Russian Premier League : Le Bilan de la saison

Cette 21ème édition du championnat de Russie a été marquée par le changement de calendrier et le passage au mode ouest-européen. Entre un Zenit qui nourrit de plus grandes ambitions, l'Anzhi nouveau riche qui compte s'imposer durablement dans le haut du tableau, et les nouvelles péripéties du Spartak Moscou, c'est le CSKA qui s'est imposé, décrochant ainsi son 4ème titre de Champion glanant au passage une 7ème Coupe de Russie. Revenons sur le bilan des différentes équipes et sur les joueurs clefs :

Russian Premier League : Le Bilan de la saison
Crédit Photo © RIA Novosti
1er - CSKA Moscou - 64 points.
 
Après 7ans sans titre, le CSKA Moscou retrouve les sommets avec un doublé coupe-championnat devançant les puissantes fortunes du Zenit Saint-Petersbourg ou de l'Anzhi Makhachkala.
 
La première clef de la réussite du CSKA Moscou est sans doute l'excellent travail réaliser par les recruteurs sur le marché des transferts, le CSKA s'en est remarquablement tiré au niveau rapport qualité-prix avec des joueurs qui ont tous finis dans l'équipe type de la saison tel que Mario Fernandes le lateral droit brésilien, la paire de milieux de terrains suedois en provenance de l'AZ Alkmar Rasmus Elm et Pontus Wernbloom, ou encore l'ailier Nigérian reconvertis buteur le temps d'une saison Ahmed Musa. Tout ces joueurs sont devenus des titulaires réguliers et ils ont eu un impact beaucoup plus important que d'autres recrues plus coûteuses des clubs rivaux.
 
  
 
L'Élimination prématurée en Coupe d'Europe contre l'AIK Solna aurait pu être bien plus douloureuse pour le CSKA Moscou, Leonid Slutsky avait même demandé à partir plusieurs fois, mais sa démission n'a pas été acceptée et le coach de 42ans s'est reconcentré sur les objectifs restant du club, transformant cette élimination honteuse en un avantage absolu par rapport a ses rivaux. Profitant des disfonctionnements du Zenit, et de la perte de vitesse de l'Anzhi, le CSKA a su capitaliser, en s'imposant contre les équipes du bas de tableau, ce que n'ont su faire le Zenit et l'Anzhi, régulièrement accrochés par ces équipes dites "plus faibles".
Avec une cohérence dans les choix, comme le retour cet hiver de Vagner Love, et avec la patience d'un coach qui a du lui aussi faire face a de nombreuses crises et de nombreux imprévus commes les blessures à longs termes des joueurs clefs, le CSKA s'est montré beaucoup plus fort et plus réguliers dans ses performances que la saison dernière, quand le club Moscovite etait proche de gagner le titre avant de s'écrouler pour terminer 3ème.
 
Tout a bien fonctionné cette fois-ci, et Leonid Slutsky a pu soulever son premire titre de champion de Russie, et une nouvelle coupe de Russie, gagnée face à l'Anzhi Makhachkala. Il faudra cependant réussir l'inter-saison et le mercato estival pour rebondir la saison prochaine en Ligue des Champions, avec des joueurs sur le départ comme Honda, et la grave blessure de Mario Fernandes en fin de saison, il faudra veiller a renforcer l'équipe avec des arrivées qui apporteront un plus au collectif.
 
2ème - Zenit Saint-Petersbourg - 62 points.
 
Le Zenit Saint-Petersbourg avait très bien commencé sa saison 2012/2013, tant sur le plan du jeu qu'au niveau comptable, le Zenit tenait son rang de meilleure équipe de Russie et le club de Saint-Petersbourg nourissait de grandes ambitions en Ligue des Champions, d'autant plus que les arrivées du Brésilien Hulk et du milieu de terain Belge Axel Witsel s'inscrivaient dans une logique de renforcement de l'équipe pour atteint au moins les quarts de Ligue des Champions.
Ces arrivées ont bien eu un impact sur le Zenit, mais contrairement a ce que l'on pensait, elles ont mises en difficulté le club de Saint-Petersbourg qui en l'espace de quelques mois à progressivement implosé, que ce soit au niveau du jeu et au niveau des résultats. De plus des tensions sont apparues en interne et de nombreux évènements ont perturbés le parcours du champion de Russie 2012.
 
