Résumé 9ème Journée Russian Premier League : Le CSKA explose, le Zenit s'impose et le Spartak en impose

Au programme de cette 9ème journée: Des affiches, des buts du spectacle, et 2 nouveaux co-leaders, retour sur cette 9ème journée très prolifique pour la Premier League.

Résumé 9ème Journée Russian Premier League : Le CSKA explose, le Zenit s'impose et le Spartak en impose
Crédit Photo © RIA Novosti
Cette 9ème Journée de Premier League nous proposait de belles affiches entre les deux derbys moscovites, une 9ème journée riche en buts et en spectacle :
 
 
Dinamo Moscou 1-3 Lokomotiv Moscou
 
Match d'ouverture de cette 9ème Journée, ce derby Moscovite a longtemps maintenu le suspence quand à l'issue finale de cette rencontre. Le Dinamo auteur d'un mercato très intéréssant en terme de quantité et de qualité acceuille le Lokomotiv qui renoue avec les sommets du championnat, enchaînant les résultats assez satisfaisants compte tenu de la saison précédente qui avait été en terme de résultat, la pire saison de l'histoire du Lokomotiv.
La première mi-temps est un round d'observation géant, tout va se débloquer en 2ème période lorsque Dan Petrescu et Leonid Kuchuk vont ordonnés a leurs joueurs de se projetter vers l'avant, de mettre le pied et d'arreter de se montre frileux.

Dame N'Doye l'avant centre du Lokomotiv déjà très en vue au cours de la première période va permettre a son équipe de prendre l'avantage avant que Christian Noboa égalise pour le Dinamo, on attaque des deux cotés et le match est très ouvert, voir trop ouvert pour Douglas le défenseur central du Dinamo qui rate son intervention sur N'Doye bien lancé par Samedov, un tacle dans la surface qui entraine un carton rouge pour le défenseur et un pénalty que va se charger de transformer Samedov qui redonne l'avantage au Lokomotiv.
Tkachev va permettre au Lokomotiv de faire le break, une victoire importante du Lokomotiv qui revient a un point du CSKA avant les matchs du Zenit et du Spartak, une belle opération pour les joueurs de Kuchuk qui ne cessent de surprendre en répondant présent dans les grands rendez vous, il faudra compter avec le Lokomotiv cette saison.
 
 
Spartak Moscou 3-0 CSKA Moscou
 
Spartak contre CSKA, CSKA contre Spartak, le Classique de Russie, le derby moscovite le plus attendu, l'affiche du championnat, les deux équipes ont jusqu'alors réalisé un début de championnat plutot intéressant, un seul point noir cependant du coté du Spartak, l'élimination précoce en Europa League a laissé des traces, de plus la blessure de l'international Italien Salvatore Bocchetti a un peu handicapé l'équipe de Karpin, qui joue son avenir en tant qu'entraineur lors du Derby.
Malgré une débacle en Ligue des champions mardi dernier 3-0 contre le Bayern Munich, tout laisse à penser que c'est le CSKA Moscou qui est favori, malgré les nombreuses absences de joueurs cadres comme Doumbia, Elm ou Dzagoev, Leonid Slutsky présente un Onze de départ capable de rivaliser avec l'équipe du Valery Karpin lui aussi privé de ses deux défenseurs centraux titulaires.
Le match est complètement a sens unique, le Spartak domine le CSKA dans tout les secteurs, les joueurs de Slutsky, comme contre le Bayern quelques jours auparavant, sont étouffés par le milieu de terrain du Spartak, mené par un Tino Costa auteur sans doute de son meilleur match depuis son arrivé en Premier League.
Les Deux ailiers Zuber et Tosic ne peuvent s'en remettre qu'a l'exploit individuel, la connexion Honda - Musa est totalement neutralisée, et le milieu de terrain bricolé Wernbloom - Cauna prend l'eau sur chaque offensive des Rouge-&-Blanc.
L'image que l'on retiendra sans doute coté CSKA, c'est le premier but encaissé par Igor Akinfeev, complètement abandonné par sa défense qui laisse Aras Özbiliz ajuster sa reprise, le gardien et capitaine du CSKA semble dépité et n'ose meme pas s'en prendre a sa défense, pendant que Leonid Slutsky et ses adjoints sur le banc semble tout aussi perdus que leurs joueurs sur le terrain.
 

