Résumé 4ème Journée Russian Premier League : Rostov leader, l'Anzhi dans le doute

Retour sur la 4ème Journée de Russian Premier League où seul le Zenit se sera illustrer du coté des favoris pendant que Rostov l'équipe surprise du début de saison prend place sur le trône de leader.

Résumé 4ème Journée Russian Premier League : Rostov leader, l'Anzhi dans le doute
Résumé 4ème Journée Russian Premier League : Rostov leader, l'Anzhi dans le doute
Cette 4ème Journée de Premier League etait l'occasion pour plusieurs équipes de confirmer leur bon début de saison ou d'obtenir une victoire salvatrice pour le morale de certaines. Retour sur cette Journée ou les favoris auront bien eu du mal a faire la différence, une situation qui profite a l'équipe surprise du début de saison le FK Rostov...
 
 
 
Anzhi Makhachkala 0-1 FK Rostov
 
L'Anzhi Makhachkala ouvrait le bal de cette 4ème journée face à Rostov l'équipe surprise du début de saison. L'Anzhi de René Meulensteen reste sur un décevant match nul face au Krylya Sovetov Samara lors de la dernière Journée et l'équipe de Makhachkala s'enfonce de plus en plus dans ce qui semble être une crise. 3matchs, 2nuls et 1 défaite, le bilan du favoris annoncé de cet exercice est plus qu'insuffisant pour une équipe qui affichait clairement ses ambitions en début de saison. Ce match contre Rostov, équipe surprise du début de saison et qui reste sur une victoire convaincante face à Tomsk avec un triplé de Dzyuba. En cas de victoire les joueurs de l'Anzhi s'offirait donc la tête de l'équipe poil à gratter, et pourrait par la même occasions montrer a ses rivaux que la bête blessée est encore dangereuse, malheureusement le match est encore loin d'etre convaincant pour les joueurs de Makhachkala.
Le rythme de la rencontre est assez faible et les deux équipes se neutralisent, une situation qui ne déplait pas aux joueurs de Miodrag Bozovic qui tienne un match nul sur le terrain de l'Ogre du championnat.
L'Anzhi va pousser a plusieurs reprise via Willian sur son coté où encore des rush solitaires, mais rien de trop inquietant pour Stipe Pletikosa le portier de Rostov, qui peut une nouvelle fois compter sur un excellent Vitaly Dyakov en défense centrale, impérial sur chacune de ses interventions.
Comme lors du dernier match, l'Anzhi va se faire punir, de manière assez cruelle à la 52ème minute sur un tir de Kanga, contré et qui lob Vladimir Gabulov qui n'avait pas été en danger jusqu'a présent. Réussite maximale pour Rostov qui arrivera a tenir ce score jusqu'a la fin du match, repartant du Daguestan avec les 3points de la victoire et provisoirement le fauteuil de leader du championnat.
La situation se complique de plus en plus pour l'Anzhi qui en plus d'etre inéfficace et improductif sur le terrain, se créer des problèmes en interne avec de multiples altercations entre Igor Denisov et Lassana Diarra... des problèmes que l'Anzhi va vite devoir régler si les partenaires de Samuel Eto'o veulent enfin décrocher leur première victoire en championnat et enfin lancer une saison qui sera sans aucun doute bien plus compliquée que prévu.
 
 
Volga Nizhny Novgorod 1-3 Zenit St-Petersbourg
 
 
Le Zenit, tenu en echec la semaine dernière face au Kuban Krasnodar se rend à Nizhny Novgorod sur la pelouse de Volga, qui reste sur une victoire 2-1 face au promu l'Ural Ekaterinbourg.
Le Zenit démarre très bien puisque Danny ouvre le score après 19 minutes, mais comme on en a l'habitude ces dernières semaines, après l'ouverture du score, le système tactique du Zenit implose et Volga va en profiter 2 petites minutes après l'ouverture du score en égalisant grâce à Karyaka. Pour ne rien arranger le Zenit va se retrouver a 10 après l'expulsion très controversée d'Hulk, l'attaquant brésilien ayant reçu un deuxième carton jaune à la place de Roman Shirokov qui avait jouer trop rapidement un coup franc. Une vive polémique qui n'arrange en rien la situation de l'arbitra en RPL aux coeurs des critiques depuis le début de la saison.
Après plusieurs changements pour essayer de remobiliser son équipe, le Zenit fera la différence en toute fin de match grace à Danny qui trouvera le chemin des filets à deux reprises en moins 10 minutes, auteur d'un triplé, le portugais permet a son équipe de se sortir d'une situation qui paraissait très mal embarquée. Le Zenit s'impose donc finalement face à une équipe de Volga qui aurait sans doute mériter mieux sans un très grand Yuri Lodygin auteur de plusieurs parades déterminantes permetant a son équipe de se maintenir dans le match.
 
