Fc Barcelone : Quel bilan pour ce début de saison ?

Avant un déplacement toujours difficile du côté de Vigo là ou le barça avait encaissé sa plus lourde défaite l'an dernier, il est temps de faire un bilan du début de saison du double champion en titre dans cette Liga.

Fc Barcelone : Quel bilan pour ce début de saison ?
Fc Barcelone : Quel bilan pour ce début de saison ?

Après une intersaison que l’on qualifiera d’”agitée” , il est temps de de passer en revue le début de saison du Fc Barcelone entre points positifs et négatifs

 

Premier point le rendement des recrues :

Cilissen : Celui qui a été recruté en provenance de l’Ajax Amsterdam en fin de mercato pour palier le départ de Claudio Bravo à Man City et ainsi devenir la doublure de l’élégant Ter Stegen, n’a malheureusement pas pu se montrer sous son meilleur jour. En effet, l’international néerlandais n’a disputé qu’une seule rencontre face à Alaves début septembre et ce match se solda par une défaite des blaugrana peu inspirés ce soir là. Donc comme première le batave aurait pu faire mieux, surtout qu’il apparu assez fébrile dans ses intervention que ce soit avec ses pieds ou ses mains. Cependant difficile de juger le rendement d’une doublure sur un seul match. Attendons donc avant de juger trop vite

Umtiti : L’ancien lyonnais avait pour but de suppléer les départs actés de Bartra et Vermalaen ainsi que de redonner de l’allant à une charnière centrale plutôt vieillissante. Il a pour l’instant réussi son pari en quittant le Parc OL. En plus d’avoir enchaîné les bonnes prestations en l’absence de Mascherano fin août, l’international français fait mieux que d’être un remplaçant. Il est désormais clair qu’il postule à une place de titulaire en lieu et place de l’Argentin qui enchaîne les prestations moyennes. D’ailleurs il s’est parfaitement acclimaté à la vie barcelonaise, s’essayant même à parler espagnol et tweeter en catalan ! Tout est fait pour qu’il devienne le chouchou des supporters

Digne : C’était le transfert surprise de cet été. Lucas Digne est arivé en Catalogne pour devenir la doublure de Jordi Alba. Celui à qui toute la presse française promettait de ne jouer que les matches de coupe du roi, se sont trompés. En effet, “Tintin” comme on le surnomme, est une vraie alternative dans un style d’ifférent pour le poste d’arrière gauche. Là où Jordi Alba mise sur son explosivité et sa vitesse, Digne est moins offensif que l’espagnol mais semble plus solide en défense et dispose d’une qualité de centre supérieur. De plus, il est véritablement dans la rotation de l’effectif ayant participé à 3 matches de championnat. Futur bonne pioche ?

Andre Gomes: Arrivé à Barcelone après un feuilleton rocambolesque l’annonçant une heure avant au Real Madrid, le champion d’Europe a privilégié le Barça plus en accord avec sa philosophie de jeu selon lui. Milieu de terrain polyvalent il vient renforcer un secteur de jeu ayant pu montrer ses limites l’an dernier par fait du manque de rotation. Plutôt  discret, l’ancien pensionnaire de Mestella s’intègre peu à peu dans l’effectif avec des performances montant crescendo en atteste son excellent match face au Sporting Gijon, où il fut omniprésent tant à la récupération qu’à la création. Une solution de plus pour Luis Enrique dans le secteur clé du Barça!

Denis Suarez : Le retour de Suarez deuxième du nom au Barça est pour l’instant une réussite. Après une saison en prêt à Séville, et une autre à Villareal 2 ténors de la Liga, le petit Denis a pu confirmer les espoirs placé en lui. Son retour est très positif pour le moment car de part sa polyvalence, il offre plusieurs solutions à Luis Enrique mais également car de part son jeu on a l’impression qu’il n’a jamais vraiment quitté Barcelone et son entente footballistique avec Messi est plutôt très encourageante ! Même si son temps de jeu pourrait être inférieur à celui d’Andre Gomes nulle doute que le petit Denis se donne  fond comme par exemple face à Gijon où il est entré en jeu pour donner deux caviars comme passe décisives. Une satisfaction !