 
Contrairement à la semaine dernière ou Valery Karpin et ses joueurs avait livrés un match frileux a Volga, cette fois ci le Spartak offre un jeu plus que séduisant, c'est une domination TOTALE et une maîtrise complete du match.Dmitry Kombarov va inscrire le 2ème but du Spartak en deuxième mi-temps, et il va juste après offrir le 3ème but à Sergey Parshivlyuk, le lateral gauche auteur d'un centre décisif pour le lateral droit, un but qui témoigne de la passivité des joueurs du CSKA qui semblaient perdus et comme d'habitude Akinfeev se retrouve seul.
Une sale semaine a oublier pour les joueurs de Leonid Slutsky qui encaisse 6buts en 2 matchs sans en inscrire un seul, de plus cette défaite permet au Spartak de prendre place sur le podium et ainsi de devancer son rival historique (et par la meme occasion de sauver la tête de Valery Karpin en tant qu'entraineur du Spartak). Maigre lot de consolation pour Slutsky le retour a l'entrainement de Rasmus Elm, le suedois qui devrait retrouver une place de titulaire le Week End prochain contre l'Anzhi, un match que le CSKA devra absolument gagner.
 
Rubin Kazan 1-2 Tom Tomsk
 
 
Dans les autres affiches de la 9ème Journée, le Rubin Kazan s'est incliné 2-1 sur sa pelouse face au promu Tom Tomsk. Un match que maitrisait totalement le Rubin Kazan, Rondon permet a son équipe de prendre l'avantage suite a une grosse erreur d'appréciation de la défense de Tomsk. Cependant le match va prendre une tout autre tournure quand sur la première offensive de Tom, Bashkirov s'effondre dans la surface, l'arbitre désigne le point de pénalty et sort le carton rouge pour Ryazantsev qui doit quitter ses partenaires prématurément alors que les images sont claires, le contact très léger n'aurait pas du etre sanctionner.
Le sort s'acharne sur l'équipe de Berdyev après le but valable refusé la semaine dernière. Kirill Panchenko remet les deux équipes à égalité sur un pénalty généreusement accordé au promu.
Le Rubin Kazan a 10 va longtemps lutter, mais ne pourra pas tenir devant les assauts répétés de Tomsk qui va finir par arracher la victoire grace a Bordachev, si on ajoute à cela la blessure Longue durée de Salomon Rondon, ayant laissé ses coéquipiers a 9 sur la pelouse, c'est une Journée a oublier pour le Rubin qui se contenter de la 9ème place du classement et qui comme son homologue du CSKA, s'incline pour la première fois de la saison.
 
Kuban  Krasnodar 0-3 Amkar Perm
 
Stanislav Cherchesov est entrain de révolutionné les choses à Perm et le moins que l'on puisse dire c'est que le visage que nous montre l'Amkar cette saison est bien différent de celui des saisons précédentes. Habitué a jouer le maintien en proposant des match peu glamour, l'ancien coach du Spartak et du Terek est entrain de faire de l'Amkar une équipe plus joueuse proposant du spectacle et ca tombe bien car le Kuban est aussi réputé pour etre une équipe de ballon.
Départ éclair pour l'Amkar qui ouvre le score après 9petites minutes grace a l'international bulgare Blagoy Georgiev, il est suivi 5minutes plus tard par l'attaquant Slovaque Martin Jakubko, départ en fanfare et c'est loin d'etre terminé puisque Belenov le portier du Kuban va concédé un pénalty permettant a Georgi Peev d'inscrire le 3ème but de l'Amkar en un quart d'heure. Une sacré claque pour le Kuban qui se remettait tout juste de son premier match de poule de Ligue Europa. Les joueurs de Dorinel Munteanu vont ensuite essayer de relever la tête en 2nd période mais rien y fait, surtout quand la chance n'est pas de leur coté. C'est donc assez logiquement que le Kuban s'incline sur sa pelouse, une lourde de défaite qui ne va pas forcément mettre en confiance les joueurs. Du coté de Perm c'est une nouvelle très bonne opération qui permet au club de se hisser à la 7ème place devant le Dinamo ou encore le Rubin.
 
FK Rostov 0-4 Zenit Saint Petersbourg
 
Dernier match de cette 9ème Journée, le Zenit avait l'occasion de prendre la première place du classement a égalité de points avec le CSKA et le Spartak en cas de victoire contre Rostov, c'est chose faite puisque les joueurs de Spalletti se sont imposés assez logiquement 4-0 sur la pelouse de leurs hôtes, cependant rien n'a été facile pour les joueurs du Zenit qui ont longtemps eu du mal dans la finition, en témoigne un raté assez exceptionnel d'Alexander Kerzhakov :
 
 

 
 
 
Un raté sans conséquence fort heureusement puisque l'irremplacable Danny, Arshavin, Hulk & Fayzulin se chargeront d'assurer la victoire du Zenit qui profite donc du faux pas du CSKA pour s'octroyer la première place du classement. Du coté de Rostov, le début de saison flamboyant semble bien derrière les joueurs de Bozovic qui enchaine les matchs contre des adversaires trop supérieurs pour esperer faire la différence. 
 
Les autres résultats :
 
Krylya Sovetov Samara 1-1 Ural Ekaterinbourg
 
Terek Grozny 0-1 FK Krasnodar
 
Volga Nizhny Novgorod 2-1 Anzhi Makhachkala
 
 
 
Le classement après 9 journées :