 
Tout les capteurs semblaient indiqués une fin de saison cauchemardesque pour le Zenit, mais Luciano Spalletti en capitaine de Navire a su faire face à la tempête et malgré une déroute en Ligue Europa face au FC Bâle, le technicien italien a emmené le Zenit en demi finale de coupe de Russie se payant même le luxe de mettre la pression sur le CSKA en fin de saison, en enchainant les succès alors que le Zenit comptait presque 8 points de retard.
 
L'avenir s'annonce donc beaucoup plus serein et avec plus de certitude pour le Zenit qui semblait avoir retrouver son rythme de croisière en fin de saison au niveau comptable a défaut d'une véritable évolution dans le jeux. Le retour des blessés et quelquels renforts défensifs et offensifs cet été devraient permettre au Zenit de vite retrouver les sommets après cette parenthèse décevante.
 
3ème - Anzhi Makhachkala - 53 points.
 
 
La saison de l'Anzhi est assez mitigée, le club de Makhachkala ambitionnait a une qualification en champions league et un titre nationale, résultat des comptes, l'Anzhi se contente d'une finale de Coupe Russie perdue, et d'une 3ème place qualificative pour la Ligue Europa.
Le début de saison etait pourtant prometteur pour l'Anzhi, avec une deuxième place à la trève a 2 points du CSKA, mais les efforts fournis en Europa League, et la blessure de certains joueurs comme Eto'o et Willian dans le sprint final ont coutés chers aux joueurs de Guus Hiddink, qui ont au final tout perdu.
La défense aura sans doute été aux origines de l'échec de l'Anzhi dans l'accomplissement de ses objectives, l'arrivée l'hiver dernier d'Andrey Eschenko en provenance du lokomotiv aurait pu etre un plus, mais le joueur s'etant blessé gravement dans le sprint final, l'Anzhi aura du faire confiance jusqu'au bout a des joueurs n'ayant pas forcémment le niveau suffisant pour que l'Anzhi atteigne ses objectifs, il faudra donc veiller a recruter dans ce secteur, ce sera un objectif prioraire de ce mercato estival si les partenaires de Samuel Eto'o veulent se qualifier pour la Ligue des Champions la saison prochaine.
Guus Hiddink ayant prolongé avec le club, l'Anzhi vise aussi a s'inscrire dans la durée, en forgeant un mental a l'équipe, qui semble en constant progression, des renforts devraient arrivés, et permettre a Hiddink de réévaluer sa base de travail afin de faire de l'Anzhi, le nouveau cador du championnat, et un nom en Europe.
 
4ème - Spartak Moscou - 51 points.
 
 
La saison du Spartak a été globalement une déception, aucun objectif n'a été atteint et les moscovites ce sont difficilement qualifiés en Europa League. Avec une dernière place dans son groupe de Ligue des Champions, le licenciement d'Unai Emery et de nombreuses contre-performances, le Spartak etait de tout évidence trop irregulier sur le terrain et en dehors pour jouer le titre ou ne serait-ce que la qualication en Ligue des Champions. Cependant tout n'est pas a jeter dans la saison du Spartak, qui s'est bien renforcé cet hiver avec les arrivées de Salvatore Bocchetti en défense centrale, l'un des meilleurs défenseur du championnat, et le buteur Armenien Yura Movsisyan en provencance du FK Krasnodar. Le mercato estival devra cependant etre bien gérer avec les départs annoncés d'Aiden McGeady, mais les arrivées successives de Tino Costa et de Denis Glushakov semble indiqué les ambitions des Rouges et Blanc la saison prochaine. De plus l'arrivée probable d'un nouveau coach sur le banc du club Moscovite  pour remplacer Valery Karpin ,qui pourrait retrouver un poste de directeur sportif, devrait permettre au club de retrouver un équilibre en interne, surtout que des historiques comme Andrey Tikhonov sont de retour dans l'organigramme, preuve d'une volontée de stabilité a tout les niveaux.
Le Spartak devrait aussi s'épanouir en Ligue Europa, une compétition qui semble plus a son niveau, une bonne nouvelle pour la Russian Premier League qui pourrait assurer quelques points au coefficient UEFA.
 
