Vers la renaissance du championnat Soviétique ?

Le projet est initialement programmé pour l'Automne 2014, et consiste en une fusion du championnat de Russie et du championnat d'Ukraine. Décryptage :

Vers la renaissance du championnat Soviétique ?
Vers la renaissance du championnat Soviétique ?
A l'approche du Fair Play Financier, les clubs d'Europe cherchent un moyen de survivre aux nouvelles règles imposées par l'UEFA. En Russie et en Ukraine, bon nombre de clubs sont possédés par de riches oligarques ou de riches milliardaire qui cherchent à présent un moyen d'augmenter les recettes de leurs clubs respectifs afin de ne pas se faire sanctionner.
 
Un projet assez fou a été exposé par Alexei Miller, président de Gazprom (et  propriétaire du Zenit Saint-Petersbourg): La fusion de la Russian Premier League, et l'Ukrainian Premier League en un Championnat Unifié entre ces deux nations.
Une idée folle mais qui attirerait les diffuseurs, plusieurs sponsors et qui relèverait considérablement le niveau sportif dans ces deux pays puisque cette Ligue Unifiée écarterait les "petits" et des équipes comme le CSKA, le Zenit ou l'Anzhi affronteraient des Shakhtar, Dynamo ou Metalist tout les week-ends.
 
La quasi-totalité des clubs Majeurs des deux championnats, qu'ils soient populaires et modestes financièrement ou qu'ils soient détenus par de riches oligarques sont prêt à rejoindre cette Ligue Unifiée. Cependant, il existe encore de nombreux obstacles, le Dynamo Kiev par exemple, le club le plus populaire d'Ukraine, n'a pas encore tranché, et les Ultras du Dynamo sont fortement opposés a cette idée. De plus, les Fédérations des deux pays sont plutot réticentes comme l'explique Pavel Ternovoy, porte parole de la de la Fédération Ukrainienne "ne voit pas l'intérêt de l'Ukraine de faire partie d'un tel projet, sachant que l'Ukrainian Premier League venait de dépasser la Russian Premier League au classement UEFA et qu'ils risqueraient par conséquence de perdre leurs accessits européens."
 
 
Des chiffres astronomiques
 
"Le championnat de football unifié de Russie et d’Ukraine pourrait être lancé à l’automne 2014, a déclaré le 18 février Alexeï Miller, directeur général de Gazprom."
Un Comité présidé par Valery Gazzaev (entraineur émerite de Russie, passé par CSKA Moscou & le Dynamo Kiev) est en charge de la promotion de ce projet.
Alexeï Miller, président de "Gazprom" le géant du Gaz en Russie, propriétaire du Zenit Saint-Petersbourg et nouveau sponsor de la Ligue des Champions qui dispose d'une puissance financière considérable, a annoncé que sa société est d'ailleurs prête a investir plus d'1 Milliard d'euros dans la création de la Ligue, allant même jusqu'a verser 22 millions d'euros a chaque participant et 92 Millions d'euros aux vainqueurs de chaque edition.
Des conditions économiques largement favorables qui pourrait permettre aux clubs russes et ukrainiens de répondre aux règles du Fair Play Financier.
 
L'UEFA s'est aussi montrée ouverte a l'idée de la création d'un tel championnat, mais ne s'est pas encore exprimée sur la répartition des places qualificatives pour les Coupes d'Europes. Un autre obstacle notable, la FIFA, qui semble au contraire de l'UEFA, beaucoup moins enthousiaste. Le président Sepp Blatter avait déclaré en Janvier que la création de cette Ligue « détruirait les bases du football mondial ». Un argument repris par les supporters du Dynamo Kiev, farouchement opposé au projet, qui mettent aussi en avant, la perte de nature et d'identitée des football russe et ukrainien.
« Nous pensons que l’automne 2014 est une date réaliste pour le lancement d’un championnat unifié de Russie et d’Ukraine, a annoncé Alexeï Miller après une rencontre ayant réuni quatorze clubs russes et une équipe ukrainienne, le 18 février. Si l’obtention des accords tarde trop, nous prévoyons la première édition pour l’automne 2015 ou le printemps 2016. »
 
 
Un impact sportif positif ?
 
