Résumé 4ème Journée Russian PL : Le Classique de Russie

Retour sur la 4ème Journée de Russian Premier League marquée par le grand derby de Moscou entre le CSKA et le Spartak.

Résumé 4ème Journée Russian PL : Le Classique de Russie
Crédit Photo © RIA Novosti

FC Ural Ekaterinbourg 0-2 Torpedo Moscou – Pugin (73'), Rykov (90')

Première victoire de la saison pour le Torpedo Moscou qui n'a pas particulièrement brillé par son jeu offensif mais plutôt par un réalisme très froid et sévère pour les joueurs de l'Ural qui ont fait jeu égal pendant 90 minutes mais qui doivent encore une fois s'incliner et de plus à domicile. l'Ural va devoir engranger plus de points pour assurer son maintien en fin de saison.

Zenit St Petersbourg 1-0 FC Ufa – Hulk (31' sp)

Domination nette du Zenit qui s'impose sans forcer face au promu Ufa, si le Zenit aura eu du mal dans la finition, ils n'auront pas été inquiété par Ufa qui n'aura été dangereux que par l'intermédiaire de Marcinho. Un Hulk très percutant, un Danny en meneur et un Garay très rassurant dans ses interventions défensives, le Zenit maintient la cadence et assure une 4ème victoire de suite et sécurise sa 1ère position.

CSKA Moscou 0–1 Spartak Moscou – Kombarov (61' sp)

L'affiche de cette 4ème Journée et du début de saison en général, le derby de l'inconciliable entre le CSKA et le Spartak. Avec la liste des nombreux blessés, les deux équipes doivent composer sans leurs joueurs cadres, mais le CSKA peut compter sur le retour d'Alan Dzagoev pour compenser l'absence de Doumbia.

On ne va pas se mentir, le niveau du match est très en dessous de ce à quoi l'on pouvait s'attendre, mais avec tous ces blessés c'est assez logique. Un CSKA en panne d'inspiration offensive et un Spartak compact très défensif qui mise tout sur le contre pendant 90 minutes, les moments forts se limitant à la transversale de Kim Kallstrom ainsi que des 4 parades d'Artem Rebrov, le gardien du Spartak artisan de la victoire 1-0 grâce à un pénalty transformé par Dmitri Kombarov, et très généreusement offert par l'arbitre s'étant laissé abusé par une chute de Parshivlyuk sur une sortie dans les pieds d'Igor Akinfeev.

Le Spartak s'impose finalement sans briller, mais confirme un début de saison assez bon dans l'ensemble avec deux victoires dans les deux derbys de Moscou joués à l'extérieur contre le Dinamo et le CSKA.

Arsenal Tula 1–2 Dinamo Moscou – Yershov (47') | Douglas (31'), Kuranyi (45+1')

Avec un match de barrage d'Europa League Jeudi prochain, Stanislav Cherchesov a décidé de faire tourner un peu son effectif tout en gardant des cadres offensifs comme Kuranyi et Valbuena. Le français déjà décisif lors de la dernière journée avec deux passes sur corner et coup franc a réalisé une nouvelle bonne performance s'offrant à nouveau deux passes décisives.... sur corner et sur coup franc ! Et malgré une réaction d'Arsenal en début de deuxième période, le Dinamo s'impose sans trembler et peut désormais se concentrer sur son match de barrage.

Rubin Kazan 1–1 Lokomotiv Moscou – Karadeniz (31' sp) | Miranchuk (26')

On l'a longtemps attendu le match d'ouverture de la Kazan Arena mais il a finalement eu lieu, le Rubin Kaza accueillait dans sa nouvelle antre le Lokomotiv Moscou de Leonid Kuchuk qui s'est offert le plaisir de marquer en premier grâce à Alexei Miranchuk d'un sublime ballon piqué avant que Karadeniz égalise sur penalty et ne trouve le poteau en fin de match. La fête était belle en tribune et elle aurait même pu l'être sur le terrain si le Rubin n'avait pas autant manqué de réalisme.

FK Rostov 0–2 FK Krasnodar – Joaozinho (21'), Ahkmedov (58')

Sinitsyn ce héros, c'est ainsi que l'on pourrait résumer cette rencontre, car si Krasnodar s'est imposé 2-0 grâce à Joaozinho et Akhmedov, on ne retiendra que l'exploit du gardien des visiteurs, ayant stoppé 2 penaltys en l'espace de 4 minutes ! Rostov a eu plusieurs fois l'occasion de revenir dans le match mais les joueurs de Miodra Bozovic se sont une nouvelle fois fait punir par cette redoutable équipe de Krasnodar qui ambitionne désormais de s'installer durablement dans le top 5 du championnat.

Terek Grozny 1–0 Mordovia Saransk – Utsiev (69')

Deuxième victoire de la saison pour le Terek Grozny qui a largement dominé son adversaire mais n'a pas vaincu dans la facilité. La première période est très statique, le Terek tient le ballon, le Mordovia attend, et les joueurs de Grozny n'arrivent pas à conclure devant le but, il va falloir attendre la 69ème minute et un coup franc d'Ivanov pour qu'Utsiev place un puissant coup de tête décisif puisque le Terek va s'imposer par la plus petite des marques, de quoi se rassurer avant la réception de l'Arsenal Tula lors de la prochaine journée.

Kuban Krasnodar 1–0 Amkar Perm – Bucur (91')

Alors qu'on semblait se diriger vers un match nul assez inattendu compte tenu de la physionomie du match ainsi que du déroulement de la rencontre (Amkar réduit à 10) le Kuban va placer une dernière accélération meurtrière dans le temps additionnel, Ivelin Popov dribble, fixe et trouve Kaboré dans l'espace qui centre pour Bucur qui crucifie Gerus le portier de l'Amkar. Un nouveau résultat qui va être difficile à encaisser pour les joueurs de l'Amkar qui n'ont toujours pas gagné après 4 journées et un calendrier assez abordable... la saison va être longue.

Le classement après 4 journées :