Bilan première partie de saison Russian PL

Retour global sur la première partie de la saison avec un bilan club par club.

Bilan première partie de saison Russian PL
Crédit photo © RIA Novosti

1er - Zenit Saint-Petersbourg - 41 Points

Le Zenit réalise un début de saison fantastique, 13 victoires, 2 nuls , 2 défaites, 1ère attaque et 1ère défense, rien ne semble en mesure de stopper les joueurs de Villas-Boas qui comptent 7 points d'avance a la trêve. Si le début de saison a été incroyable au niveau comptable et au niveau du jeu, car on  découvert un Zenit capable de réaliser de très belles choses, le clu de Saint-petersbourg a connu un creux au milieu de la première partie de saison, une série de matchs sans victoire qui a un peu handicapé le Zenit en ligue des champions. Depuis quelques semaines le Zenit semble avoir retrouver ses automatismes et son football et rien ne semble en mesure de contrarier la machine, en dehors du CSKA Moscou, personne ne peut aujourd'hui envisager s'adjuger le titre devant le Zenit. Au niveau des recrues, Javi Garcia et Ezequiel Garay se sont parfaitement intégrés au collectif, de vrais apports défensifs qui manquaient au Zenit lors des saisons précédentes, Si on ajoute a cela l'efficacité offensive du trio Hulk, Rondon, Danny, bien épaulés par Oleg Shatov et Aleksandr Kerzhakov le cocktail semble parfait. On attend désormais de Saint-Petersbourg une plus grande régularité en Coupe d'Europe afin d'être en adequation avec les attentes du club.

2ème - CSKA Moscou - 34 points

De tous les clubs susceptibles de participer aux compétitons Européennes a la fin de la saison, le CSKA Moscou est celui qui compte le plus de défaites, 11 victoires, 1 nul, 5 défaites, et pourtant , le CSKA Moscou est deuxième, solidement installé dans le top 3 en dépit d'un début de saison pas toujours rose. Si au soir de la première journée de Ligue des Champions (défaite 5-1 à Rome) tout semblait cuit pour les moscovites double champion en titre, c'était sans compter sur la réaction des joueurs cadres de l'équipe et en particulier des deux nouveaux joueurs cadres, l'Israelien Bibras Natkho et le finlandais Roman Eremenko, deux anciens joueurs du Rubin Kazan, arrivé libre cet été et qui auraient pu faire le bonheur de n'importe quel club Européen. A eux deux, c'est 15 buts et 8 passes décisives quand le reste de l'équipe se partage 23 buts et 3 passes décisives, un ratio impressionant mais significatif de l'importance des deux recrues dans le système tactique de Leonid Slutsky. Deuxième a 7 points du Zenit en championnat, le CSKA Moscou n'a pas abdiqué et reste capable de réaliser quelques exploits d'ici la fin de saison, mais pour cela il faudra réaliser une deuxième partie de saison exceptionnelle à l'image de la saison dernière et de ce sprint final mémorable.

3ème - Dinamo Moscou - 32 points

3ème a la trêve avec un match en retard, un perfect en Europa League avec 6 victoires en 6 matchs, le Dinamo Moscou réalise un très bon début de saison, avec 10 victoires 2 nuls et 4 défaites, les coéquipiers de Mathieu Valbuena sont toujours en embuscade dans la lutte pour décrocher la place qualificative pour la Ligue des Champions. Si mathématiquement le titre est encore jouable, l'équipe semble encore trop juste défensivement pour être au niveau de ses adversaires, de plus le Dinamo qui participe pour la 1ère fois de son histoire en Europa League entend bien faire un excellent parcours dans cette compétition voir même de la gagner, et on sait que les coupes d'europe sont extrêmement énergivores en particulier pour les équipes qui n'ont pas l'habitude de la jouer. Au niveau du recrues, la rotation de Stanislav Cherchesov ne permet pas de dégager une véritable équipe type mais dans l'ensemble chacun donne plus ou moins satisfaction avec une mention spéciale pour Mathieu Valbuena le français déjà considéré comme la pîèce maîtresse de son équipe et actuellement meilleur passeur du championnat. La deuxième partie de saison sera révélatrice du véritable niveau du Dinamo et on verra si les moscovites seront en mesure d'aller titiller le CSKA et le Zenit tout en jouant des matchs d'Europa League le jeudi.