« Les règles actuelles interdisent la mise en place de championnats transnationaux, a déclaré un porte-parole de l’UEFA au quotidien Sovietski sport. Mais nous sommes prêts à examiner la question à l’avenir. Si les fédérations ukrainienne et russe ont convenu de fusionner leurs championnats et si les clubs sont d’accord, l’UEFA est prête à discuter du projet. » 
La légende du football allemand Franz Beckenbauer trouve que l'idée de combiner les championnats de Russie et d'Ukraine est interessante, notamment si les équipes se hissent au niveau de leurs ainées sous la période sovietique.
Ce serait vraisemblablement le cas, et pour se rendre compte de ce à quoi pourrait ressembler la Première Division et la Deuxième Division de cette "Ligue Unifiée" voici un tableau de présentation :
 
* * Le Kryvbass de Kryvyi Rih a été récemment dissoud.
 
Quand on prend les résultats des clubs Ukrainiens et des clubs Russes en Coupe d'Europe lors de ses 10 dernières années, on se rend compte que ses équipes deviennent de plus en plus performantes, mais rares sont celles qui, à l'image du Shakhtar, du Zenit ou du CSKA arrivent à passer le cap du "très haut niveau".
La création d'un tel championnat, pourrait permettre aux meilleurs clubs de Russie et aux meilleurs clubs d'Ukraine de franchir ce cap, en affrontant des équipes au niveau similaire chaque Week End.
 
Au niveau du coefficient UEFA, les deux championnats sont 7ème et 8ème, une fusion n'entrainerait donc pas de problèmes a ce niveau, et les accessits devraient être similaires que ceux de leurs championnats domestique, c'est a dire 2 équipes en Ligue des Champions et 4 en Ligue Europa (barrages et tour préliminaires compris). Une problématique de moins qui permet donc a l'UEFA de pouvoir réfléchir a la mise en place du projet, et qui ne fera pas grincer des dents les autres championnats qui pourraient se plaindre d'une "sur-représentation" en Coupe d'Europe.
 
A l'occasion de la préparation de début de saison, le Zenit Saint-Petersbourg, le Spartak Moscou, le Dynamo Kiev et le Shakhtar Donetsk vont s'affrontés dans un "Tournoi Unifié" opposant ces 4 clubs dans des matchs ayant lieu en Russie et en Ukraine. Une opportunité pour Valery Gazzaev et son comité d'obsever l'impact d'un tel évènement et l'engouement des spectateurs pour ces matchs. Malgré le Boycott des Ultras du Dynamo Kiev, le public semble avoir répondu présent. Mais au niveau du spectacle, c'est une tout autre histoire...
Cependant l'important pour Gazzaev, est avant tout le fait que plusieurs chaines de télévision de Russie et d'Ukraine aient décidés de retransmettre ces rencontres, et que les supporters se déplacent au stade, et de ce coté là, l'objectif est atteint.
 
Les horraires et résultats du "Tournoi Unifié":
 
27 Juin - 17h30 - Spartak Moscou 0:1 Dynamo Kiev
27 Juin - 19h30 - Zenit Saint-Petersbourg 0:1 Shakhtar Donetsk
30 Juin - 18h00 - Shakhtar Donetsk 0:0 Spartak Moscou
30 Juin - 20h00 - Dynamo Kiev 2-1 Zenit Saint-Petersbourg
 
3 Juillet - 17h30 - Spartak Moscou 2-0 Shakhtar Donetsk
3 Juillet - 19h30 - Zenit Saint-Petersbourg 3-3 Dynamo Kiev
6 Juillet - 18h00 -  Shakhtar Donetsk 0:1 Zenit Saint-Petersbourg
7 Juillet - 18h00 - Dynamo Kiev 2:1 Spartak Moscou