Résumé 26e journée Russian Premier League

Titre, Europe, Maintien... tout est relancé en Russian Premier League.

Résumé 26e journée Russian Premier League
Résumé 26e journée Russian Premier League

Cette 26e Journée de Russian Premier League a été marquée par de nombreux rebondissements que ce soit pour le titre de champion, la qualification pour les compétitions européennes ou le maintien en première division, retour sur cette palpitante journée qui redistribue les cartes :

Spartak Moscou 2-0 Anzhi Makhachkala : le Spartak Moscou corrige l'Anzhi

Le Spartak Moscou termine sa saison en fanfare, mais compte tenu des attentes autour du club le plus populaire de Russie, c'est une nouvelle saison moyenne vers laquelle se dirige le Spartak. Du coté de l'Anzhi, tout semblait sous contrôle jusqu'a la trève hivernale, puis une élimination en Europa League, et une reprise de championnat compliquée ont mis fin au rêve de titre de champion de l'Anzhi.
 
C'est un Spartak Moscou privé de son entraineur Valery Karpin, qui doit donc se défaire d'un sérieux concurrent pour prendre une option sur la qualification en Europa League. Marek Suchy suspendu et Yura Movsisyan blessé, Bryzgalov prend place en charnière centrale aux cotés de Salvatore Bocchetti, et Dzyuba retrouve le onze de départ, de même que le Suedois Kim Källstrom.Du coté de l'Anzhi, Hiddink doit lui aussi composer avec de nombreuses absences, dont celles de Lacina Traoré, d'Andrey Eschenko ou encore de Lassana Diarra. Le technicien néerlandais doit donc lui aussi remanier considérablement son onze de départ.
 
Le Spartak va totalement maîtriser la rencontre en ouvrant le score dès la 5e minute et en faisant preuve d'une supériorité collective flagrante, une action de jeu symptomatique de cette domination est sans doute le carton rouge de Vladimir Gabulov le gardien de but de l'Anzhi, ce qui permettra ainsi à Dmitri Kombarov d'inscrire le deuxième but du Spartak sur pénalty à la 70e minute.Un match presque parfait de la part des moscovites, car la grave blessure sur un contact assez violent de l'attaquant Nigérian Emmanuel Emenike viendra gâcher la fête. Celui qui faisait son retour dans le groupe du spartak devra quitter le terrain sur civière à 20 minutes de la fin.Le Spartak conforte sa place dans la Zone Europe, et revient à 3 points de l'Anzhi, le club de Makhachkala qui rêvait de ligue des champions mais qui devra vraisemblablement se contenter d'une place en Europa League après cette énième contre performance.
 
Kuban  Krasnodar 2-2 Zenit Saint Petersbourg : Le Zenit grapille un point et met la pression sur le CSKA
 
Victorieux le week end dernier à la 94e minute, le Zenit Saint-Petersbourg est revenu à 4 points du leader le CSKA Moscou, avant de se rendre sur la pelouse de l'Outsider du début de saison, le Kuban Krasnodar de Leonid Kuchuk, qui reste sur 5 matchs nuls d'affilé.Malgré un début de match prometteur de la part des joueurs du Zenit et une ouverture du score du vétéran Zyryanov après 5 minutes de jeu, le Zenit va sombrer dans une fébrilité qui permet au Kuban Krasnodar de revenir à égalité, puis de prendre l'avantage dans la foulée par l'intermédiaire de Niculae et de Popov.
 
Le Zenit qui va globalement subir tout au long du match, laissant le ballon au Kuban qui se montrera cependant trop brouillon dans la finition, Bucur aura 3 fois l'occasion de tuer le match.Cependant, contre la physionomie du match, Danny arrivera à remettre les deux équipes à égalité sur un superbe mouvement initié par Roman Shirokov et Igor Denisov. Le Kuban trouvera en toute fin de rencontre le montant de Vyacheslav Malafeev, preuve que la chance a peut être tournée pour le club de Saint-Petersbourg, qui ne le sait pas encore, mais qui arrache là un point très important dans la course au titre. Alors que le Kuban enchaine un sixième match nul consécutif, la fin de saison sera plutot tranquille pour les joueurs de Spalletti, ces derniers peuvent encore y croire, après avoir remonté 5 points sur le CSKA Moscou lors des 3 dernières journées.
 
Rubin Kazan 2-0 CSKA Moscou : La désillusion pour le CSKA, le Rubin se relance pour l'Europe
 
Conscient du match nul 2-2 entre le Kuban Krasnodar et le Zenit Saint-Petersbourg, le CSKA Moscou se déplace au Tatarstan avec la ferme intention de repartir avec une victoire afin de mettre le Zenit à 6 points à 4 journées de la fin, assurant par la même occasion une place en Ligue des Champions la saison prochaine. Du coté du Rubin Kazan, ce match est avant tout le premier pour Yann M'Vila en Russian Premier League. Le français est titulaire dans le 11 de Kurban Berdyev, malgré son faible temps de préparation après une blessure il y a quelques mois.
 
