Résumé 3ème Journée Russian Premier League : Les Derbys de Moscou et les premiers enseignements

À l'affiche de cette 3ème Journée de Premier League, 2 Derbys Moscovites et une petite affiche entre le Zenit et le Kuban, pendant que l'Anzhi à l'occasion de glaner sa première victoire face à un adversaire à sa portée :

Résumé 3ème Journée Russian Premier League : Les Derbys de Moscou et les premiers enseignements
Résumé 3ème Journée Russian Premier League : Les Derbys de Moscou et les premiers enseignements
Cette 3ème Journée de Premier League nous offrait 2 Debys Moscovites, le Dinamo Moscou contre le Spartak Moscou, et le Lokomotiv Moscou contre le CSKA Moscou, pendant ce temps là, pour son premier match à domicile de la saison, le Zenit recevait le Kuban Krasnodar tandis que l'Anzhi se déplaçait sur la pelouse du Krylya Sovetov Samara en esperant y décrocher une première victoire en championnat.
 
Zenit Saint-Petersbourg 1-1 Kuban Krasnodar
 
 
Le Zenit ouvrait cette 3ème journée de Premier League sur son terrain au Stade Petrovsky, acceuillant l'équipe surprise de la saison passée le Kuban Krasnodar qui dans la journée perdait une nouvelle pépite Aras Özbiliz qui s'est engagé pour 5ans avec le Spartak Moscou.
Le Zenit qui avait commencé le championnat sur une victoire face au FC Krasnodar s'etait ensuite incliné a la 95ème minute face au Rubin Kazan, les joueurs de Spalletti ont donc l'occasion et l'intention de ne pas laisser les équipes de têtes prendre trop d'avance, mais un adversaire coriace se dresse sur le chemin du Zenit, le Kuban Krasnodar, une équipe que le Zenit n'a plus battut depuis 6matchs, enchainant les match nuls face a cette équipe qui a le don de contrecarrer les plans du Zenit. 
Si la première mi-temps est un bras de fer tendu avec une domination territoriale du Zenit et des occasions pour le Kuban, la deuxième mi-temps sera elle a l'avantage total du Zenit Saint-Petersbourg, qui parvient a ouvrir le score grace a Andrey Arshavin, mais comme lors des précédents matchs, le Zenit lève un peu trop le pied après son ouverture du score et le Zenit perd peu a peu son football. Une perte de maitrise récurrente que va exploiter au maximum le Kuban et qui va permettre aux joueurs d'Igor Osinkin d'égaliser grace a Bucur et ainsi d'arracher le précieux point du match nul sur le terrain du Zenit et ainsi conforter leur 4ème place en championnat, alors que les joueurs Spalletti stagnent en 7ème position.
 
 
Dinamo Moscou 1-4 Spartak Moscou
 
 
Le Spartak Moscou reste sur 2 victoires convaincantes en championnat propulsant le club le plus populaire de Russie sur la 1ère marche du podium en ce début de saison. Le Dinamo a lui eu du mal a se défaire de Volga lors de la première Journée mais le club moscovite reste une victoire 2-1 face a l'Anzhi le Week End Dernier.
Le Spartak est sans doute l'équipe la mieux rodé en ce début de saison, et cela va se confirmer dès la première mi-temps puisque les joueurs de Valery Karpin vont infliger un cinglant 4-0 a leurs homologues du Dinamo. Bien aidé par des erreurs grossières des défenseurs du Dinamo, rendant au passage furieux Dan Petrescu, le Spartak va faire preuve d'une précision chirurgicale, à l'image de Jose Jurado, auteur de deux superbes buts. Vorornin réduira l'écart en toute fin de match permettant ainsi de sauver l'honneur des quelques supporters du Dinamo ayant décidés de ne pas quitter le stade à la mi-temps.
Avec cette victoire écrasante et un début de saison qui laisse envisager le meilleur avec le récent recrutement d'Aras Özbiliz, le Spartak conserve sa première place et envoie un signal aux autres cadors du championnat, cette année il faudra compter avec le Spartak, qui nourrit de grandes ambitions que ce soit sur le plan national (car le Spartak n'a plus gagner de trophée depuis 10ans) mais aussi sur le plan Européen faisant de la Ligue Europa l'un de ses objectifs.
Coté Dinamo, cette contre-performance n'est pas inquiétante, car les joueurs de Petrescu ont montrés lors des matchs précédents qu'ils pouvaient faire bien mieux, il faudra cependant évité de reproduire ce genre de fautes défensives grotesques qui mettent le club en difficulté au niveau comptable et dans l'embarras au niveau des supporters.
 