5ème - Kuban Krasnodar - 51 points.
 
 
La belle surprise de cette saison, le Kuban s'est imposé comme un sérieux outsider et voit logiquement son excellente saison récompensée par une qualification en Ligue Europa.
Si le Kuban avait déjà montrer quelque bonne chose la saison dernière, le club de Krasnodar a cette fois ci confirmé avec un excellent début de saison. Le club a su compenser le départ de son meilleur buteur la saison dernière et de son Coach, et s'est imposé comme un sérieux concurrent du Rubin Kazan ou encore du Dinamo Moscou dans la lutte pour les places Européennes.
Une saison d'autant plus spectaculaire puisque les dirigeants ont limogés Yuri Krasnozhan cet hiver, mais la dynamique ne s'est pas essouflée, et la deuxième partie de saison etait tout aussi séduisante, que ce soit au niveau comptable, mais au niveau du jeu avec des joueurs de talents comme Özbiliz ou Ionov et des joueurs d'expériences comme DeAlbert ou la recrue hivernale Charles Kaboré.
Cependant un pillage estival ce profile et si le club veut etre compétitif en Europa League, il faudra veiller a compter les départs et penser a des recrues qui pourrait améliorer la qualitée collective, le départ déjà acté de Ionov pour l'Anzhi Makhachkala est déjà une perte regrettable de plus, le coach Leonid Kuchuk est annoncé avec persistance du coté du Lokomotiv.
 
6ème - Rubin Kazan - 50 points
 
 
La saison du Rubin Kazan est assez contrastée, de très bonne performances en Europa Ligue, mais un bilan moyen en championnat, qui permet tout juste au club du Tatarstan d'accrocher une place qualificative pour la prochaine édition de la C3.
Kurban Berdyev a fait progresser ses joueurs cette saison, le plus bel exemple est sans doute Salomon Rondon, qui a cependant énormément pris sur lui pour se contenter d'un poste d'avant centre trop souvent seul, et qui doit faire la différence individuellement. Le Rubin Kazan a un style propre qui peut déplaire, mais il faut reconnaitre que l'équipe est sans doute l'une des plus efficace d'Europe. Le match contre l'Atletico Madrid en Europa League en est sans doute le plus bel exemple.On notera en plus les performances admirables des joueurs cadres comme Natcho, Eremenko et Cesar Navas en défense, le secteur de jeux ou le Rubin a été le plus performant cette saison.
 
Cependant l'Intersaison risque d'etre compliqué, car malgré l'arrivée cet hiver de Yann M'vila, renfort au milieu de terrain, le Rubin devrait vraisemblablement perdre dans les prochaines semaines, Natcho, Eremenko, et Dyadyun, bon nombre d'éléments clefs dans la construction offensive du Rubin, qui peche déjà dans ce secteur, il faudra donc veiller a recruter.
Autre élément notable, la Kazan Arena du Rubin Kazan sera opérationnel dès la saison prochaine ce qui devrait permettre au club de renouer avec son public qui semblait de moins en moins conquis par le jeux pratiqué.
 
7ème - Dinamo Moscou - 48 points.
 
