Le Napoli, bien plus qu'un outsider

Hier, la Serie A a fait son grand retour avec comme match d’ouverture Vérone-AC Milan (2-1). C’est désormais au tour du Napoli d’entrer en piste.

Le Napoli, bien plus qu'un outsider
Napoli
Bologna | 20h45

Un mercato digne des plus grands, une ambition débordante, des joueurs expérimentés. Tous les ingrédients semblent réunis pour le nouveau club de Rafael Benitez truste les premières places du Calcio. Premiers éléments de réponses ce soir face à Bologne (20h45).

Un recrutement prodigieux

Tout a commencé avec l’arrivée de l’ex-coach des Blues, Rafael Benitez. Par la suite, ce fut un recrutement made in Real Madrid avec Gonzalo Higuain, José Callejon et Raul Albiol. Tout cela ponctué par les arrivées de Mertens (PSV Eindhoven)  et Reina (Liverpool). Au total, le club d’Aurelio De Laurentiis en a eu pour 67.5 millions d’euros. Heureusement, la vente d’Edinson Cavani au Paris-Saint-Germain (pour 64 millions d’euros) a quelque peu rééquilibré les comptes même si la perte d’un attaquant de ce calibre est toujours préjudiciable…

Une pré-saison intéressante

Cinq matches amicaux qui n’avaient finalement rien d’amicaux. Le Bayern Munich, nouveau champion d’Europe, Galatasaray, Arsenal, Porto et Benfica. Voilà le programme de Naples cet été. Durant l’intersaison, les dirigeants ont voulu voir où est-ce qu’ils en étaient face à ce qu’il se fait de mieux en Europe. Le résultat des courses n’est pas mauvais. Loin de là ! Une victoire 3-2 face à la nouvelle formation de Guardiola, une de plus face à Galatasaray (3-1) et une dernière pour la route contre les Portugais de Benfica (2-1). Entre temps, ils se sont inclinés face à Porto, champion du Portugal pour la troisième année de suite et ont ramené un nul de l’Emirates (2-2) alors qu’ils avaient mené 0-2 jusqu’à vingt minutes du terme.

Des joueurs débordant de talents

A tout ces nouveaux venus, viennent s’ajouter des joueurs bourrés de talents déjà présents au club. On pense notamment à Marek Hamsik, dernier survivant de l’armada offensive du club italien lors de sa campagne européenne de 2012. En effet, Edinson Cavani et Ezquiel Lavezzi ont tout deux quitté le navire pour rejoindre Paris. Le signe de l’arrivée future de Hamsik ? Néanmoins, le Slovaque n’est pas le seul joueur talentueux du club transalpin. Peut être connaissez-vous la perle italienne Lorenzo Insigne ou encore Bruno Uvini, le défenseur Brésilien promis à un bel avenir ? Duvan Zapata devrait dans les prochains jours être officiellement présenté à la presse. Le jeune Colombien de 22 ans fait partie de la génération florissante de James Rodriguez (AS Monaco). Un Néerlandais a aussi signé pour rejoindre Naples. C’est Dries Mertens. Le belge fait lui aussi partie d’une belle génération à l’instar de Lukaku et Hazard (Chelsea), pour ne citer qu’eux. Auteur de 54 buts en quatre saisons et 131 matches aux Pays-Bas (deux saisons au PSV et deux autres à l’Utrecht), il devrait apporter encore un peu plus de poids offensif à la formation Napolitaine.

Le match du jour

Andrea De Marco di Chiavari, arbitre italien de 40 ans, officiera pour le match de ce soir. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la rencontre de ce soir s’annonce passionnante et indécise. En effet, sur les 112 matches de Serie A disputés, 38 ont été remporté par les Azzurri contre 39 pour Bologna avec au final, 35 matches nuls. Jusqu’au 8 Mai 2012, Bologna était invaincu face à son adversaire du jour avec  trois victoires et un nul. Mais quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit finalement que le club de Benitez n’a perdu que quatre des quatorze dernières confrontations. Si jamais le Napoli venait à s’imposer, il rejoindrait la Juventus, tenant du titre, en tête de classement puisque la Vieille Dame s’est imposé 1-0 contre la Sampdoria grâce à Carlos Tevez fraîchement arrivé de Manchester City. Qui a dit que le Clacio n’était pas passionnant ?

La décla

Cette semaine, l’ancien coach de Liverpool mais aussi de Chelsea a vanté son collectif tout en annonçant que la saison à venir serait prolifique en buts et en trophées. "L'équipe continue de grandir. L'engagement des joueurs est bon, tout le monde travaille très dur, je suis vraiment content. […] Le club a fait un pas en avant. Quand vous voyez les fans derrière l'équipe et avec le niveau de jeu que nous avons en ce moment, c'est magnifique. Je ne sais pas ce qui peut arriver cette année, mais je suis certain que nous serons très, très compétitifs.", a déclaré le coach espagnol au site officiel du club italien.

L’équipe probable 

Alors que le Napoli évolué en 3-4-3 avec Walter Mazzarri, il semblerait que Rafael Benitez décide de tout changer avec l’instauration d’une défense à quatre. Il devrait donc mettre en place un 4-3-3 (voir 2e image) avec Reina-Albiol-Hamsik-Higuain comme axe fort. Cette formation semble la plus adaptée surtout avec les joueurs qui viennent d’arriver. S’il venait à garder le 3-4-3, la formation pourrait ressembler à cela (voir 1ère image).

Néanmoins, cette hypothèse ne devrait vraisemblablement pas se produire. En particulier après les récentes déclarations de l’Espagnol.  « Avec un nouvel entraîneur, les joueurs ont du s'adapter : je suis venu avec des nouvelles idées, nous avons changé notre système de jeu et nous bossons très dur en défense. Tactiquement, le Napoli est en train de changer ».