Résumé 21ème Journée Russian PL: le choc Zenit-CSKA & la folle série du Rubin Kazan

Retour sur la 21ème journée de Premier League, au programme le choc entre le Zenit et le CSKA, un derby moscovite animé entre le Dinamo et le Lokomotiv et les cartons du Rubin Kazan et de Krasnodar.

Résumé 21ème Journée Russian PL: le choc Zenit-CSKA & la folle série du Rubin Kazan
Crédit Photo © RIA Novosti

Amkar Perm 0-3 Rubin Kazan - Portnyagin (45', 81') Jovicic (CSC 65')

Dans la série des équipes en formes, le Rubin Kazan reste sur 5 succès consécutifs en Premier League, un enchaînement de victoires qui propulse le club de Kazan a la 4ème position du classement à 4 points de la 2ème place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Un 5ème succès qui s'est construit assez tranquillement face à une équipe d'Amkar Perm en perdition totale et désormais en dernière position du classement. L'homme en forme du coté de Kazan c'est Igor Portnyagin, qui grâce a un doublé occupe désormais la tête du classement des buteurs (ex aequo avec Hulk) avec 11 réalisations.

Lors de la prochaine journée le Rubin Kazan acceuillera Krasnodar avec pour objectif la 3ème place du classement, de son coté l'Amkar se déplacera sur la pelouse du Mordovia pour espérer prendre des points précieux.

Dinamo Moscou 2-2 Lokomotiv Moscou - Vainqueur (40'), Kuranyi (49' sp) | Skuletic (45'), Fernandes (79')

2ème affiche de cette 21ème Journée, un derby moscovite entre le Dinamo et le Lokomotiv. Deux clubs aux grandes ambitions qui restaient sur deux résultats assez décevants. Comme on pouvait s'y attendre, c'est le Dinamo qui prend le dessus rapidement dans la rencontre, comme lors du match aller, les joueurs de Stanislav Cherchesov profite du manque d'engagement offensif adverse pour s'installer dans la moitié de terrain du Lokomotiv et tenter de creer la brèche. Le Lokomotiv en configuration défensive depuis la prise de fonction de Miodrag Bozovic réagit plutôt bien et gère les assauts du Dinamo sans trop grande difficulté.

C'est en fin de première période que tout va se débloquer,Valbuena trouve William Vainqueur coté gauche, le milieu de terrain élimine son vis à vis et place une frappe tendue qui ne laisse aucune chance à Guilherme gardien de but du Lokomotiv. Ouverture du score logique vu la domination assez nette du Dinamo qui va cependant se faire surprendre quelques secondes avant la pause par le buteur serbe du Lokomotiv, Petar Skuletic qui va prend le dessus sur Tomas Hubocan son adversaire direct avant de placer une frappe en taclant, pleine de réussite, qui va finir au fond des filets de Vladimir Gabulov. Une seconde d'inatention et le Dinamo encaisse un but juste avant la pause.

L'égalisation aurait pu faire beaucoup de mal au Dinamo mais un coup du sort va rebooster la confiance des joueurs de Cherchesov puisque Sheshukov va écoper d'un carton rouge pour une faute dans la surface, penalty que transforme Kevin Kuranyi, le Dinamo mène de nouveau.

Le Lokomotiv a 10 va paradoxalement se montrer beaucoup plus offensif qu'en première période et les débats vont être rééquilibrés. 77ème minute, le Lokomotiv obtient un penalty a la suite d'une faute de Büttner sur Shishkin, Pavlyuchenko s'en charge et frappe la barre, mais en voulant dégager le ballon loin de sa surface, Kozlov contrôle le ballon de la main et l'arbitre siffle un nouveau penalty, cette fois c'est Fernandes qui s'en charge et le Lokomotiv égalise. 2 Partout score final, un résultat qui n'arrange aucune des deux équipes qui voient ainsi leurs rivaux prendre un peu d'avance dans le sprint final. Lors de la prochaine journée, deux nouveaux derby pour ces deux équipes, le Dinamo tentera de retrouver le chemin de la victoire face au CSKA, alors que le Lokomotiv recevra le Torpedo.

 

FK Krasnodar 4-0 Mordovia Saransk - Mamaev (5', 70'), Laborde (85'), Bystrov (91')

Toujours en course pour accrocher la 2ème place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, le FK Krasnodar a mis envouer un messages a ses rivaux avec un succès 4 à 0 sur sa pelouse face au Mordovia Saransk. Un succès construit assez tôt dans la rencontre grâce a un but de Pavel Mamaev après 5 minutes de jeu, mais il faudra attendre la 70ème minute pour que Krasnodar marque enfin le but du break par le même Mamaev qui signe ainsi un doublé. Les réalisations de Laborde et Bystrov en fin de match sont anecdotique mais donne plus d'ampleur a un succès qui ramène les locaux a seulement 2 points du CSKA Moscou 2ème avant un déplacement compliqué sur la pelouse du Rubin Kazan.