4ème - FK Krasnodar - 31 points 

Le FK Krasnodar réalise un excellent début de parcours, saison après saison le petit nouveau du football russe semble plus fort, avec un bilan de 9 victoires pour 4 nuls et 4 défaites, le début de saison est plus que prometteur. Le club jouait pour la première fois la Ligue Europa cette saison et malgré de belles prestation, Krasnodar a été éliminé assez tôt (dans un groupe assez relevé). Ce n'est une surprise pour personne, Krasnodar est sans doute le club Russe qui a le projet le plus intéressant, les dirigeants travaillent intelligemment préférant renforcer la formation au développement et le résultat est aussi bon voir meilleur que certaines équipes préférant dépenser des sommes folles sur le marché des transferts. La deuxième partie de saison devrait en plus être plus facile pour le FK Krasnodar qui n'aura plis a jouer tous les 3 jours, c'est l'outsider n°1 et l'équipe à suivre dès la reprise en Mars (en espérant que la trêve ne gache pas la bonne dynamique du club qui s'impose petit à petit comme l'un des futurs clubs permanent dans le haut de tableau.

Malgré l'abscence de "vraie star" dans cette équipe, on peut souligner les performances de chaque joueur offensive de l'équipe notamment la colonie sud américaine qui propose un football assez spectaculaire notamment les brésiliens Ari et Joaozinho, bien suppléé par Ricardo Laborde et Wanderson. Une ligne d'attaque qui compense souvent une défense trop juste pour permettre à Krasnodar de viser plus haut.

5ème - Lokomotiv Moscou - 30 points

On croyait le Lokomotiv complêtement hors course, avec un début de saison catastrophique, l'élimination précoce en tour préliminaire d'Europa League face à l'Apollon Limassol, les vrais-faux départs de Mbark Boussoufa et Lassana Diarra, les contre-performances qui s'accumulaient, et pourtant, le Lokomotiv est toujours là en 5ème position, en embuscade a seulement 4 points du CSKA. Avec un bilan de 8 victoires, 6 nuls et 3 défaites, le Lokomotiv est la deuxième défense du championnat avec seulement 12 buts encaissés. L'équipe de Miodrag Bozovic (ancien coach de Rostov qui a remplacer Leonid Kuchuk a la tête de l'équipe) a un peu plus de mal offensivement cette saison (7ème attaque) mais reste capable de faire des résultats contre n'importe quelle équipe du championnat. N'ayant en plus pas de coupe d'Europe à jouer, la fatigue ne devrait pas etre un facteur handicapant pour le Lokomotiv qui a défaut d'être un candidat pour le titre, peut encore se battre pour la place en Ligue des champions au même titre que le Dinamo ou Krasnodar. Avec le retour de joueurs comme M'bark Boussoufa dans l'effectif et l'apport de Manuel Fernandes en tant que nouveau patron de l'équipe. Dame N'Doye devrait a nouveau trouver le chemin des filets en Mars pour permettre a ses supporters d'y croire encore.

6ème - Spartak Moscou - 29 points

Décevant, c'est le mot qui correspond le mieux pour qualifier le début de saison du Spartak, marqué par une irrégularité chronique, le bilan du Spartak reste néanmoins de 8 victoires, 5 nuls et 4 défaites. Par phase le Spartak est capable de proposer un jeu léché et très agréable mais l'équilibre est trop fragile et l'équipe se retrouve souvent déséquilibré d'un coté ou d'un autre. Les attaquants (Dzyuba, Movsisyan) ne trouvent plus le chemin des filets, ils se retrouvent donc dans un role de pivot afin de jouer en remise pour les ailiers, Juraco et surtout Quincy Promes, arrivé des pays bas pour 15M€ mais déjà très facile techniquement. La patte de Murat Yakin n'est visible que par intermittence et cela a tendance à agacer les supporters mais surtout les dirigeants a en croire la presse qui visiblement estime que le technicien Suisse est sur un siège éjectable. Sans coupe d'Europe et avec un groupe conséquent on attend bien mieux du Spartak, le club le plus titré de Russie doit tenir son rang et jouer les 3 premières places. Si Murat Yakin passe l'hiver, il faudra a tout prix monter des signe de progrès sur le terrain, en cas contraire les supporters devront faire une fois de plus avec une saison morrose.

