Résumé 20ème Journée Russian PL: Le coup de mou du Dinamo

Résumé 20ème Journée Russian PL: Le coup de mou du Dinamo
Crédit Photo © RIA Novosti

FC Ufa 0-2 FK Krasnodar - Kaleshin (25'), Ari (53')

Krasnodar retrouve le chemin de la victoire face à Ufa après le match nul surprise sur sa pelouse contre Ural lors de la dernière Journée.

Ce n'était pas un déplacement simple pour Krasnodar qui devait affronter le promu le plus solide cette saison, d'ailleurs les locaux peuvent nourrir beaucoup de regrets vue la physionomie du match et la malchance des attaquants dont les frappes ont une nouvelle fois trouver les poteaux du gardien. De son coté Krasnodar réaliste va ouvrir le score a la 25 ème minute par le latéral gauche Kaleshin et malgré un impact physique assez important en deuxième période va réussir a faire le break dès la 53ème minute par l'inévitable Ari. Suffisant pour s'imposer, sans avoir forcément briller mais en ayant réussi a contenir Ufa toujours 11ème. Cette victoire de Krasnodar leur permet de se placer sur le podium a la 3ème place a 5 points du CSKA et 10 du Zenit leader.

 

Arsenal Tula 1-4 CSKA Moscou - Timokhin (53') | Dzagoev (3'), Natcho (47'), Eremenko (87'), Strandberg (88')

Au coup d'envoi du coté d'Arsenal: 9 joueurs sur 11 n'ont jamais disputé un match professionnel de leurs vie, et les deux seuls expérimentés n'ont plus jouer sur les terrains pros depuis 2ans ou plus (2002 pour le gardien de but Kotov). 3 Minutes, c'est le temps qu'il faut au CSKA pour ouvrir le score, par Alan Dzagoev, bien servi par Zoran Tosic et dont la tête ne laisse aucune chance au gardien. On se dit alors qu'on va assister a une pénible opposition entre une équipe pro et une équipe amateur qui risque de se transforme d'avantage en score de Tennis qu'en véritable match de Premier League.... Et bien c'est tout le contraire car sur le terrain, les jeunes d'Arsenal font preuve d'une solidarité et d'un sacrifice assez exemplaire, ils coulissent ensemble, vont au pressing, tente des dribbles en 1 contre 1 et malgré une relative maîtrise du CSKA, le score a la pause est de 1 à 0.

De retour des vestiaires, le jeune Timokhin fait son apparition du coté d'Arsenal, pendant ce temps le CSKA déroule et Natcho va inscrire le but du break sur une superbe combinaison sur un coup franc. Une talonnade lumineuse d'Eremenko qui permet au milieu de terrain israélien d'inscrire son 9ème but de la saison.

Quelques minutes plus tard, a la surprise générale, Tula se lance à l'assaut du but moscovite et sur un superbe service de Dmitri Starodub, le jeune Timokhin qui venait de faire son apparition, prend le dessus sur la défense centrale du CSKA et réduit l'écart.*

C'est l'Euphorie pour Arsenal mais le CSKA en patron va confisquer le ballon a son adversaire pour calmer les hardeurs des jeunes d'Arsenal. Le Rythme retombe, et en fin de match a la 82ème minute, Roman Eremenko va inscrire son 10ème but de la saison, d'une superbe frappe a ras de terre après un beau mouvement collectif et un cafouillage dans la défense de Tula.
 Il sera imité deux minutes plus tard par son remplaçant Carlos Strandberg, dernière recrue du CSKA qui va s'imposer 4 buts à 1 dans un match qui ne marquera pas l'histoire mais qui a permis a certains jeunes de Tula de se montrer face au double champion en titre.

Avec cette victoire, le CSKA consolide sa 2ème place, et reste a 5 points du Zenit. Arsenal Tula est 14ème, dans la zone de barrage, a 3 points du premier non relégable.

 

Rubin Kazan 2-0 FK Rostov - Portnyagin (84'), Ozdoev (90+2')

Kurban Berdyev coach historique du Rubin etait de retour à Kazan, mais avec sa nouvelle équipe de Rostov. Après des retrouvailles charées en émotion, place a un match très fermé avec très peu d'espace, l'ancienne équipe de Berdyev ayant gardée quelques une de ses caractéristiques défensives.

