et place d'un Bale inéxistant (min.70). Griezmann, fraîchement entré à la place de Raul Jimenez, décale côté gauche Arda Turan qui élimine Arbeloa et manque le but du K.O. dans la surface (min.73). Le Real Madrid, désorganisé et à bout de nerfs, abdique. Juanfran, lancé côté droit par Griezmann, centre pour Raul Garcia qui permet grâce à sa vision du jeu à Arda Turan de disposer de Casillas au point de penalty : 1-2 (min.77). L'équipe de Diego Simeone revient de loin et le Real Madrid est condamné et cède à la panique. Raul Garcia est à nouveau contré (min.81). Kroos manque le cadre aux 20 mètres (min.84). Griezmann, à la réception d'un long dégagement de Moya à l'angle de la surface côté gauche, sème Pepe et touche le petit filet extérieur en angle restreint (min.90) et les champions d'Espagne en titre l'emportent au forceps à l'Estadio Santiago Bernabéu. Le Real Madrid enchaîne une deuxième défaite de suite et pointe maintenant à la douzième place de la Liga à six longueurs du Barça.