7ème - Rubin Kazan - 27 points

L'équipe du Rubin Kazan est en pleine reconstruction, on pouvait s'attendre a une nouvelle saison galère, mais l'équipe de Rinat Bilyaletdinov montre des choses intéréssantes mais trop peu pour se positionner en tant que candidat aux places européennes.

De bons jeunes et quelques vieux briscards comme l'inusable Gokdeniz Karadeniz, si le mélange ne semblait pas prendre en début de saison, les choses semblent évoluer depuis quelques semaines avec un bilan de 7 victoires, 6 nuls et 4 défaites, le Rubin Kazan se retrouve a la trêve a une honorable 7ème place. L'équipe est encore trop naïve et se fait surprendre sur son terrain mais les signes d'avenir sonr prometteurs. On est cependant déçu au niveau de l'ambiance, malgré un nouveau stade flambant Neuf, les supporters à la Kazan Arena se font rare et c'est bien dommage car avec l'appui de son public le Rubin Kazan pourrait réaliser de grande choses à domicile.  

8ème - Kuban Krasnodar - 26 points

Longtemps 3ème juste derrière le CSKA Moscou, les dirigeants du Kuban ont décidé a la surprise générale de limoger l'entraineur bielorusse Viktor Goncharenko sous prétexte qu'"il semblerait qu'il ne soit pas respecter par ses joueurs" un licenciement préventif qui aura eu pour effet de fracasser le belle dynamique du Kuban qui se retrouve aujourd'hui 8ème avec un bilan de 6 victoires, 8 nuls et 3 défaites. Leonid Kuchuk qui a récupérer le Kuban (qu'il avait déjà entrainer avant de rejoindre le Lokomotiv) devra profiter de la trêve hivernale pour relancer son équipe sur de bons rails. Le bon début de saison laissait entrevoir une belle surprise pour les supporters qui faisaient jeu égal au classement avec le FK Krasnodar, aujourd'hui les fantasmes ont été revus à la baisse.

Quelques belles surprises sur le terrain avec le défenseur central bosnien Toni Sunjic qui réalise une très bonne premier partie de saison avec son camarade Xandao dans l'axe, devant Danilo, Oliseh et Ivelin Popov et l'expérimenté Georgi Bucur continuent d'apporter de la fougue et du dynamisme offensif.

9ème - Terek Grozny - 25 points

A l'image du Kuban, le début de saison du Terek Grozny etait assez réussi, mais une série de défaite a freiner la progression du club tchétchène qui a perdu quelques places au classement pour se retrouver 1er de la deuxième partie de tableau a la 9ème place. Avec un bilan de 7 victoires, 4 nuls et 6 défaites, le Terek Grozny n'a pas d'objectif fou comme jouer les places européennes, seulement éviter une nouvelle saison galère comme l'an dernier, et accrocher quelques gros a son tableau de chasse comme le Zenit, battu au Petrovsky 3-1. Le Terek Grozny est une équipe toujours très diffile a jouer, un peu plus offensive que la saison dernière mais toujours très compacte, avec un attaquant comme Ailton devant capable de marquer a tout moment des ailiers dynamique comme Rybus, un milieu de terrain complet avec Adilson et une défense solide avec le défenseur international Semenov. De toute les équipes de la deuxième partie de tableau, le Terek est très largement la mieux armée, l'équipe de Grozny devrait jouer aussi l'élément perturbateur en deuxième partie de saison.

10ème - Mordovia Saransk - 20 points

6 victoires, 2 nuls, 9 défaites, le bilan du Mordovia Saransk à la trêve, bien installé a la 10ème place, le Mordovia Saransk vise le maintien comme chaque promu et pour le moment tout se passe bien, chaque joueur se sent concerné, les efforts sont fait, le public répond présent au niveau de l'ambiance. Le Mordovia n'est pas une équipe simple à battre. 

L'équipe compte quelques bons joueurs qui ne devraient pas rester longtemps du coté de Saransk comme le français Damien Le Tallec qui réalise une bonne première partie de saison aux cotés de Niasse, Vlasov, Danilo, Viktor Vasin prêté par le CSKA Moscou et surtout le gardien de but Anton Kochenkov qui réalise de très bonnes performances. Il faudra veiller à ce que la trêve ne vienne pas tout perturber, on a vu a de nombreuses reprises des équipes s'écroulées en Mars, au momet le plus important.