Ce match est l'un des plus importants de la saison pour les moscovites, Leonid Slutsky coach du CSKA décide donc de titulariser Keisuke Honda ET Alan Dzagoev derrière le Duo Vagner Love - Ahmed Musa, une composition qui aurait du permettre au CSKA d'être maître de la possession de balle et de la construction. Le match est très fermé et l'occasion la plus franche en première est période est pour le Rubin Kazan, mais un Akinfeev vigilant permet au CSKA de se maintenir dans le match. La deuxième mi-temps commence cependant très mal pour les moscovites, et sur une sublime ouverture de Ryazantsev, Rondon va faire la différence en résistant à Ignashevitch. Le vénézuelien trompe Akinfeev, un énième coup sur la tête des joueurs du CSKA qui sont une nouvelle fois menés. Encore une fois l'équipe de Berdyev fait la différence sur un contre très bien mené.
 
Le match est une attaque-défense entre le CSKA qui fait le siège d'un Rubin Kazan qui défend en bloc, et qui va se permettre quelques rares fois de tenter un contre. Sur la troisième véritable offensive des joueurs de Kazan, ces derniers vont parvenir à tromper une nouvelle fois Akinfeev, sur une frappe de Roman Eremenko, déviée dans son propre but par Sergey Ignashevich, vraiment un cran en dessous de ses performances habituelles. 2-0, score final, le CSKA aura eu la possession tout le match ne parvenant cependant pas à se créer des situations et le Rubin Kazan inoffensif pendant 80 minutes aura réussi à faire la différence sur ses rares incursions dans la moitiée de terrain adverse. Le CSKA s'expose donc a un retour du Zenit avec seulement 3 points d'avance a 4 journées de la fin. La fin de saison s'annonce plus qu'agitée et le sprint final pourrait réserver quelques surprises...
 
Les autres résultats :
 
Volga Nizhny Novgorod 1-1 Krylya Sovetov Samara
 
Dinamo Moscou 3-1 Mordovia Saransk
 
Terek Grozny 2-1 Amkar Perm
 
Lokomotiv Moscou 3-1 FK Rostov
 
Alania Vladikavkaz 2-3 FK Krasnodar
 
 
Dans les autres matchs de cette 26e journée, dans la lutte pour le maintien, Volga et Samara se sont neutralisés dans un match où les deux buts ont été inscrits sur pénaltys. Un match où Mikhail Kerzhakov le gardien de Volga se sera illustré en stoppant un pénalty à la dernière seconde, permettant donc a son équipe d'arracher le nul.
 
Le Dinamo Moscou continue son incroyable moisson de points et ne fait qu'une bouchée du Mordovia Saransk, quasiment condamné à redescendre en deuxième division. Une victoire 3-1 qui permet au Dinamo de revenir à 1 point de la qualification pour l'Europa League, mettant ainsi la pression sur le Spartak Moscou et le Rubin Kazan.
 
Un doublé du polonais Maciej Rybus permet au Terek Grozny de s'imposer face à l'Amkar Perm et de rester au contact du Dinamo Moscou, alors que du côté de Perm, la situation est de plus en plus critique pour l'Amkar qui ne parvient pas à se donner un peu de marge par rapport à Volga qui partage le même nombre de points. La lutte pour le maintien en première division promet autant de suspense que la lutte pour les places européennes.
 
Le Lokomotiv Moscou retrouve enfin le chemin de la victoire, pour la première fois en 2013, en battant le FK Rostov 3-1 grâce à des buts de Dame N'Doye, Caicedo et Torbinskiy. Une victoire qui ne devrait cependant rien changer à la situation de Slaven Bilic, plus que jamais remis en cause et qui devrait sans surprise quitter le Lokomotiv à la fin de la saison, une victoire qui met cependant fin à l'hémoragie, puisque le club n'avait plus gagné depuis 7 matchs.
 
Enfin, lundi se jouait le dernier match de la 26e journée entre l'Alania Vladikavkaz qui jouait sa survie dans l'élite et le FK Krasnodar. Malgré un retard de 2 buts, les joueurs de Gazzaev vont parvenir à réduire l'écart puis à égaliser. Une fin de match qui sera complètement folle puisque Krasnodar va écoper de 2 cartons rouges, mais contre toute attente et à 9 contre 11, c'est le Brésilien Wanderson qui incrira le 5e but de la rencontre pour redonner l'avantage à Krasnodar, et sceller un peu plus le sort de l'Alania Vladikavkaz qui, comme le Mordovia Saransk, devrait se retrouver en deuxième Division la saison prochaine.
 
 
Équipe type de la 26e journée :