L'AS Rome l'emporte face à Naples

Pour cette 38ème et dernière journée de Série A, l’AS Rome accueillait Naples. Les Napolitains n’avaient plus rien à jouer et étaient assurer de finir 2ème du championnat derrière la Juventus et donc de disputer la prochaine Ligue des Champions. La Roma, en revanche, en cas de victoire ce soir et d’un nul ou d’une défaite de la Lazio pouvait s’adjuger la 6ème place du championnat, qualificative pour l’Europa League.

L'AS Rome l'emporte face à Naples
www.goal.com
AS Rome
2
1
SSC Naples
AS Rome: Lobont - Torosidis (Piris 67 mn), Burdisso, Castan, Dodo (Perrotta 80 mn) - Bradley, Tachtsidis, Pjanic (Florenzi 76 mn) - Lamela, Destro, Marquinho
SSC Naples: Rosati - Britos (Armero 53 mn), Cannavaro (Calaio 73 mn), Rolando - Behrami, Dzemaili, Hamsik - Zuniga, Pandev (El Kaddouri 7 mn), Maggio, Cavani.
SCORE: 1-0 : Marquinho 47 mn 2-0 : Destro 58 mn 2-1 : Cavani 84 mn

Les choses ont plutôt mal débuté pour Naples puisque dès la 7ème minute, leur attaquant international Macédonien, Goran Pandev est sorti sur blessure et fut remplacé par El Kaddouri.
La première occasion fut d’ailleurs romaine puisque le coup franc aux 20 mètres de l’ancien lyonnais Miralem Pjanic a obligé le gardien napolitain, Rosati, à effectuer une belle claquette (10 mn).
Si cette première période s’est essentiellement cantonnée au
milieu de terrain, les Romains ont eu la possession du ballon alors que les Napolitains ont plutôt développé leur jeu en contre-attaques.
A la 40ème minute, Naples aurait même pu obtenir un pénalty ; après un numéro en solitaire dans la surface romaine, Cavani s’effondre apres une poussette de Torosidis mais l’arbitre de la rencontre n’accorde pas de pénalty ce qui mit l’attaquant uruguayen dans une colère noire.
Dans la continuité de cette action, la Roma aurait même pu ouvrir le score avec sa rapide remontée du terrain mais la passe de Pjanic fut brillamment sauvée par Rolando alors que Marquinho arrivait lancé.
Le match s’est alors emballé et la plus grosse occasion intervint dans le temps additionnel de cette première période, Marquinho entré dans la surface napolitaine élimine Cannavaro d’un crochet parfait avant d’enrouler une frappe qui oblige Rosati à une belle parade. Mais le ballon revient dans les pieds de Destro, ce dernier, surpris de voir la balle lui revenir,  voit son plat du pied finir sur le poteau alors que le but lui était grand ouvert (47mn).

 

Dès le retour des vestiaires, la Roma a très rapidement ouvert le score : Marquinho a placé une reprise de volée à ras de terre qui n’a laissé aucune chance à Rosati après une belle remise de la poitrine de Lamela (1-0  47mn).
Puis c’est Destro qui, à la 58ème minute, a aggravé le score pour la Roma. Superbement servi par Lamela dans la surface, Destro réalise un superbe crochet qui met Rolando dans le vent et enchaine alors avec une frappe que ralentit Rosati de la main mais qui finit tout de même au fond des filets (2-0  58 mn). Ce deuxième but étant parfaitement mérité pour les romains tant les napolitains étaient mis sous pression depuis le début de la seconde période.
Le réveil napolitain est intervenu à la 83ème minute lorsque sur un long coup franc, le gardien romain Lobont a repoussé le ballon sur Cavani qui a inscrit son 29ème but de la saison. « El Matador » confirme donc sa place de meilleur buteur du championnat devant les 23 buts de Di Natale (Udinese).
La Roma s’impose donc logiquement dans ce match et coiffe la Lazio au poteau en profitant de sa défaite 1-0 à Cagliari pour lui prendre la 6ème place lors de cette dernière journée de championnat. Cependant, la saison n’est pas finie pour ces deux équipes qui se retrouveront la semaine prochaine pour la finale de la coupe d’Italie qui opposera L’AS Rome à la Lazio pour un derby 100% romain !

Rome en Europa League : 

Ce qui est intéressant c’est que selon la fédération italienne, le vainqueur de cette coupe pourra disputer les barrages de l’Europa League, or si le vainqueur est déjà qualifié pour une compétition européenne, c’est le perdant qui en aura le privilège.
 Les 2 clubs romains ont donc 100% de chance de disputer l’Europa League. La Roma étant déjà qualifié par sa place en championnat, la Lazio, en cas de victoire ou de défaite pourra donc disputer les barrages.