Supercoupe d’Espagne : Le Barça giflé à Bilbao

En déplacement sur le terrain de l’Athletic Bilbao pour le match aller de la Supercoupe espagnole, le FC Barcelone est totalement passé à coté de son match et a sombré en deuxième période devant une rafale de buts basque (4-0). Les Blaugranas ne réaliseront pas le fameux sextuplé en laissant filer ce symbolique trophée national.

Supercoupe d’Espagne : Le Barça giflé à Bilbao
Reuters

Les Catalans avaient fait étalage de leur forme samedi dernier, à l’occasion de la Supercoupe d’Europe, en écrasant le FC Séville de Kévin Gameiro en première période (4-1), avant une fin de rencontre sans dessus-dessous (5-4 score final). Cette fois, il n’en fut rien.

La faute en partie à Marc-André Ter Stegen. Le portier allemand, peu inspiré, offrit une prestation de gardien amateur en début de match et après avoir donné une première situation aux locaux sur un dégagement hasardeux (10ème), sortit de manière incompréhensible de sa surface pour donner l’opportunité au défenseur Mikel San José d’inscrire le but du week-end, depuis le rond central (14ème). La doublure de Manuel Neuer parmi la Nationalmannschaft lança ainsi parfaitement les Leones qui n’en demandaient pas tant.

Le Barça à coté de ses pompes

Avec une composition d’équipe complètement inédite, bien loin du onze type que Luis Enrique utilisera cette saison – un milieu de terrain à trois avec Sergi Roberto, Javier Mascherano et Rafinha et une défense composée entre autres de Marc Bartra, Adriano et Thomas Vermaelen – le Barça n’arriva jamais à poser son jeu et malgré les présences de Luis Suarez, Lionel Messi et Pedro – en instance de départ vers Manchester United, et toujours pas fixé sur son sort – devant, c’est Bilbao qui enfonça le clou en seconde période.

Aduriz bourreau de Ter Stegen

L’attaquant Aritz Aduriz à lui tout seul acheva d’ailleurs ce FCB méconnaissable. Au milieu d’une défense totalement dépassée, l’ex-Valencian se permit le luxe d’inscrire la bagatelle de trois réalisations (53ème, 62ème, 68ème) pour transformer la victoire basque en une très lourde correction.

Après une préparation mitigée, le FCB ne se rassure pas à une semaine de la reprise de la Liga ; l’Athletic quant à lui, a offert une superbe soirée à ses supporters et après l’épopée en Copa del Rey de la saison dernière, remportera assurément dans trois jours son premier trophée – certes mineur – depuis son doublé coupe-championnat de 1984. De quoi entamer sa saison de la meilleure des manières, après la septième place de Liga obtenue en mai dernier.