Le CSKA Moscou nouveau Roi de Russie

Ca y est, le CSKA Moscou est champion de Russie pour la 4ème fois de son histoire, mettant ainsi fina a la série de deux titres consécutifs du Zenit Saint-Petersbourg. retour sur le match qui a vu la consécration du nouveau champion de russie, 7ans après son dernier titre.

Le CSKA Moscou nouveau Roi de Russie
CSKA Moscou
0 0
Kuban Krasnodar
CSKA Moscou: Akinfeev; Fernandes (Shennikov, min. 89), V.Berezutsky, Ignashevich, Nababkin (A.Berezutsky, min. 82); Elm, Wernbloom; Mamaev (Gonzalez, min. 70), Vagner Love, Dzagoev; Musa.
Kuban Krasnodar: Belenov; Leandro, Dealbert, Xandao, Kozlov; Tlisov (Sosnin, min. 70), Kaboré; Ionov, Kulik, Bucur (Tsoraev, min. 78); Popov (Baldé, min. 63).
ARBITRE: Sergei Karasev Avertissement Kozlov (min. 79).
ÈVÉNEMENTS: 29ème Journée de Russian Premier League entre le CSKA Moscou et le Kuban Krasnodar à l'Arena de Khimki. 18,000 spectateurs.

En cas d'égalité de points à la fin du championnat, ce n'est pas la différence de buts qui entre en compte mais le nombre de victoires, et le CSKA ayant une légère avance sur son poursuivant le Zenit Saint-Petersbourg, le club de Moscou pouvait se contenter d'un match nul pour assurer le titre d'un point de vue comptable. C'est avec cette idée en tête que sont entrés sur le terrain les joueurs de Leonid Slutsky, mais du coté du CSKA on aime faire les choses bien. La victoire est donc l'objectif principal du club Moscovite face a une bonne équipe du Kuban qui joue une qualification pour la Ligue Europa en fin de saison.

 
Les premières minutes sont à l'avantage du CSKA qui se montre dangereux sur coup de pied arreté et sur quelques tentatives d'Ahmed Musa ou de Pavel Mamaev, mais le pressing du CSKA va baisser en intensité, permettant au Kuban de s'installer un peu au milieu de terrain afin d'essayer de construire quelques offensives.
La "Pause-Fraicheur" de la 20ème minute va faire du bien aux joueurs du CSKA qui vont reprendre le match avec beaucoup plus d'envie, Ahmed Musa et Dzagoev vont multiplier les combinaisons, mettant à mal une défense du Kuban dépassée par les offensives rapides du CSKA. Ahmed Musa qu'on retrouvera constamment du coté du CSKA, est incontestablement le joueur de cette première période, il ne lui manque que le but mais l'essentiel est fait a la pause, le score est de 0-0 et il reste 45min a tenir au CSKA avant de pouvoir feter son titre de champion.
 
  
 
La deuxième période est bien plus équilibréé, le Kuban met beaucoup plus d'engagement dans ses interventions et commence a récuperer les ballons plus haut. Le CSKA va cependant faire le dos rond et attendre la fin de ce temps fort du Kuban pour reprendre le controle du match; Leonid Slutsky va une nouvelle fois attendre la "pause-fraicheur" à la 70ème minute pour redonner des consignes tactiques à ses joueurs qui vont se montrer encore plus dangereux toujours par l'intermédiaire d'Ahmed Musa, qui multiplie les appels dans le dos d'une défense du Kuban totalement à la rue. Dzagoev et Musa ne parviennent cependant pas à conclure leurs actions, la faute à un superbe sauvetage défensif de Tlisov ou d'un manque de chance dans la finition.
 
Mark Gonzalez qui fait son retour avec l'équipe première du CSKA se montre lui aussi très percutant sur son coté, travaillant aussi défensivement avec Kirill Nababkin qui sera remplacé quelques minutes plus tard par Alexei Berezutsky. La tension est palpable du coté de Khimki, le CSKA se fait peur et un coup de froid va se faire sentir à la 88ème minute, sur un tacle anodin du lateral droit brésilien Mario Fernandes qui se blesse gravement au genou, sans doute une rupture des ligaments, la fête sera moins belle du coté de Moscou.
 
        
 
Après un temps additionnel interminable, le CSKA Moscou est enfin sacré champion de Russie pour la 4ème fois de son histoire, 7ans après le dernier titre de champion. C'est le premier titre de champion de Leonid Slutsky entraineur du CSKA Moscou depuis octobre 2009 et double vainqueur de la coupe de Russie. La consécration pour un club qui a parfaitement su gérer sa saison, ses périodes de crises, son mercato et qui décroche au bout du suspense un titre qui sur le papier etait destiné au Zenit Saint-Petersbourg ou à l'Anzhi Makhachkala.
 
La saison n'est cependant pas terminée pour le CSKA qui doit encore jouer une finale de coupe de Russie contre l'Anzhi Makhachkala, l'occasion de remplir encore un peu plus la salle des trophées et de conclure en beautée une incroyable saison.