Résumé 7ème Journée Russian PL : Le Zenit solide leader

Retour sur la 7ème journée de Russian Premier League marquée par la victoire du Zenit contre le Dinamo Moscou de Mathieu Valbuena, les succès du CSKA et du Spartak Moscou et les contre-performance du Lokomotiv et de Krasnodar.

Résumé 7ème Journée Russian PL : Le Zenit solide leader
Crédit Photo © RIA Novosti

CSKA Moscou 2-1 Arsenal Tula – Natkho (20' sp), Eremenko (78') | Zotov (50')

4 jours avant un déplacement à Rome dans le cadre du premier match de la phase de groupe de la Ligue des Champions, Leonid Slutsky décide de laisser au repos quelques cadres ayant joués en sélection (Doumbia, Wernbloom) et d'aligner le XI titulaire des dernières journées.

De son coté Dmitri Alenichev est fidèle a sa philosophie offensive et reconduit son 4-4-2.

La première période n'est qu'un round d'observation de 45 minutes, le CSKA tente timidement d'inquiéter Filimonov par des actions isolées et des combinaisons courtes entre 2 ou 3 joueurs. Sur un centre de Dzagoev, Tesak va détourner le ballon de la main dans la surface et offrir un nouveau penalty pour le CSKA, transformé par Bibras Natkho qui ouvre le score.

En deuxième période l'Arsenal va presser plus haut et ainsi monter sa ligne de récupération du ballon, un changement tactique déterminant qui va permettre à Zotov d'égaliser 5 minutes après la reprise sur une superbe frappe lointaine qui trompe Akinfeev impuissant, dès lors le match va s'emballer et les contres vont fuser des deux cotés, le CSKA pensera revenir avec un but contre son camp de Vasilyev a l'heure de jeu sur un coup franc de Tosic, mais la position de hors jeu de Doumbia annulera le but, la décision se fera 20 minutes plus tard sur un long ballon de Natkho, Roman Eremenko contrôle et enchaine avec une frappe croisée à ras de terre qui ne laisse aucune chance à Filimonov. Le score ne bougera plus et le CSKA s'impose finalement 2-1 sans briller, une victoire importante avant un match de ligue des champions important et surtout 3 points qui replace le champion en titre sur le podium.

 

Lokomotiv Moscou 1-1 Mordovia Saransk – Niasse (69') | Vasin (14')

Le Lokomotiv a été tenu en échec sur sa pelouse face au Mordovia Saransk, surpris par l'ouverture du score des visiteurs par Viktor Vasin au quart d'heure de jeu, les joueurs de Kuchuk ont débuté le siège de la surface du Mordovia en multipliant les occasions de buts obligeant le gardien Anton Kochenkov à réaliser plusieurs exploits pour maintenir son équipe dans le match, malheureusement pour Yuri Semin, son gardien ne parviendra pas à stopper le missile d'Oumar Niasse chronométré a 108 km/h, une frappe pure qui réveille le stade et ses partenaires qui vont alors tout tenter pour arracher la victoire en vain.

Le Lokomotiv doit partager les points la faute à un Kochenkov exceptionnel, joueur de la journée s'il fallait en désigner un. Les joueurs de Kuchuk sont 9ème et le Mordovia 10ème.

 

Zenit St Petersbourg 3-2 Dinamo Moscou – Douglas csc (28'), Arshavin (40'), Smolnikov (89') | Valbuena (18') Samba (82')

L'affiche de cette 7ème Journée le choc entre le Zenit leader et son dauphin le Dinamo, des stars, des buts, du spectacle et du suspense, une pub parfaite pour la Russian Premier League.

Le Dinamo entame parfaitement la rencontre en exploitant au maximum la largeur du terrain afin d'étirer le bloc du Zenit se créant ainsi quelques occasions avant le bijou de l'international français Mathieu Valbuena, un ballon piqué qui trompe Lodygin, la trajectoire est parfaite et le Dinamo fait la course en tête avant un débordement de Criscito et une frappe détournée par Berezovsky détourné dans son propre but par Douglas qui égalise donc par un but contre son camp 10 minutes après l'ouverture du score moscovite.

Pour ne rien arranger, le Zenit va reprendre le contrôle du jeu et commencer à travailler la défense frileuse du Dinamo avec plusieurs incursions initiées par le trio offensif du jour composé de Danny, Hulk et Andrei Arshavin qui va d'ailleurs permettre au Zenit de mener 5 minutes avant la mi-temps : Bien servi par Hulk, l'ex international russe s'en va fusiller Berezovsky d'une superbe frappe croisée.

Le score a la pause est de 2-1 mais tout est encore possible.