 
Lokomotiv Moscou 1-2 CSKA Moscou
 
 
Pour le deuxième derby de Moscou, le Lokomotiv acceuille dans son antre le tenant du titre le CSKA, vainqueur dans la difficulté du Krylya Sovetov la semaine dernière. Leonid Kuchuk décide de maintenir sa confiance a son avant-centre Roman Pavlyuchenko, et il maintien le brésilien Maicon sur le coté gauche de l'attaque. Coté CSKA, la surprise vient du coté gauche, avec la titularison du chilien mark gonzalez au poste de lateral, Georgi Shennikov etant suspendu, la composition est cependant classique, un 4-2-3-1 animé par Zuber, Dzagoev et Honda bien épaulés au milieu de terrain par la paire Suedoise Rasmus Elm et Pontus Wernbloom.
Le Lokomotiv maitrise globalement le match, le CSKA se contente de contre, suffisant pour mettre à mal la défense du Lokomotiv, mais pas assez pour faire la différence au niveau du tableau d'affichage, le CSKA va toutefois prendre l'avantage sur coup de pied arreté, sur un superbe coup franc de Keisuke Honda a la 19ème minutes, un but qui va mettre un coup sur la tete du Lokomotiv.
Les joueurs de Kuchuk vont obtenir un pénalty en deuxième période, un pénalty bien repoussé par Akinfeev, mais sur le corner qui suit, Tarasov lancé dans les airs fait la différence et parvient a égaliser. A peine 10 minutes plus tard de l'autre coté du terrain, le CSKA va reprendre l'avantage une nouvelle fois sur corner, par l'intermédiaire d'Ahmed Musa. Dario Kresic le portier remplacant du Lokomotiv, entré en jeu pour pallié a la blessure de Guilherme, se troue complètement sur sa sortie et permet donc au CSKA de reprendre un avantage définitif puisque les joueurs de Slutsky ne seront plus rattrapés.
Victoire importante du CSKA qui enchaine avec un nouveau succès et garde le rythme imposé par son rival le Spartak après 3 journées. La défaite sera dure a encaissé coté Lokomotiv, qui nourrit de grandes ambitions avec la signature de Leonid Kuchuk et l'échec cuisant de Slaven Bilic la saison passée.
 
 
Krylia Sovetov Samara 1-1 Anzhi Makhachkala
 
L'Anzhi Makhachkala a une nouvelle fois été tenu en echec sur la pelouse du Krylya Sovetov Samara. Le match démarre sur un rythme tranquille, le Krylya Sovetov etant bien en place, l'Anzhi progresse difficilement sur le terrain et les passes ratées se multiplies, rien a signalé dans une première périose très insipide.
La deuxième période est elle bien plus animée au niveau du rythme et les joueurs de Makhachkala vont faire la différence dès l'heure de jeu par l'intermédiaire du capitaine Samuel Eto'o parfaitement servis par le brésilien Willian, une ouverture du score méritée mais cruelle pour le Krylya Sovetov qui s'efforcait de contenir les assauts répétés de l'Anzhi.
Cependant, un coup du sort va une nouvelle fois contrecarrer les plans de l'Anzhi puisqu'a 20minutes de la fin du match, sur un débordement annodin, une reprise ratée de Vorobjov faire rebondir le ballon et le propulse dans le but de Gabulov impuissant.
L'Anzhi enchaine une nouvelle contre-performances et le club de Makhachkala favoris annoncé de cette edition de Premier League est toujours à la rechercher d'une première victoire en championnat
 
 
Les autres résultats :
 
Ural Ekaterinbourg 1-2 Volga Nizhny Novgorod
 
Fk Rostov 3-0 Tom Tomsk
 
Terek Grozny 0-0 Rubin Kazan
 
FK Krasnodar 2-1 Amkar Perm
 
Dans les autres matchs de la Journée, on remarquera la victoire à l'extérieur de Volga Nizhny Novgorod sur le terrain de l'Ural Ekaterinbourg dans un match compliqué. L'écrasante victoire de Rostov sur le promu Tom Tomsk avec un Énormissime Artem Dzyuba auteur d'un triplé et donc de son 5ème but en 3matchs, l'attaquant prêté du Spartak Moscou démontre qu'il est bien l'un des joueurs majeurs de ce championnat.
Le Terek Grozny et le Rubin Kazan sont les auteurs du premier match nul 0-0 de la saison, dans un match où il ne manquait que les buts, on notera une nouvelle fois les excellentes prestations de Karadeniz et de Rondon.
Enfin le FK Krasnodar s'impose 2-1 face à l'Amkar Perm, première victoire en championnat pour les joueurs de Slavoljub Muslin.