Un match triste pour ouvrir la CAN

L’Afrique du Sud et le Cap-Vert se sont neutralisés pour le match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations à Johannesburg (0-0). Assurément, un match à oublier.

La Lybie devait accueillir la CAN 2013, mais pour les raisons que l’on connaît, la compétition n’a pu y avoir lieu. L’Afrique du Sud a récupéré l’organisation de la compétition grâce à ses infrastructures neuves de 2010 (merci la Coupe du Monde). La nation arc-en-ciel ouvrait la compétition aujourd’hui, avec pour débuter une rencontre entre la nation hôte et le Cap Vert, deux équipes du groupe A.

Une rencontre terne

Steven Pienaar retraité international, l’équipe de Gordon Igesund est dépourvue de joueurs à la mène. En face, le Cap-Vert, avec une équipe jeune, a tenté sa chance sans succès. Eux aussi étaient privé d’un joueur important, Odaïr Fortes, le joueur de Reims. Les supporters des deux équipes n’ont pas pu cependant profité d’un grand match au Soccer City de Johannesburg. Le match est une compilation de mauvais choix, d’erreurs techniques et de fautes. L’Afrique du Sud a la maîtrise du ballon, mais pas les occasions. La frappe d’Almada, dit aussi Luis Platini, passe de peu à côté (15’), et sa deuxième occasion termine dans le petit filet (34’). Sur corner, l’attaquant lillois Ryan Mendes va lui aussi avoir l’occasion de gâcher la fête aux Bafana Bafana, mais sa demi-volée du gauche ne trouve pas non plus le cadre, son angle étant trop fermé (43’).

En deuxième mi-temps, même régime. Malgré les éternels vuvuzelas pour les encourager, les Sud-Africains ne trouvent pas la faille. Bernard Parker est tout près de cadrer un des premiers tirs du match pour l’Afrique du Sud, mais il est contré par Varela (54’). Deux minutes plus tard, Parker est à nouveau contré par Varela, mais Siphiwe Tshabalala, qui a suivi, se heurte au gardien Vozinha (56’). La période dangereuse sud-africaine est passée. Tshabalala sort, imité trois minutes plus tard par le cap-verdien Platini, qui n’est pas parvenu à jouer comme son homonyme, mais qui a eu le mérite de donner du rythme dans le jeu de son équipe. Son carton jaune de la 60’ est cependant totalement ridicule, il bouscule volontairement et sans raison le gardien sud-africain Itumeleng Khune pour prendre sa biscotte. Une tête croisée d’Heldon pour le Cap-Vert, repoussée par Khune bien qu’elle sortait, est la dernière occasion du match (73’). 0-0 score final, la rencontre ne méritait pas mieux.