 
La saison du Dinamo avait très mal commencée, avec une succession de plusieurs matchs sans victoire, le Dinamo végétait dans les profondeurs du classement, avant que Dan Petrescu réussisse a relancer son club. Globalement, beaucoup trop de joueurs du Dinamo auront été en dessous de leur réel niveau cette saison, les seuls éléments à sortir du groupe etant Leandro Fernandez au poste de Défenseur central, Cristian Noboa au milieu de terrain et Aleksandr Kokorin en attaque. Ce sont les 3 joueurs sur lesquels le Dinamo s'est appuyé afin de se relancer dans la course à la Ligue Europa, qui leur échappera cependant de très peu lors de la dernière journée.
Des joueurs comme Dzsudzsak ou Jantscher se sont montrés trop peu brillant cette saison en performant par intermittence, de plus, Kevin Kuranyi considéré comme un des leaders de l'équipe à été bien trop en dessous pour que le Dinamo prétende a mieux.
Il sera cependant difficile de conserver des joueurs comme Noboa ou Kokorin sans compétition Européenne l'année prochaine, l'effectif devrait être dégraisser, mais reste a savoir s'il sera tout de même assez performant pour que le Dinamo accroche enfin la saison prochaine un ticket pour l'Europe.
 
8ème - Terek Grozny - 48 points.
 
 
Le Terek Grozny fait partie des équipes surprises du début de saison, cependant comme prévu, le Terek etait trop peu armé pour rivalisé avec les cylindrées du championnat, capable du meilleur comme du pire, l'équipe de Tchétchènie aura été trop peu régulière cette saison et termine donc logiquement a une 8ème place méritée, révélatrice de la saison de l'équipe, loin de la zone de relégation mais juste derrière les top clubs.
Le club du sulfureux Ramzan Kadyrov aura connu de nombreux épisodes disciplinaires au cours de la saison, alternant au passage entre les prestations correctes, et le presque nul. Au cours de la saison, l'équipe n'aura pas réussie a trouver un style et une identitée. Un echec quand on voit la qualitée de certains joueurs comme Maciej Rybus ou Igor Lebedenko auront trop souvent sous performés, alors que les attaquants Ailton Almeida et Ezechiel N'Douassel auront été trop brouillon dans la finition pour permettre a leur équipe de s'imposer dans des match clefs qu'ils auraient pu ou auraient du gagner.
Stanislav Chechesov ayant été limogé, et Yuri Krasnozhan ayant pris sa place, le Terek semble se diriger vers un projet a moyen terme permettant au club de s'installer durablement dans le top 8 pour peut etre un jour prétendre a une qualification en coupe d'Europe.
 
9ème - Lokomotiv Moscou - 43 points.
 
 
Le Lokomotiv Moscou est complètement passé a coté de sa saison, coté sportif c'est un echec sur toute la ligne, pourtant le Lokomotiv s'etait donné les moyens de ses ambitions avec la signature d'un coach de renom Slaven Bilic, ancien sélectionneur de la Croatie. Aucune équipe type ne se dégage sur le papier ni même un système préférenciel, les cadres de l'équipe comme Samedov ou Glushakov sont complètement passés a cotés, la seule satisfaction pourrait venir de la charnière centrale et plus particulièrement de Vedran Corluka, auteur d'une première saison plutot réussie même si en générale la défense. Offensivement c'est le Néant, malgré le bon début de saison de Dame N'Doye, aucun buteur type ne s'est dégagé, et le temps de jeux s'est partagé entre les différents attaquants tel que Caicedo, Pavlyuchenko...
La situation de Bilic est assez compromise, bien qu'il semble qu'il devrait rester en place (l'indemnité de licenciement trop importante) de plus des cadres comme Glushakov, Corluka ou Samedov sont annoncés partant. Il y a beaucoup d'interrogation autour du futur projet sportif du club, et il faudra vite évacuer la frustration engendrée par cette saison afin de mieux rebondir la saison prochaine pour esperer décrocher l'europe.
 
