Capello et la Russie, c'est fini

L'aventure russe de l'italien est terminée. La fédération russe de football a annoncé qu'un accord à été trouvé entre la fédération et l'ancien entraîneur de la sélection anglaise afin que ce dernier quitte son poste à la tête de la sbornaia.

Capello et la Russie, c'est fini
Dasvidania Maestro Capello !

Il a 69 ans, il est italien et depuis 2012 il entraînait la sbornaia. Vitaly Mutko, ministre russe des sports l'a annoncé: le contrat  de Fabio Capello a été résilié faute de résultats satisfaisant. C'est l'épilogue du feuilleton qui a commencé au lendemain de la défaite de la Russie face à l'Autriche à Moscou, match comptant pour les éliminatoires de l'euro 2016 organisé en France.

LA BEREZINA BRÉSILIENNE 

Pourtant le mandat de Capello ne s'annonçait pas si compliqué. Il récupère la sélection en  Juillet 2012 . La Russie , après son excellent parcours à l'Euro 2008  (éliminée en demi-finale ), était pour cet Euro 2012. Après avoir battu sèchement la République Tchèque 4-1 , la Russie était même désignée comme étant favorite dans son groupe, comprenant également la Grèce et la Pologne,voire même prétendante pour la finale. Finalement, les russes terminent 3e de leur groupe et sont éliminés. Dick Advocaat quitte la tête de la sélection.

Capello etait alors engagé. Il avait une mission: qualifier la Russie pour la prochaine coupe du monde en 2014 au Brésil. Et cette tâche s'annonçait ingrate. Il fallait restructurer cette sélection. En utilisant des jeunes comme Kokorin, Dzyuba, Kannunikov...tout en s'appuyant sur l'expérience des Denisov, Berezutsky, Ignashevitch, etc...Finalement les russes terminent premier de leur groupe , au nez et à la barbe des portugais qui seront obligés de disputer les barrages. Capello voit son contrat être prolongé jusqu'en 2018, année à laquelle la Russie accueillera la coupe du monde. De plus il devient le coach le mieux payé au monde avec 7.000.000 d'euros par an ainsi que l'entraîneur le plus âgé de la coupe du monde. 

Belle qualification pour une compétition complètement ratée.Pourtant la Russie tombe dans un groupe facile. Composé de la Belgique, de la Corée du Sud et de l'Algérie ce groupe semblait à la porter des russes au point que Capello voyait même son équipe arriver en quart de finale. Ça ne se passera pas du tout comme ça. Les russes vont manquer de lucidité et d'envie contre la Corée du Sud qui se terminera par un faible 1-1. Ils se sont pourtant bien défendüs face à la Belgique en montrant un nouveau visage, sans marquer de but, ils vont empêcher les diables rouges d'appliquer leur jeu jusqu'au réveil d'Eden Hazard qui marquera un but terrible et injuste face à cette belle équipe qui méritait au minimum un nul. Cependant les chances de qualifications n'étaient pas épuisées, si la sbornaia battait les algériens et selon le résultat de Belgique-Corée, la Russie pouvait croire à une qualification. Malgré une entame de match parfaite avec un but magnifique marqué par Alexsandr Kokorin, l'égalisation d'Islam Slimani à la 60e supprime toutes chances de qualification. Voilà c'en est fini de la Russie. Deux buts marqués, pas une seule victoire dans un groupe abordable. Capello déplorait l'arbitrage tantôt trop laxiste tantôt trop sévère dans ce dernier match qui fut un tournant dans la carrière de l'italien à la tête de la sélection à tel point qu'il fut convoqué devant les députés de la Douma (chambre basse du parlement russe)  pour s'expliquer à propos de cette déroute.

L'EURO DE LA DERNIÈRE CHANCE

Capelle n'est plus populaire . Celui qui devait  emmener les russes sur les hauteurs du monde du football à échoué de plus l'état ne trouve pas les fonds pour financer l'énorme salaire de l'italien et par deux fois un oligarque russe prêtera l'argent à la fédération. Néanmoins 2018 reste l'objectif principal mais avant cette nouvelle coupe du monde, il y a l'euro. Les éliminatoires débutent en septembre 2014.De nouveau la Russie tombe sur un groupe abordable comprenant la suède,l'Autriche,la Moldavie,le Monténégro et le Liechtenstein. Et pourtant une nouvelle fois la sbornaia déçoit mais cette fois ci les supporters s'en mêlent. Il est même évoqué pour la première fois la possibilité de limoger Fabio Capello en cas de non qualification de la sélection. 

Le tournant arrive le soir du 14 juin 2015. La Russie est troisième de son groupe derrière une surprenante Autriche et la Suède et c'est justement le match retour contre l'Autriche qui se joue à Moscou qui va déclencher les événements. Les russes s'inclinent une nouvelle fois et à domicile. C'en est trop pour les fans  au point qu'ils proposent de se cotiser afin de payer les indemnités de rupture du contrat s'élèvant à 15.000.000 d'euros. Les instances sportives russes ont indiqués que le cas Capello sera régler durant l'été et ce fut le cas le 14 juillet 2015 , Capello  n'est plus le sélectionneur de la sélection russe, un accord ayant été trouvé entre la fédération et l'entraîneur. Les indemnités de rupture sont revues à la baisse, on parle de 8 millions d'euros au lieu de 15 millions. Une décision attendue par tout les supporters russes qui attendent le nom du futur coach qui sera tres certainement de nationalité russe.

Aujourd'hui l'on parle de la possible nomination de Leonid Slutsky, actuel entraîneur du CSKA Moscou. Quel que soit l'entraîneur, celui-ci devra redoubler d'effort s'il veut atteindre l'euro sans passer par la difficile épreuve des barrages.