Rien a signalé dans la première période, mais beaucoup plus de choses dans la deuxième, un pénalty manqué par Carlos Eduardo d'abord puis l'ouverture du score d'Igor Portnyagin a la 84ème minute, un but qui va délivrer le stade central de Kazan, avant qu'Ozdoev y aille lui aussi de son petit but pour un score de 2-0 assez flatteur pour le Rubin Kazan qui continue son bonhomme de chemin en championnat, profitant des faux pas du Lokomotiv et du Dinamo Moscou.
Au classement le Rubin est 4ème, et Rostov s'incline a nouveau malgré la victoire de la semaine dernière. Toujours lanterne rouge, avec 3 points de retard sur le premier non reléguable, il y a urgence.

 

Torpedo Moscou 0-1 Spartak Moscou - Promes (21')

Derby moscovite du jour, le Torpedo recevait le Spartak... dans le stade de ces derniers. C'est le Torpedo qui "recoit" en théorie et c'est le Torpedo qui prend le dessus en pratique, les promus vont faire jeu égal pendant 90 minutes avec le Spartak enrayant une a une les offensives du Spartak et obligeants les attaquants a faire l'exploit pour marquer. Ce que va d'ailleurs faire Quincy Promes a la 21 ème minute, sur un long ballon de Davydov, le néerlandais va controler et éliminé avec une grande facilité Rykov et Katsalapov avant de conclure d'une frappe croisée. Enchainement et but de grande classe.
Le Torpedo va ensuite se lancer à l'aussaut du but du Spartak mais Vieira puis Mirzov ne trouveront pas le cadre. Le reste du match ressemble a une attaque-défense et les joueurs du Torpedo vont finalement être récompenser par un but de Vieira a la 64ème minutes un but malheureusement refusé pour une position de hors jeu inexistante. Une erreur d'arbitrage qui risque de faire débat et qui prive le Torpedo du point du match nul.
Le Torpedo s'incline donc 1-0 et prend la 13ème place dans la zone de barrage. Le Spartak est 6ème.


Dinamo Moscou 0-1 Zenit Saint-Petersbourg - Smolnikov (17')


Choc de cette 20ème Journée, le Zenit défait mais qualifié en Europa League se déplace sur la pelouse du Dinamo, tenu en échec par Naples et éliminé de cette Europa League. Au classement au coup d'envoi, un écart de 10 points séparent les deux équipes, le Zenit est leader incontesté tandis que le Dinamo bataille pour conserver sa 3ème place contre le FK Krasnodar et le Rubin Kazan.
Pas vraiment de suspence dans ce match, le Zenit va gérer le match et ses efforts de la 1ère a la dernière minute sans être réellement mis en danger par le Dinamo et quand ce sera le cas, la maladresse offensive de Kokorin ou les frappes non cadrées de Dzsdzsak ne vont pas inquiété Yuri Lodygin.
La différence va être faite a la 17 ème minute, un long ballon sublime de Danny, dans le dos de la défense, pour son latéral droit Igor Smolnikov qui va battre Vladimir Gabulov le portier du Dinamo du bout du pied. La seule véritable occasion d'un match sans grand spectacle mais aux enjeux forts car avec cette victoire, le Zenit prend 5 points d'avance sur le CSKA 2ème avant leur confrontation juste après la trêve hivernale, de son coté le Dinamo n'est pas au mieux depuis quelques temps et cette défaite n'améliore pas les choses puisque les moscovites sont désormais 5ème à 13 points du leader. Autant dire que c'est fini pour le titre et que la 2ème place qualificative pour la Ligue des Champions, occupée actuellement par le CSKA, semble désormais bien loin avec 8 points d'écarts entre ces deux équipes. La trêve devrait faire du bien au Dinamo qui retrouvera le Lokomotiv dans le futur deuxième choc de la 21ème journée juste après la trêve internationale.

 

Les autres résultats :

Ural Ekaterinbourg 1-0 Amkar Perm - Acevedo (78')

Mordovia Saransk 0-0 Lokomotiv Moscou

Kuban Krasnodar 1-0 Terek Grozny - Tkachev (62')

 

Le classement après 20 Journée