Coupe de Russie : des quarts de finale qui respectent l'ordre des choses

Le week-end dernier se jouait les quarts de finale de la coupe de Russie. Ce sont les premiers matchs après la trève hivernale russe. Retour sur les quatre matchs qui se jouaient en Russie.

Coupe de Russie : des quarts de finale qui respectent l'ordre des choses
Ufa vs CSKA Moscou  © 2016 Belikov A.

Depuis le 4 décembre 2015 en Russie c'était la trêve hivernale. Seuls les matchs d'Europa League du Lokomotiv Moscou et du FC Krasnodar venaient perturber cette trêve. De dimanche à mercredi dernier, la coupe de Russie introduisait la reprise de la coupe bien evidemment mais aussi du championnat qui reprend le 05 mars.

Zenith Saint-Petersbourg - Kuban Krasnodar

Le Zenith attendait ce match. Dernière équipe russe en lice pour une coupe d'Europe, le Zenith doit préparer sa reception de Benfica comptant pour les match retours des huitièmes de la Ligue des Champions. Et pour préparer ce match, quoi de mieux qu'affronter le Kuban. En grosse difficulté dans le championnat (premier relegable), le Kuban est une équipe dont le potentiel est uniquement défensif.

Et le club de Saint-petersbourg a pu en faire les frais. Il aura fallu 104 minutes de jeu pour que le Zenit puisse mettre un but. La faute à un Belenov redoutable et une defense compacte qui laissa très peu d'espace au jeu. Lodygin n'a pas eu grand chose à faire dans ce match, mais les quelques occasions du Kuban se heurterent à la grande forme du gardien Petersbourgeois.

Yuri Zhirkov, nouvel arrivant en provenance du Dinamo a montré ses talents d'ailier. En remplacement de Criscito, qui se trouvait en position de defenseur central en lieu et place de Nicolas Lombaerts, il assure son poste d'ailier et confirme la bonne transaction du Zenit. A note egalement le retour d'Igor Smolnikov, indisponible depuis plusieurs mois , le talentueux ailier international Russe est revenu en pleine forme , element précieux pour la coupe d'Europe.

Le seul et unique but du match fut marqué d'un sublime coup franc. Hulk avait laissé son compatriote brésilien la tâche de ce coup franc qui trouvait la lucarne de Belenov. C'est le premier but de Mauricio au Zenit qui est arrivé cette hiver.

UFA - CSKA Moscou

Pour Leonid Slutsky, ce match fut d'une grande importance. Le coach du CSKA et selectionneur russe profite de l'arrivé de Roman Shirokov, capitaine de la selection, au club pour creer des automatismes avec l'une des pépites de son équipe, Alan Dzagoev. C'est aussi la reprise pour Igor Akinfeev et pour la charnière Berezutsky- Ignashevitch. A quelques mois de l'Euro, les titulaires de la Sbornaia reprennent le chemin de la pelouse. 

Et c'est sur un succès que Moscou quitte la pelouse d'UFA. Deux buts de Shirokov et de Musa. Le premier d'une superbe enroulée du gauche à l'entrée de la surface et le second à l'issue d'un jeu de passe entre Eremenko, Dzagoev, Shirokov permettant à Musa de marquer d'un exterieur du droit. C'est un CSKA plaisant à voir jouer. Akinfeev a remporté tout ses duels et la charnière centrale fut très constante.

Le premier du championnat confirme sa supériorité sur la Russian premier League. Un jeu séduisant, un effectif renforcé par Shirokov, le départ de Doumbia semble bien avoir été oublié. Il faut encore attendre la reprise du championnat pour être sûr.

Krasnodar - Terek Grozny

C'est un match d'un équilibre rare. Krasnodar 5e du championnat face au Terek Grozny. Des arrêts impressionants de la part de Kritsyuk prêté par Braga et de Gorodov. 

Les deux équipes sont restés bloqués jusqu'à la toute fin des prolongations et c'est Granqvist, le défenseur suédois, qui libère Krasnodar d'une tête sur un corner.

Match très plaisant , qui prépare les lourdes confrontations face au Zenit pour Krasnodar et face au cheminots du Lokomotiv pour les tchetchenes en championnat ce week-end. Eliminé d'Europa League après la lourde défaite face au Sparta Prague, Krasnodar doit tout donner en championnat et en coupe pour espérer rattraper la decevante performance face aux tchèques en Europa.

Amkar Perm - Dynamo Moscou

C'est la descente aux enfers pour les moscovites du Dynamo. 11e du championnat alors qu'ils étaient 4e en fin de parcours , c'est la crise dans le club du KGB. Les départs de deux de leurs meilleurs joueurs , Kokorin et Zhirkov y sont sans doute pour quelque chose. Et c'est en affrontant une équipe audacieuse de l'Amkar Perm que l'on a pu s'apercevoir du niveau du désastre.

Malgré les joueurs talentueux qui sont restés comme Igor Denisov , Alexei Ionov et l'ancien international Pavel Pogrebnyak c'est une défense tout comme l'attaque qui a permis Perm de battre le Dynamo 3 à 1. Prudnikov, Zaytsev et Shavaev ont permis à l'amkar de s'imposer nottament grâce à un penalty en fin de match.

Le Dynamo a pu sauver l'honneur du club en marquant en fin de match par Dragun. Moscou affrontera l'Ural à Iekaterinbourg Lundi prochain.