10ème - FK Krasnodar - 42 points.
 
 
Le FK Krasnodar aura globament réalisé une bonne saison sur les bases de la précédente, en gagnant des matchs contre des cadors du championnat notamment un cinglant 4-0 contre l'Anzhi, ce n'est dailleurs pas un hasard si le meilleur passeur et le meilleur buteur du championnat sont des joueurs du FK Krasnodar, l'équipe de Slavoljub Muslin a proposé tout au long de la saison un football offfensif et créatif, un choix payant puisque le club s'est rapidement maintenu et a pu terminer la saison en roue libre. Si Krasnodar ne perd pas trop de joueur a l'intersaison et se renforce correctement pour rester compétitif la saison prochaine, l'équipe pourrait peut etre visé plus haut que cette modeste 10ème place, la qualitée etant là, il devrait etre assez facile de maintenir ce niveau de performance a condition de ne pas trop s'affaiblir.
 
 
11ème - Amkar Perm - 29 points.
12ème - Volga Nizny Novgorod - 29 points.
13ème - FK Rostov - 29 points.
14ème - Krylya Sovetov Samara - 28 points.
15ème - Mordovia Saransk - 20 points.
16ème - Alania Vladikavkaz - 19 points.
 
Dans le bas de tableau, la saison aura été logiquement très compliquée pour les différentes équipes, les places de barrages ce sont en plus jouer lors de la dernière journée. l'Amkar Perm et Volga Nizhny Novgorod ont évités ces places de barrages lors de la dernière journée, mais la saison aura été bien difficile pour ces deux équipes qui auront alternées le bon et le beaucoup moins bon, notamment pour l'Amkar qui s'en sort très bien cette saison, sans doute grace à son Mercato Hivernal qui a amener un peu de sang frais.
Des équipes comme Rostov ou le Krylya Sovetov ont largement sous-performées cette saison, notamment pour le premier qui avait des ambitions bien plus élevées, les deux clubs ce sont dailleurs retrouvés en barrage pour se maintenir en Premier League. Pour l'Alania Vladikavkaz et le Mordovia Saransk la saison aura été un vrai cauchemar, une saison qu'il faudra psychologiquement vite évacuée pour esperer rebondir la saison prochaine en Deuxième Division. De plus des joueurs comme Neco, Drenthe, Panchenko ou Mukhametshin devraient faire l'objet de nombreuses sollicitations.
 
Les révélations & joueurs clefs de la saison:
 
Cette saison en Russian Premier League, plusieurs joueurs ce sont révélés ou ont confirmés leur standing, voici une liste non exhaustive de ces quelques joueurs :
 
Les Gardiens de Buts :
 
 
Igor Akinfeev fait assurément parti du Top 10 Mondial des meilleurs gardien de but. Cette saison il a eu globalement beaucoup moins de chose a faire, le bloc du CSKA Moscou etant bien compact, Igor Akinfeev s'est surtout illustré dans les moments clefs de la saison du CSKA, en effectuant toujours les arrêts déterminant pour maintenir son équipe dans la rencontre, comme lors de la Coupe de Russie où il s'imposera plusieurs fois face a Samuel Eto'o lors de leur nombreux face à face, privant le Camerounais de buts presque tout fait.
Sur sa Ligne, il est impérial, très vif dans ses sorties dans les pieds et relativement solide au contact des attaquants comme pour aller boxer un ballon sur coup de pied arreté. Akinfeev ne fait que démontrer qu'il est un gardien exceptionnel, l'un des plus talentueux de sa génération, et j'oserai dire, le plus talentueux de Russie, dans la lignée des légendes comme Lev Yashine ou Rinat Dasaev. Il fait donc logiquement parti des joueurs clefs ayant permis au CSKA Moscou de réalisé le doublé coupe Championnat.
Sergey Ryzhikov est devenu cette saison le 27ème membre du "Club Lev Yashine" c'est a dire les gardiens de buts a avoir atteint la barre des 100matchs en championnat sans avoir encaisser de but, un titre honorifique révélateur du niveau de la saison du gardien de but du Rubin Kazan. Excellent en Europa League, il a permis au Rubin Kazan de se sortir a plusieurs reprises de situatuions bien perilleuse, solide dans ses sorties aerienne, vif sur sa ligne, et possedant beaucoup d'expérience c'est donc sans surprise que Capello a fait appel a lui au poste néanmoins anecdotique de 3ème gardien en sélection.
Aleksandr Belenov est un gardien un peu moins en vue, et pourant il a été l'un des artisans de l'excellente saison du Kuban, Grand et agile, le portier Russe semble avoir atteint sa maturité a Krasodar après un passage raté du coté du Spartak Moscou.
Mikhaïl Kerzhakov fait parti des gardiens les plus prometteur du championnat, élément clef de Volga Nizhny Novgorod, il a permis a son club de glaner quelques points précieux dans la lutte pour le maintien en première division.
 