 
Rubin Kazan 0-0 CSKA Moscou
 
Le Rubin Kazan acceuille le CSKA Moscou au Stade Central de Kazan pour le choc de cette 4ème journée, tenu en échec la semaine dernière face au Terek Grozny et auteur du premier 0-0 de la saison en Premier League, le Rubin de Kurban Berdyev espère bien retrouver le chemin des filets face au CSKA Moscou, vainqueur lors du derby de Moscou contre le Lokomotiv la semaine dernière.
Le match est très ouvert et les occasions sont nombreuses, mais au niveau de la finition c'est encore trop brouillon pour faire la différence face à Sergey Ryzhikov et Igor Akinfeev, les deux gardiens du jour auteur d'un grand match.
Akinfeev qui remportera d'ailleurs 2 face-à-face décisifs permettan au CSKA de ne pas encaisser de buts alors que de l'autre coté Ryzhikov aura le maximum de réussite lorsque la frappe du Suisse Steven Zuber s'écrasera sur le poteau alors que le portier russe semblait battu.
Coté tactique très peu de changement dans les deux compositions, c'est un affrontement entre deux dispositif en 4-2-3-1 solides défensivements et profitant de nombreuses espaces pour jouer le contre mais malgré un match disputé jusqu'au bout, aucune des deux équipes ne parviendra a inscrire le moindre but et c'est logiquement que les deux équipes se quittent sur un match nul mérité qui permet cependant au CSKA de conserver sa place sur le podium à l'issue de cette journée.
 
 
Kuban Krasnodar 2-2 Spartak Moscou
 
Le Spartak Moscou réalise un début de saison parfait avec 3 victoires en autant de match, l'équipe de Valery Karpin se déplace donc avec confiance sur la pelouse du Kuban Krasnodar de Dorinel Munteanu qui a récemment pris ses fonctions en tant qu'entraineur de l'équipe surprise de la saison dernière.
Les matchs entre le Kuban et le Spartak sont souvent engagés et les deux équipes se livrent, et ce match ne fait pas exception à la règle puisque les deux défenses vont être mise à mal pendant la rencontre.
Le match commence bien pour le Spartak puisqu'Emenike donne l'avantage aux Moscovites après 30 minutes, le Spartak va ensuite controler le match en voulant au maximum éviter les contres dévastateurs du Kuban, redoutable dans cet excercice en particulier contre les gros du championnat. Coup de Poker ou coaching payant, Dorinel Muntenanu effectue ses 3 changements assez tôt lors de la 2ème mi-temps (la blessure de Popov l'ayant aussi obligé a revoir ses plans tactiques) des changements qui vont permettre au Kuban de rapidement se montrer en plus dangereux, et 10 minutes après son entrée en jeu a la place de Djbrill Cissé, Ibrahima Baldé parfaitement servis par Charles Kaboré, profite des larges espaces et du mauvais alignement dans la défense du Spartak afin d'égaliser et de relancer complètement le match.
Le Kuban continue de mettre la pression sur le but du Spartak et sur Corner le Kuban va prendre l'avantage grace à Xandao. Le Spartak semble sonné, mais un changement va tout changer, puisque suite à ce but Karpin décide de faire sortir l'attaquant nigérian Emmanuel Emenike pour faire entrer l'arménien Yura Movsisyan qui va trouver le chemin des filets d'une frappe sublime en lucarne, permettant au Spartak d'arracher le point du nul. Le 3ème match nul 2-2 d'affilé entre les deux équipes qui se quittent donc avec le point du nul, qui permet néanmoins au Spartak de se maintenir en tête du championnat mais à égalité de points avec Rostov nouveau co-leader.
 
 

Les autres résultats :

 
Tom Tomsk 1-2 Ural Ekaterinbourg
 
Dinamo Moscou 1-0 Terek Grozny
 
Amkar Perm 0-0 Krylya Sovetov Samara
 
Lokomotiv Moscou 3-1 FK Krasnodar
 
 
Dans les autres matchs de cette 4ème Journée, dans le duel des promus, l'Ural Ekaterinbourg s'est imposé sur la pelouse du Tom Tomsk, dernier au classement avec toujours aucun point au compteur. le Dinamo Moscou vient à bout du Terek Grozny de Yuri Krasnozhan grace à un but de Noboa.
L'Amkar Perm et le Krylya Sovetov se sont neutalisés 0 à 0 et pour finir le Lokomotiv Moscou se rassure et l'emporte face au FK Krasnodar 3 buts à 1 grace à des réalisations de Denisov, N'Doye et Durica en fin de match contre un pénalty du brésilien Joaozinho.