CAN 2015 : les vraies raisons du refus du Maroc

CAN 2015 : les vraies raisons du refus du Maroc
Africatopsports.com / les supporters marocains ne verront pas la CAN

Le 14 novembre dernier, la Guinée équatoriale a été désigné pour accueillir la prochaine coupe d’Afrique des nations. Une decision qui fait suite au refus du Maroc d’organiser cette competition en raison du virus Ebola qui frappe le continent africain actuellement. Suite à son refus, le Maroc a même été exclu de la competition et la Guinée, initialement disqualifiée à la suite des éliminatoires sera finalement de la partie. Quels sont les raisons de ce refus du Maroc ?
 
Un réel danger Ebola ?
Les caméras ne sont plus dirigées vers le terrain.  Elles sont branquées sur les instances du football africain. A moins de deux mois du coup d’envoi de la competition, rien ne garantit la sécurité des joueurs, des organisateurs et des spectateurs.

Pour le virus Ebola oui. Officiellement du moins. Existe-il réellement un risque de propagation du virus Ebola si celle-ci devait avoir lieu ? Rappelons que le Maroc ne rencense à l’heure actuelle, aucun cas de victimes du virus sur son sol. Le pays du nord de l’Afrique est même l’un des derniers pays a avoir maintenu les trajets aériens de sa compagnie nationale vers les pays les plus touchés par Ebola, de l’ouest de l’Afrique. Quel est alors l’interet d’évoquer le “cas de force majeur” pour justifier du refus d’organiser la compétition? L’Organisation Mondiale de la santé estime même de son côté qu’il ne “recommande pas” d’annuler la competitionen raison du virus.
 
Le Maroc pas pret pour organiser la compétiton ?
Le virus Ebola pourrait alors être un pretexte pour le Maroc qui n’était pas dans les meilleures dispositions matérielles pour disputer la CAN en janvier prochain. Plusieurs retards dans la preparation des stades d’un côté, et logistique de l’autre. Le Maroc, dont l’économie est basée à hauteur de 10% sur le tourisme international ne souhaitait pas prendre le risque de mettre en péril le tourisme present sur son pays.

Selon plusieurs spécialistes de l’Afrique, le Maroc serait un des pays vises par la menace terroriste, ce qui aurait alors encouragé le pays dans sa décision de refuser l’organisation de la compétition.
 
Que risque le Maroc ?
Le Maroc a perdu toute crédibilité sur la scène africaine et c’est probablement la confédération africaine de football qui va en payer les pots cassés. Outre sa disqualification, la séléction marocaine pourrait se voir alourdir sa sanction par la CAF. De lourdes sanctions financières sont à prévoir. Elle pourrait également être exclue des deux prochaines coupe d’Afrique des nations, prévues respectivement pour 2017 et 2019.