Les Défenseurs Centraux :
 
Plusieurs défenseurs centraux ce sont illustrés cette saison, c'est sans doute le poste où il est le plus difficile d'en sortir quelques un du lot, capable du meilleur comme du pire pour la plupart.
Salvatore Bocchetti est cependant le meilleur joueur a ce poste en Russian Premier League, constant depuis son arrivée, le passage du Rubin Kazan au Spatak Moscou ne l'a pas handicapé dans ses performances et l'italien a maintenu la courbe de sa progression, de plus avec un coéquipier au niveau a ses cotés en charnière, il pourrait etre bien meilleur.
Le vice-capitaine du CSKA Moscou, Sergey Ignashevich, ne s'est pas spécialement mis en évidence individuellement, mais son association avec Vassily Berezutsky a permis au CSKA d'avoir une assise défensive d'expérience et sereine, l'une des clefs de la saison réussie du club Moscovite.
Toujours calme et propre dans ses interventions, Sergey Ignashevich a une nouvelle fois réalisé une saison de haut niveau, mais les années passes, et il est plus souvent mis en difficultée au niveau de la vitesse, il compense cependant avec un engagement physique supérieur sur les duels.
Vedran Corluka est arrivé au Lokomotiv Moscou dans les valises de Slaven Bilic, il s'est vite imposé et est devenu le patron de la défense Moscovite, a la fois bon dans le duel et dur sur l'homme, son déficit de vitesse le met souvent en difficulté, comme toute la défense su Lokomotiv dailleurs, cela ne l'a pas empeché cependant de s'illustre a plusieurs reprises et d'en faire une cible potentielle pour le Zenit qui chercher a renforcer ce secteur.
 
 
En parlant du Zenit, il faudrait mettre en avant l'une des révélation du championnat, Luis Neto, arrivé cet hiver en provenance de Sienne, le portugais c'est tout de suite imposé en charnière centrale aux cotés de son compatriote Bruno Alves (maintenant a Fenerbahce) ses performances en Europa League et en Championnat lui ont même valu les déclarations flateuse de son entraineur Luciano Spalletti qui en fait " la découverte de la saison " un joueur a suivre l'an prochain et qui devrait vraisemblablement maintenir sa courbe de progression très haute.
 
L'autre découverte de la saison est sans aucun doute Vitali Dyakov, le défenseur central du FK Rostov a pris une autre dimension cette saison, aligné a un coéquipier encore plus jeune que lui (Maksim Belyayev) Dyakov à 24ans seulement, s'est imposé comme le patron de la défense de Rostov. Vif dans ses interventions, solide dans le duel, et techniquement habile, Dyakov est montée en puissance au cours mais Malgré son excellente saison sur le plan individuel, Rostov sera relegué en barrage de relégation, mais se sauvera facilement face au SKA Energiya de Khabarovsk.
Avec la montée en puissance de Dyakov au cours de cette saison, la Russie a peut etre trouvée l'avenir de sa charnière centrale vieillissante.
 