Paco Alcacer : Le tant attendu numéro 9 suppléant à la fabuleuse MSN est arrivé dans les dernières heures du mercato en provenance de Valence. L’international connaît quelques difficultés pour le moment néanmoins, l’international espagnol  n’a pas connu la réussite avec un but refusé pour hors jeu et une barre transversale. La réussite le fuit et il n’a toujours pas inscrit le moindre but. Cependant à le défaut de ces qualités, c’est à dire que, c’est une sorte de Pippo Inzaghi espagnol entre d’autre terme pas le numéro 9 capable de beaucoup participé au jeu mais plutôt de rester à l’affut du moindre ballon dans la surface. Son mauvais match face à Bourussia Park mercredi en atteste, il ne peut pas jouer efficacement sur un côté et sa sortie a coïncidé avec le retour de l’équipe en forme. Attendons donc quelques mois avant de juger de la réussite ou non de son recrutement !

 

Après un retour complet sur les recrues, passons à présent aux différents points forts et faibles du FC Barcelone depuis le début de saison :

Le retour en forme d’Arda Turan : après une saison 2015-2016 totalement ratée en club autant qu’en sélection avec un Euro dans lequel il fut transparent, le turc se refait la cerise cette saison avec 5 buts et 4 passes décisives en 9 matches. Le milieu polyvalent turc a retrouvé de l’envie et du liant et on sent qu’il s’épanouit enfin dans l’effectif catalan. Tantôt ailier gauche, milieu relayeur, ailier droit, Luis Enrique profite de sa polyvalence et celui ci lui rend bien avec notamment son but décisif ce mercredi où le turc sorti le Barça du piège à Bourussia Park! Une formidable nouvelle pour ce joueur qui retrouve son niveau de l’Ateltico

Ter stegen enfin numéro 1 : Il aura fallu deux saisons au jeune allemand pour enfin devenir le numéro 1 des gardiens du Barça. Une formidable nouvelle car de part sa jeunesse et son potentiel il incarne l’avenir du club à ce poste pour de nombreuses années. Son formidable et efficace jeu au pied a permis au barça de pouvoir mieux ressortir le ballon notamment face à  Bilbao où le pressing des basques s’est vu affaibli par la sualité de relance de l’allemand.

Rafinha finit la blessure : le fils de Mainzho et frère de Thiago Alcantara se fait un nom en ce début de saison. Auréolé de son titre olympique et sa blessure au genou deriière lui, l’auriverde semble retrouvé ses jambes et une place dans l’esprit de Luis Enrique. En atteste ses bonnes rentrées et son but à Gijon. Il apparaît comme la doublure de Léo Messi sur l’aile droite depuis la blessure du quintuple ballon d’or.

Sergi Roberto taille patron : celui qui aurait dû quitter le Barça l’été dernier sans l’interdiction de recrutement est aujourd’hui arrière droit titulaire en lieu et place de Dani Alves parti à la Juventus. Pourtant le numéro 6 de formation s’acclimate très bien à son nouveau poste à tel point qu’il est meilleur passeur de Liga à l’heure actuelle. Même si il n’a pas la qualité de vista de Dani ni sa carrière, il est désormais indiscutable en Catalogne

 

Les points négatifs à présent :

Le coaching hasardeux de Luis Enrique. En effet le technicien espagnol n’a pas toujours que des choix judicieux. Comme lors du match face à Alaves ou 9 joueurs ont débuté la partie n’appartenant pas à l’équipe type... la suite on la connait défaite logique. Idem face à Leganes ou malgré la victoire 5 - 0 , le 3-4-3 hybride a perturbé l’équilibre catalan notamment dans la relance en l’abscence de son maestro Sergio Busquet. Rebelotte en LDC face à Mönchengladbach ou Paco Alcacer fut aligné en compagnie de Suarez les deux se marchant sur les pieds pour au final un résultat insipide et une bonne réaction tout de même de Luis Enrique qui a rectifié le tir après la mi temps.

Les blessures (trop) nombreuses : Messi, Mascherano, Umtiti, Ter Stegen, tous ont déjà été blessé cette saison ce qui pourra s’avérer moins grave que la saison passée car le club s’est renforcé. Cependant, cela ne doit pas non plus devenir une habitude car l’effectif ne tirera pas l'ensemble de ses capacités si tous les joueurs ne sont pas à 100 %

Aleix Vidal le fantôme. Celui qui était appelé à devenir le remplaçant de Dani Alves n’est que l’ombre de lui même depuis son arrivée à tel point que celui ci n’est convoqué que très rarement ces derniers temps pour les matches. Après plusieurs prestations catastrophiques, il est même question qu’il repasse ailier droit et faire monter un défenseur droit de la réserve du barça pour suppléer Sergi Roberto pour le reste de la saison avant sans doute le recrutement d’un véritable spécialiste du poste l’été prochain… Quel gâchis pour ce magnifique joueur.