L'Atlético suit attentivement le Barça

En s'imposant 3-1 face à Eibar, l'Atlético Madrid conserve sa seconde place derrière Barcelone.

L'Atlético suit attentivement le Barça
L'équipe
Atlético Madrid
3 1
Eibar
Atlético Madrid : Oblak, Jésus Gamez, Giménez, Hernandez, Saul, Partey, Gabi, Frreira Carrasco, Koke, Correa, Griezmann
Eibar: Asier Riesgo, Dos Santos, Lillo Castellano, Juncà, Ander Capa, Escalante, Dani Garcia, Paleteiro, Adrian, Keko, Sergi Enrich
SCORE: Keko 46' Giménez 56' Saul 63' Fernando Torres 90+1

Après leur défaite face à Barcelone (2-1), les Colchoneros l'emportent à domicile face à Eibar. En l'absence de Diego Godin, Saul Niguez prend place en défense centrale. Le jeune Français âgé de 20 ans, Lucas Hernandez est titulaire pour la première fois avec l'Atlético et sera sur le flanc gauche de la défense. 

L'Atletico solide candidat au titre

Dés les premières minutes, les hommes de Diego Simeone mettent du rythme et obligent l'adversaire à défendre dans sa moitié de terrain. Le premier coup franc pour l'équipe d'Antoine Griezmann ne donne rien. Frappé depuis le côté gauche, le ballon est renvoyé de la tête par Mauro Dos Santos. Eibar est solide en première partie de rencontre. Avec un bloc solide et bien organisé, Eibar résiste très bien et empêche les Colchorenos de combiner. Le portier d'Eibar, Asier Riesgo n'a pas fait grand chose. Les joueurs repartent dans les vestiaires avec un score de parité à la pause, 0-0. 

Le début de la seconde période démarre très fort. Après seulement 40 secondes de jeu, Eibar ouvre la marque. Saul Niguez marche sur le ballon et Sergi Enrich intervient, Keko surgit en renfort et ajuste Oblak sur ce ballon détourné malgré un tacle désespéré de Saul. Les Madrilènes réagissent. Suite à un coup de pied arrêté, le ballon flotte dans la surface et Riesgo est à la parade sur sa propre ligne. Gimenez égalise. Sur un corner frappé côté gauche, le défenseur des Colchorenos se présente complètement libre et propulse le ballon au fond des filets de la tête (56e). L'Atlético Madrid prend l'avantage. Sur un corner frappé côté droit, Saul Niguez s'élève au dessus de Gonzalo Escalante pour placer sa tête, le gardien d'Eibar est battu pour la seconde fois (63e).  Carrasco échappe a deux adversaires et enroule une frappe qui rase le deuxième poteau (69e). L'Atlético marque mais le but est refusé, Luciano Vietto reprend le centre de Jesus Gamez mais l'arbitre siffle un hors jeu peu évident à évaluer (75e). Fernando Torres dépose Lillo Castellano mais ne gagne pas son duel face Asier Riesgo , le ballon file à gauche du cadre. Le dernier but est Madrilène. Sur un magnifique centre à ras de terre de Luciano Vietto, Fernando Torres se jette pour reprendre du pied droit, le ballon file dans les filets (90+1). L'espagnol inscrit son 100e but sous les couleurs de l'Atlético Madrid. 

Les hommes de Diego Simeone remportent donc ce match 3-1 et recollent provisoirement au Barça, avec 51 points mais avec un écart de 14 buts et 2 matchs de retard.