11ème - FC Ufa - 18 points

Promu lui aussi, le FC Ufa est bien placer dans la course au maintien en Premier League, avec 4 victoires, 6 nuls et 7 défaites, le FC Ufa est 11ème a la trêve, équipe très irrégulière, les joueurs d'Ufa sont capable de titiler les gros sans pour autant se montrer vraiment dangereux. Equipe de contre, la vitesse de ses contre-attaque éclair fait mal aux défenses, même s'il manque toujours un joueur capable de faire la dernière passe et surtout un véritable buteur pour concrétiser toutes les occasions d'Ufa. Mention spéciales aux brésiliens Diego et Marcinho et au gardien David Yurchenko.

12ème - Torpedo Moscou - 14 points

Le Torpedo Moscou a connu un début de saison catastrophique, mais les moscovites se sont repris depuis quelques semaines en allant chercher des points 2 victoires et 2 nuls lors des 5 derniers matchs ce qui nous fait un bilan de 3 victoires, 5 nuls et 9 défaites et une 12ème place juste au dessus de la zone de barrage. L'apport de joueurs d'expérience comme Anton Putila ou Diniyar Bilialetdinov fait du bien au Torpedo qui devra lutter jusqu'au bout pour se maintenir et pour cela il faudra poursuivre sur cette bonne dynamique après la trêve avec un déplacement sur la pelouse de l'Amkar un adversaire direct en difficulté.

13ème - Ural Ekaterinbourg - 13 points

A l'image de la saison dernière, l'Amkar se bat en bas de tableau pour sa survie en Premier League 13ème et en zone de barrage mais a seulement 1 point du Torpedo Moscou, rien n'est jouer pour l'Ural qui peut encore croire a un maintien direct sans passer par les play-offs. Avec 4 victoires 1 nul et 12 défaites, l'Amkar est la deuxième équipe a avoir perdu le plus de match en  Premier League (avec l'Arsenal Tula) dont 2 défaites d'affilées juste avant la trêve qui propulse l'Ural a la 13ème position au plus mauvais moment. Maintenant habitué du sprint final pour le maintien, les joueurs d'Ekaterinbourg vont tenter de grapiller le plus de points possible pour se sortir de cette zone inconfortable.

14ème - Amkar Perm - 12 points

En difficulté en championnat et sur le plan financier (pertes de sponsors) la saison s'annonce galère pour l'Amkar Perm qui vient de remercier son coach Slavoljub Muslin. La perte de certains joueurs cadres comme Georgiev parti au Rubin Kazan ou les blessures du français Thomas Phibel en défense centrale complique sérieusement la tâche à un Amkar Perm qui baffoue son football, qui se contente de défendre mais qui encaisse quand même des buts. 3 victoires 3 nuls pour 10 défaites, le bilan est triste mais révélateur du début de saison morrose du club de Perm.

15ème - Arsenal Tula - 11 points

Les joueurs de Dimitri Alenichev son en pleine galère, longtemps dernier du championnat, ils ont néanmoins réussi a battre Rostov juste avant la trêve pour passer a la 15ème place, la philosophie résolument offensive du coach a du mal a passer avec des joueurs techniquement trop limité pour tenir la cadense. Malgré l'appui d'un public fort, c'est encore trop juste pour le plus haut niveau et a moins de passer par la phase de barrage il sera difficile d'envisager le maintien pour l'Arsenal cette saison. 3 victoires 2 nuls et 12 défaites, le bilan parle pour lui.

16ème - FK Rostov - 11 points

Qualifié pour le tour préliminaire d'Europa League après avoir remporté la dernière coupe de Russie, le FK Rostov se retrouve désormais en dernière position a la trêve. 2 petits victoires pour 10 défaites, le bilan est très maigre pour une équipe méconnaissable par rapport a la saison dernière. Artem Dzyuba et Jano Ananidze reparti au Spartak Moscou et le coach Miodrag Bozovic parti au Lokomotiv Moscou, le FK Rostov a perdu beaucoup trop de repaire et de certitudes dans le jeu. Avec en plus de ca un problème de salaire impayés depuis le mois de Juillet, il faudra un énorme électrochoc pour que les coéquipiers de Vitaly Dyakov se réveillent en Mars et arrache le maintien, même si cela doit passer par la zone de barrage.

 

Le classement a la trêve :

Le classement des buteurs :

Le classement des passeurs :