Le Mordovia Saransk n'est pas pénalisé par cette défaite et les joueurs de Yuri Semin restent 10ème, place honorable pour un promu.

 

Spartak Moscou 1-1 Kuban Krasnodar - Kombarov (22' sp) | Tkachev (61')

Regret, c'est le mot qui définit sans doute le mieux l'état d'esprit du coté du Kuban Krasnodar au coup de sifflet final. Leonid Kuchuk et ses joueurs n'ont pas su venir à bout d'un Spartak Moscou que l'on a connu bien meilleur et bien plus inspiré cette saison.

Si le match commence plutôt bien pour les locaux avec un penalty transformé par Kombarov dès la 22ème minute, la suite du match est elle bien moins fameuse. Le Kuban qui a mis une bonne trentaine de minute a démarrer a ensuite été maître de la rencontre jusqu'au coup de sifflet final.

Le 5-4-1 assez frileux coté moscovite a été mis à mal par les fulgurances du Kuban qui n'a jamais été trop inquiété en dehors d'une frappe de Promes qui avait trouver le chemin de la lucarne sans une intervention de Belenov et d'un lob vicieux de Romulo qui a préféré fuir le cadre.

Les visiteurs vont enfin concrétiser leur domination a l'heure de jeu quand Tkachev va profiter d'une perte de balle moscovite pour s'échapper et ajuste Rebrov avec une superbe frappe tendue. Dans l'euphorie de l'égalisation, le Kuban multiplie les occasions et la pression sur la défense du Spartak est trop forte, Hugo Almeida va même inscrire un deuxième but, refusé pour une position de hors jeu pas évidente qui va faire débat.

Le Spartak s'en sort avec un match nul bien heureux et reste a la 6ème position a égalité de points avec le Dinamo 5ème. De son coté, le Kuban reste 8ème, loin des places européennes mais toujours en lice en demi finale de coupe de Russie contre le CSKA Moscou. Le salut viendra peut être de là pour Leonid Kuchuk.

 

Zenit Saint-Petersbourg 2-1 CSKA Moscou - Hulk (62', 73') | Strandberg (81')

Choc de cette 21ème Journée, le Zenit leader incontesté acceuille le CSKA Moscou au Stade Petrovsky, 5 points d'écarts au coup d'envoi, les visiteurs ont l'occasion de relancer le suspence du championnat alors que le Zenit en cas de victoire peut retrouver une avance confortable a quelques journées de la fin du championnat. Le match démarre très fort, haute intensité et engagement physique, le match est assez équilibré bien qu'à l'avantage du Zenit au niveau de la possession et des rares occasions de buts.

Les défenses bien en places ne laissent aucun espace aux attaquants et les rares fois où ces derniers parviennent a se retrouver en situation, les deux gardiens de buts répondent présents.

La première période se termine sur un score de 0-0, un score qui ne semble pas déranger le Zenit qui joue à son rythme.

La deuxième mi-temps est elle plus animée, et a l'heure de jeu, sur un corner du Zenit repoussé par la défense du CSKA, Hulk récupère un ballon perdu par Zoran Tosic, s'échappe coté gauche et place une frappe puissante dans l'angle du 1er poteau qui ne laisse aucune chance à Akinfeev. Un but qui réveille le stade et fait exploser le banc du Zenit, d'autant que c'est n'est pas fini car ce but à ébranlé la défense du CSKA qui va commettre une nouvelle erreur 10 minutes plus tard, une frappe de Danny détournée par Akinfeev revient dans les pieds d'Hulk qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets et s'offre ainsi un doublé et la première place du classement des buteurs.

Le jeune Suédois Carlos Strandberg entré en fin de match va réduire l'écart sur un long ballon, un controle superbe et une frappe en bout de course qui ne laisse aucune chance à Yuri Lodygin qui n'avait pas anticiper. Une réduction de l'écart qui va rebooster le CSKA dans les dernières minutes mais trop tard pour reveni. Le Zenit s'impose finalement 2-1 et compte désormais 8 points d'avance a 9 journées de la fin, il faudrait vraiment un miracle pour que le club de Saint-Petersbourg ne soit pas champion cette saison. L'objectif à présent pour le CSKA c'est de conserver cette 2ème place et cela commence par un derby contre le Dinamo Moscou lors de la prochaine journée. 

 

Les autres résultats :

Ural Ekaterinbourg 0-1 FK Rostov - Dzyuba (77')

FC Ufa 0-1 Terek Grozny - Komorowski (67')

Arsenal Tula 1-3 Torpedo Moscou - Maloyan (50') | Pugin (42'), Kombarov (62'), Putilo (71')

 

Le classement après 21 journées :