Cette Roma est innarêtable

Choc de cette 8e journée de Serie A, AS Roma - Napoli a tourné en faveur des Romains grâce à un doublé de l'ancien lyonnais Miralem Pjanic!

Cette Roma est innarêtable
Pjanic a été l'homme fort de la Louve ce soir
Rome
2 0
Naples
Rome : De Sanctis, Dodo, Castan, Benatia, Maicon, De Rossi, Strootman, Pjanic, Gervinho (Ljajic 58'), Totti (Borriello 33'), Florenzi (Marquinho 81')
Naples: Reina, Mesto, Britos (Cannavaro 45'), Albiol, Maggio, Inler (Dzemaili 82'), Behrami, Insigne, Hamsik, Callejon, Pandev (Higuain 58')
SCORE: 1-0 Pjanic 45' 2-0 Pjanic 71' s.p.
ARBITRE: Daniele Orsato Cartons jaunes : Pandev (25'), Inler et Pjanic (74') et Benatia (90') Carton rouge : Cannavaro (70')
ÈVÉNEMENTS: 8e journée de Serie A, Stadio Olimpico

Début de match à l'avantage de la Louve

L'AS Roma avait la possession du ballon dans les premières minutes mais les joueurs ne savaient visiblement pas vraiment quoi en faire... L'homme fprt de ce match, Pjanic, a bien tenté une première reprise de volée (4'), sans succès. Gervinho a voulu s'imposer dans son couloir rapidement (9') mais il s'est vu subtiliser le cuir. La défense napolitaine était plutôt bien en place sous les yeux du Pibe de Oro, Diego Maradona, venu spécialement au Stadio Olimpico! 

Les joueurs joueurs précédemment cités, hommes fort du bon début de match romain ont bien tentés de créer le jeu à deux (11', 13') mais c'était soit capté par la défense, soit pas assez précis... Gervinho s'esseya encore, seul devant la cage (16') mais son tir était dévissé, provoquant l'enervement des supporters Gialorossi... 

Fin de première période agitée...

En arrivant à la demi-heure de jeu, le SSC Napoli semblait un petit peu se réveiller, sans pour autant réellement inquiéter les joueurs romains : Pandev faillit réaliser un véritable hold-up (35') mais De Rossi dégaga en catastrophe, le tout quelques minutes après la sortie sur blessure de Fransesco Totti... Insigne toucha même le poteau juste avant la pause (45')! Rome devait faire très attention...

C'est finalement à quelques secondes de la mi-temps que l'international bosnien Miralem Pjanic trouve la faille dans la défense de Naples! Un coup-franc magistralement éxécuté terminait sa course dans les filets de Pepe Reina pour le plus grand bonheur de la Louve! (1-0 45'+3). L'avantage au score était finalement plutôt mérité.

Naples se réveille 

Insigne, Pandev et Callejon traînent devant la surface romaine, arrivent parfois à combiner (49'), provoquant des sueurs froides à la défense et notamment à Maicon, en difficulté relativement souvent ce soir. Hamsik fait ce qu'il peut pour centrer correctement (56') mais la balle peinait à s'approcher au plus près des cages gialorosso... Gervinho cèda à son tour  sa place sur blessure, c'est sans doute le point noir de la soirée du côté de la région de la Lazio...

Callejon (59') et Hamsik (60' et 61') se montraient tour à tour dangereux mais la reussite n'était pas au rendez-vous pour les hommes de Rafa Benitez... 

Mais la Roma n'abdiquera pas

Malgré tout ces soucis, la défense romaine a tenue et Pjanic y est allé de son deuxième but, encore sur coup de pied arrêté, cette fois sur pénalty (2-0 71') Cannavaro est même logiquement expulsé. Enorme coup sur la tête des tifosi napolitains!

La fin de match était plutôt tranquille. Rudi Garcia réalise toujours un parcours parfait à la tête de l'AS Rome, leader du Campionato avec 24 points en 8 matchs! Naples est relegué à la 3e place au profit de la Juventus Turin...