Les Défenseurs Lateraux :
 
 
Pour sa première saison Russian Premier League, Mario Fernandes fait quasiment l'unanimité, le lateral droit brésilien s'est illustré a plusieurs reprises avec le CSKA Moscou, infatigable sur son coté droit, il a apporter un soutient offensif précieux pour le CSKA, son pendant a gauche n'est autre que Dmitri Kombarov, l'anciel ailier reconvertis lateral gauche s'est lui aussi imposé comme un joueur clef au Spartak Moscou, héritant même du brassard de capitaine, tant ses bonnes prestations ont été régulières. Kombarov est en plus, sélectionné régulièrement avec l'équipe nationale, ces prestations sont cependants un ton en dessous, car il n'a pas la possibilité d'exploiter son talent et sa percussion, mais il est une alternative très crédible au poste d'arrière gauche depuis que Zhirkov a été repositionné Milieu Gauche.
Enfin l'incontournable Cristian Ansaldi, qui s'épanoui au fil des saisons avec le Rubin Kazan, pouvant jouer a droite et a gauche, il est incontestablement l'un des meilleurs du championnat sur le plan défensif, mais surtout sur le plan offensif, rapide et pas avare d'effort, une valeur sûre.
 
Les Milieux de terrain :
 
S'il y a bien des révélations en Russian Premier League cette saison, c'est bien au milieu de terrain qu'il faut regarder, de nombreux joueurs ont confirmés leur saison dernière, et d'autre ce sont révélés pour leure première saison en Russie.
Il serait difficile de ne pas évoquer la saison de la paire Suedoise du CSKA Moscou, Pontus Wernbloom et Rasmus Elm, qui ont permis au CSKA d'aller chercher un 4ème titre de champion de Russie.
Le Duo récupérateur-relanceur a fait des merveilles, Pontus Wernbloom dans son role de milieu défensif en sentinelle s'est vite imposé comme la pièce maitresse de l'entre-jeux du CSKA. Solide, combattif et ayant marqués quelques buts précieux comme lors de la victoire 1-0 contre le Terek Grozny, Pontus Wernbloom est vite devenue le "chouchou" des supporters du CSKA qui l'ont adoptés. Toujours dans l'axe mais dans une position un peu plus avancée, Rasmus Elm, arrivé cet été pour 6M, le milieu de terrain international n'a pas perdu de temps et s'est acclimaté très rapidement a sa nouvelle équipe, la complémentarité avec son partenaire en sélection et dans leurs précédents clubs a permis a Elm de rapidement s'exprimer et de trouver sa place dans le collectif du CSKA, faisant preuve d'une adresse incroyable sur les longs ballons, comme sur coup de pied arretés, Rasmus Elm est l'alternative parfaite a Keisuke Honda au milieu de terrain, permettant ainsi au Japonais de retrouver sa place de N°10. nul doute que cette saison n'augure que du bon pour la suite de leur aventure avec le CSKA.
 
 
Keisuke Honda, en fin de contrat au CSKA, a sans doute fait la meilleur saison de sa carrière, malgré de nombreuses blessures l'ayant handicapé, le Japonais a retrouver sa place de n°10 axial derrière l'attaquant, sa position préférencielle. Un changement tactique ayant repositionné Alan Dzagoev sur le coté gauche de l'attaque, mais de nombreuses suspensions auront entachées la prestation générale de la pépité du CSKA, qui finis néanmoins la saison avec 7buts et 9 passes décisives.
Du coté de Krasnodar, un joueur s'est mis en évidence, le brésilien Joaozinho, meilleur passeur de la saison avec 16 réalisations. Avec son compatriote Wanderson, les deux joueurs ont portés l'attaque du FK Krasnodar, permettant au club de se maintenir rapidement et de confirmer la bonne saison dernière.
De l'autre coté de Krasnodar, au Kuban, s'il y a bien deux joueurs qui ont brillés, ce sont sans doute Aleksei Ionov et Arasz Ozbiliz, les deux pépites du Kuban n'ont cessés d'impressionnés par leur créativité et leur technique balle au pied.
Pour finir, il faudrait citer des joueurs ayant fait une bonne saison comme Lassana Diarra, Yuri Zhirkov ou Axel Witsel, et mettre en avant des joueurs arrivés cet hiver qui devrait etre une plus value certaine pour la saison prochaine comme Willian du coté de l'Anzhi et Yann M'Vila du coté du Rubin Kazan.
 