La deuxième mi-temps est bien plus tactique et les deux équipes coulissent bien de manière à ne pas se faire prendre en contre, en fin de match le Dinamo va obtenir un coup franc aux abords de la surface, l'occasion pour Mathieu Valbuena de s'illustrer a nouveau, le français va déposer le ballon sur la tête de Christopher Samba qui va égaliser, on pense alors le Zenit totalement abasourdi, mais c'est mal connaître les ressources de l'équipe de Villas-Boas qui va arracher la victoire a la 89ème minutes grâce à Smolnikov d'une superbe frappe a ras de terre, un but entaché d'une position de hors jeu non signalée qui fera couler beaucoup d'encre...

Le Zenit s'impose finalement 3-2 et creuse l'écart avec ses poursuivants moscovites le Dinamo et le CSKA, l'équipe de Villas-Boas enchaine une 7ème victoire en autant de matches, meilleur démarrage de l'histoire du club de St-Petersbourg, le Dinamo prend la 4ème.

 

 

FK Rostov 1-2 Rubin Kazan - Grigoriev (9') | Portnyagin (11' 37')

Rostov en difficulté au classement reçoit un Rubin Kazan en milieu de tableau, le problème principal du Rubin Kazan cette saison semble etre l'incapacité de transformer un match nul en victoire et après l'ouverture du score de Grigoriev après 9 minutes on se dit qu'on se dirige vers un énième match compliqué pour les joueurs de Bilyaletdinov, mais Portnyagin va égaliser 2 minutes plus tard et donner l'avantage a son équipe a la 37 ème minute, le score ne bougera plus malgré les nombreuses occasions du Rubin Kazan, Pletikosa permet à Rostov d'éviter une fessée embarrassante à domicile mais Rostov est 13ème au classement avec la plus mauvaise défense du championnat (22 buts encaissés) le Rubin se replace 8ème à 5 points du Podium.

 

Spartak Moscou 3-1 Torpedo Moscou - Promes (34',71'), Jurado (72') | Hugo Vieira (89')

Un derby moscovite contre le Torpedo comme match d'inauguration de l'Otkrytie Arena, l'occasion pour les joueurs de Yakin d'entrer dans l'histoire de ce stade, le Spartak va s'imposer avec la manière dans un match très ouvert avec de nombreuses occasions, le Torpedo en difficulté en championnat n'a pas fermé le jeu et a laisser des espaces que le Spartak a su exploiter pour faire la différence notamment par Quincy Promes, premier buteur du Spartak de l'histoire du stade, le jeune néerlandais va même s'offrir le doublé a la 70ème minute avant le chef d'oeuvre de Jurado pour le 3-0 2 minutes plu tard, l'égalisation d'Hugo Vieira en fin de match est anecdotique. Le Spartak se replace sur le podium, 2ème a égalité avec le CSKA.

 

 

FK Krasnodar 0-2 FC Ufa – | Marcinho (6'), Alikin (53')

La contre-performance de la journée le FK Krasnodar a été battu sur sa pelouse par le promu UFA, sans inspiration offensive et a la traine défensivement le FKK s'est fait surprendre par deux fois, d'abord après 6 minutes par l'inévitable Marinho, l'homme en forme du coté d'Ufa puis par le défenseur Alikin en fin de match, une contre-performance qui ne va pas mettre les supporters en confiance avant la semaine européenne et un déplacement à Lille jeudi. Grâce à sa victoire Ufa sort de la zone rouge, Krasnodar reste à 4 points du podium.

 

Amkar Perm 2-1 Ural Ekaterinbourg – Dzachov (5'), Peev (32') | Smolov (12')

Il ne fallait pas arriver en retard pour voir l'Amkar vraincre l'Ural, la deuxième mi-temps assez terne contraste avec une première période assez folle avec une ouverture du score de Dzachov pour l'Amkar après 5 petits minutes avant que Fedor Smolov égalise 7 minutes plus tard, Georgi Peev redonnera un avantage décisif à l'Amkar a la 32ème minute, une victoire importante pour les joueurs de Slavoljub Muslin qui sortent «enfin» de la zone rouge, c'est en revanche bien plus compliqué pour l'Ural qui ne comptent qu'1 point après 7 journées.

 

Terek Grozny 0-0 Kuban Krasnodar

Fin de série pour le Terek qui restait sur 3 victoires consécutives, les joueurs de Rashid Rakhimov ont été tenu en échec sur leurs pelouse face à un Kuban Krasnodar très défensif et encore plus après l'expulsion de Charles Kaboré pour un deuxième carton jaune. Les nombreuses occasions du Terek sur Coup de pied arrétés et les contres trop mal exploités n'ont pas permis à Grozny de faire la différence. Au Classement le Kuban est 5ème, le Terek 6ème.

 

Le classement après 7 Journées :