Kakà rêve d'un retour au Milan

A la sortie d'un restaurant, mercredi soir à Milan, le milieu de terrain du Real Madrid a affirmé sa volonté de revêtir ses anciennes couleurs. En milieu d'après-midi, Galliani s'entretenait avec Ernesto Bronzetti, un agent FIFA spécialisé dans le marché espagnol. Simple coïncidence ou retour en vue pour l'enfant prodige ?

Kakà rêve d'un retour au Milan
Kakà rêve d'un retour au Milan

Démentir les vérités. En période de mercato, la pratique est monnaie courante pour les dirigeants de club. Le but étant d'éloigner les médias de leurs objectifs et ainsi surprendre la concurrence. Voilà pourquoi les déclarations de Adriano Galliani (Kakà c'est impossible, son salaire est trop élevé pour l'Italie) à la sortie de son bureau mercredi soir, sont à prendre avec des pincettes. Plus tôt dans la journée, l'administrateur délégué de l'AC Milan avait été vu en compagnie de Ernesto Bronzetti, célèbre agent FIFA reconnu pour avoir collaboré à de nombreux transferts relatifs au marché espagnol. Autant dire que pour les médias, l'amalgame Kakà-Milan était tout évident. Mais alors pourquoi Galliani, fin connaisseur des dynamiques du mercato, démentirait une fausse information ? En profitant de cette rumeur, le dirigeant du club Rossonero aurait pu travailler en toute discrétion sur les noms figurant dans ses tablettes. Pour autant que celui du joyau brésilien n'en fasse pas partie.

Je suis prêt à faire un sacrifice

A défaut d'être au Milan, Kakà est déjà à Milan. L'information est arrivée au beau milieu de la nuit à la suite d'une photo postée par Robinho sur Instagram. Les deux grands amis s'étaient retrouvés pour dîner mercredi soir dans un restaurant milanais. Il n'en fallait guère davantage pour que les journalistes affluent à la sortie du local en quête de déclarations. Il est passé une heure du matin lorsque les deux joueurs sortent du restaurant et répondent aux questions de Sky Sport. Ce n'est pas une belle situation ni pour moi, ni pour le Real. J'ai donné ma disponibilité au Milan pour trouver une solution avec le Real. Je suis prêt à faire un sacrifice si les deux clubs parviennent à un accord. Ce serait bien pour tout le monde. J'ai vécu des beaux moments à Milan et j'ai des amis ici, a ainsi déclaré l'international brésilien. Des amis comme Robinho. Kakà ? Ce serait un plaisir de pouvoir jouer avec lui, rétorquait  l'attaquant de l'AC Milan. Le message est passé. Aux clubs maintenant de parvenir à un accord pour exaucer la volonté de l'enfant prodige.