Les Attaquants :
 
Les attaquants ce sont relativent peu illustrés par rapport a la saison dernière, du moins statistiquement, car dans l'impact sur le terrain, la plupart d'entre eux ont permis de faire bien des différences techniquement, Ahmed Musa en est le plus bel exemple, arrivé au CSKA en Janvier 2012, le Nigérian devait s'épanouir progressivement au poste d'ailier droit, mais la blessure de Seydou Doumbia en début de saison a conduit le coach du CSKA a revoir ses plans, et Ahmed Musa s'est donc retrouver titulaire en pointe de l'attaque du CSKA Moscou, un poste dans lequel il n'avait jamais évolué auparavant et quelle réussite avec 15buts toute compétition confondue, il s'est imposé comme un élément quasi indiscutable du onze du neo Champion de Russie.
Il est impossible de ne pas évoquer Wanderson Do Carmo, l'avant centre brésilien du FK Krasnodar, qui termine meilleur buteur du championnat avec 13 réalisation pour sa première saison en Russian Premier League. Techniquement très propre, et redoutable dans la finition, il s'est surtout mis en avant a la suite de son triplé contre l'Anzhi Makhachkala, un joueur a suivre.
 
 
Aleksandr Kokorin a longtemps été blessé ou suspendu cette saison, mais l'attaquant Russe de 22ans a trouver le cadre a 10 reprises en 22 rencontres de championnat, un ratio qu'il faut mettre en avant tant la qualitée offensive du Dinamo Moscou a pechée cette saison. Kokorin s'est imposé comme LE joueur incontournable du Dinamo, un joueur sur lequel s'est appuyé Dan Petrescu afin de relancer le Dinamo dans la course à l'Europe, mais qui devrait vraisemblablement quitter le Dinamo Moscou cet été, les sollicitations se faisant de plus en plus nombreuses notamment du coté du Zenit...
Le Zenit qui a pu compter cette saison sur son attaquant Brésilien Hulk, qui malgré un début de saison assez mauvais s'est finalement imposer comme le joueur offensif du Zenit, avec 11 buts et 9 passes décisives en 30matchs toute compétition confondue. Profitant de la méforme d'Alexander Kerzhakov (Dernier but le 11/11/12 contre Volga soit 1615 minutes sans marquer) Hulk a été repositionné en pointe de l'attaque du Zenit pour une réussite maximale au niveau des résultats, il est aussi le joueur a avoir réussi le plus de dribble cette saison.
 
Enfin, Samuel Eto'o, l'attaquant camerounais, capitaine de l'Anzhi, s'est d'avantage imposé comme leader technique plutot que réel finisseur, il fini néanmoins la saison avec 10buts en championnat. Fort de son expérience en Coupe d'Europe, il a emmener l'Anzhi en 1/8ème de finale de l'Europa League, évènement historique dans l'histoire du club.
Des regrets cependant, car le club de Makhachkala aurait pu glaner un trophée cette saison, la coupe de Russie leur semblait promise, mais nul doute qu'il faudra compter avec l'Anzhi la saison prochaine.
 
Les Équipes Types de la saison :
 
Équipe A : 
 
 
Équipe B :