Fin de saison en Russie : Premier bilan avant l'été

En France, on ne connait peu ou pas le championnat Russe. Et pourtant, le Rosgosstrakh Chempionat Rossii po Futbolu est juste derrière la Ligue 1 dans le classement des coefficients des associations.

Fin de saison en Russie : Premier bilan avant l'été
Retrospective sur la saison 2015/2016

En septembre 2015, L'équipe 21, annonce avoir repris les droits de diffusion du championnat russe. Classé à la septième place à quelques points derrière la Ligue 1 ce championnat manque de visibilité dû certainement à l'éloignement géographique, la barrière linguistique et également à cause de la petite particularité du championnat, peu de joueurs russes évoluent en Europe.

Lorsque Mathieu Valbuena debarque alors au Dinamo Moscou, personne ou presque ne connaissait ce club. Il est vrai que la seule vraie connaissance de club russe performant remonte au temps où la Russie appartenait à une entité qui s'appelait l'URSS. Qui n'a jamais entendu parlé du Spartak Moscou ou du Dinamo Kiev pour l'Ukraine ? Des clubs dont les apparitions répétés en C1 ont permis de les faire connaitre en Europe. 

Mais aujourd'hui, et puis même, depuis quelques saisons maintenant, plusieurs clubs apparaissent plus ou moins régulièrement sur la scène européenne. Le CSKA Moscou, le Zenith Saint-Petersbourg pour la Ligue des Champions. Le Lokomotiv Moscou , le Rubin Kazan et le FC Krasnodar pour l'Europa League. Aucun de ces 5 clubs n'a atteint un niveau assez élevé pour se faire connaître comme ont pu le faire le Dinamo Kiev et, surtout, le Dnipro Dnipropretovsk qui s'est offert une finale passionante en Europa league face à Séville l'année dernière.

Le CSKA Moscou est pour une fois tombé sur une poule abordable. Regroupant Manchester United, le PSV Eindhoven et Wolfsbourg. Mais le club moscovite n'a pu s'offrir qu'une seule victoire face au PSV Eindhoven et un match nul face à Manchester. Moscou a donc été éliminé et classé en dernière position, ne lui permettant pas de retomber en Europa League. 

A côté de ça, le Zenith Saint-Petersbourg plutot malchanceux en ligue des champions, obtient une poule assez peu compliquée. La Gantoise et Valence mais surtout l'Olympique Lyonnais. Certains commentateurs  prévoyaient une balade Lyonnaise ou espagnole mais ce fut le Zenit qui se démarqua. En encaissant une seule défaite face à la Gantoise et en dominant largement les lyonnais et Valence, les petersbourgeois etait en train de creer une bonne sensation. Durant cette phase de poule, se sont revélé des joueurs méconnrus du public européen comme Artem Dzyuba ou Igor Smolnikov.  L'aventure s'arretera en huitième de finale. Le Benfica terrassa le rouleau compresseur Russe au terme de deux matchs assez inégaux.

En Europa League se présente le Lokomotiv Moscou, le moins connu des clubs moscovites de Premier League, le Rubin Kazan dont le souvenir de la victoire de Kazan au Camp Nou hante encore les couloirs du stade Barcelonnais mais surtout le FC Krasnodar, un inconnu. Un de ces nouveaux riches de Russie.

Les Moscovites et les Taureaux de Krasnodar se sont qualifiés largement pour les 16e de finales de l'Europa League, Kazan ayant atteri à la 3e place de son groupe. Les deux autres clubs russes retomberont dans l'oubli après leurs défaites dans ces 16e de finales.

Un parcours européen qui fait reluire un peu le prestige du football russe. La trêve hivernale a été très mal supporté par les différents staff et est pointée du doigt comme étant la cause de ces défaites. Mais ce qui est assez singulier cette saison c'est la montée fulgurante d'un club peu connu, modeste et avec des joueurs inconnus. Souvent comparé à Leicester en Angleterre qui a plus ou moins le même parcours, le FC Rostov actuel dauphin du championnat de Russie a explosé et exposé son talent sur la scène du fooatball russe. Il s'agit de la meilleur défense de Russie. Le club de Rostov n'a plus perdu depuis décembre 2015 jusqu'à aujourdhui, lors de la 26e journée, où Rostov a été battu par le Mordovia Saransk.

Le CSKA , leader du championnat, est régulièrement descendu en  position de second. Le premier est à 53 points et le 5ème est à 46 points. Seuls 7 points séparent le premier du cinquième, cette courte distance rend le championnat très passionnant. Nottament grâce à la remontée fulgurante du Zenit qui après son élimination de C1 a recouvré les force qui semblait l'avoir quitté en premier league depuis le début de la saison. Actuellement sur le podium à la 26ème journée , grâce nottament à la chute du Lokomotiv face au Spartak, l'équipe de Villas Boas est la meilleure attaque de Premier League. Hulk et Dzyuba se partagent la troisième et quatrième place des meilleurs buteurs avec 27 buts à eux deux en 26 journées. 

Il reste 4 journées avant la fin de la saison. Rien n'est joué et le championnat est plus passionnant que jamais et l'engouement avant la coupe du monde 2018 est plutot bon signe pour le football russe, connu pour ses déboires en termes de spectateurs.

Mes awards: 

Je classe ici les clubs, personnages et joueurs ayant une grande influence sur la reconnaissance du football Russe et ceux qui ont fait la saison 2015/2016

L'entraineur de la saison

Kurban  Berdyev

L'entraineur Turkmène est considéré comme un véritable génie. Il y a 5 ans, il a remonté le Rubin Kazan et l'avait fait remporté le championnat et la coupe de Russie. C'est sous Berdyev que Kazan a terrassé les barcelonnais. Aujourd'hui, il a repris Rostov et semble se dirigeait vers une première victoire du championnat et du coup , la première qualification en C1 du FC Rostov.

Les meilleurs joueurs de la saison :

Je regroupe ici les meilleurs joueurs à leur postes de cette saison. Classements compliqués au vu du faible ecart de buts entre les joueurs.

Attaque : Fedor Smolov , Artem Dzyuba , Quincy Promes , Hulk , Ahmed Musa , Sardar Azmoun

Milieu :  Pavel Mamaev , Alan Dzagoev, Danny,  Oleg Shatov, Alexandr Samedov , Dmitry Poloz , Ivelin Popov

Defense: Igor Smolnikov , Alexei Berezutskii, Elmir Nabullin, Oleg Kuzmin, Ezequiel Garay

Gardien : Igor Akinfeev, Yuri Lodygin, Artem Rebrov , Soslan Dzhanaev, Stanislav Kritsyuk

Le club de la saison :

FK ROSTOV

Le club que personne n'attendait et qui prend le moins de but, c'est le "David contre Goliath", Rostov face aux grosses équipes avec de gros budgets. 

La déception de la saison : 

Dinamo Moscou

Le club de la malchance. Le Dinamo Moscou , classé 4ème en 2014/2015 qui recoit une sanction suite au non respect du fair play financier. 3 saisons sans coupe d'Europe pour le club du KGB. De plus , pour supporter la baisse des finances, le dinamo a dû vendre tout ses joueurs importants comme Mathieu Valbuena, Alexandr Kokorin, Yuri Zhirkov. Et le moins que l'on puisse dire c'est que le Dinamo a chuté de très haut. A la limite des play off pour la relégation.