Résumé de la 16e journée de Série A

La Juventus continue son excellente série de victoires consécutives et creuse l’écart avec ses concurrents. Mais Naples n’a pas dit son dernier mot et la Roma reste invincible.

Résumé de la 16e journée de Série A
L’Apache a signé un triplé et une passe décisive ce week-end. – crédits photo Eurosport©

Naples – Inter Milan (4-2)

C’était clairement le gros choc de cette 16e journée italienne. Et elle s’est soldée par un score fleuve. On a d’ailleurs pu assister à une première mi-temps de folie avec  5 buts inscrits qui a tourné à l’avantage des Napolitains avec un score de 3-2 à la mi-temps.  Puis Naples a enfoncé le clou par l’intermédiaire de José Callejon qui a inscrit le dernier but d’un match dantesque (4-2, 81e). Alors que ces même Napolitains ont évité quelques temps avant l’égalisation des Nerazzurri.

Malgré l’élimination et la cruelle désillusion en Champion’s League cette semaine, Naples a su relever la tête pour l’emporter dans un match plus que capital face à un concurrent direct au titre.  Les Napolitains ont ainsi fait parler leur force offensive et leur efficacité. Tandis que l’inter Milan a montré ses faiblesses défensives à l’image du premier but notamment. Où Nagatomo rate totalement sa relance que Higuain ne manque pas d’exploiter pour inscrire le premier après seulement 10 minutes de jeu (1-0, 10e). Et même si Cambiasso a égalisé pour les Nerazzurri 25 minutes plus tard (1-1, 35e). Les Napolitains ont vite repris l’ascendant seulement 4 minutes après l’égalisation (2-1, 39e). Après une superbe action individuelle de Dzemaili, les Milanais ont craqué sur une frappe de Mertens. Puis Dzemaili profita ensuite d’un travail énorme d’Insigne pour accroître lavance au score (3-1, 41e). Cependant, l’Inter Milan a tout de même montré une certaine force de caractère en revenant au score par Nagatomo (3-2, 45e). Puis donc José Callejon donna de nouveau de l’air aux siens à la 71e (4-2). Pandev aurait même pu alourdir le score lors des arrêts de jeu. Mais le remplaçant n’a pas su transformé un penalty bien sorti par Handanovic (90+1e).

Grâce à cette victoire les Napolitains conservent cette 3e place à 3 points de l’AS Roma (2e). L’inter est relégué à  15 points de la Juventus (1er).

 

Juventus – Sassuolo (4-0)

La Vieille Dame allait-elle pouvoir se relever de cette élimination si cruelle dont elle a été victime à Istanbul cette semaine (défaite 1-0 face à Galatasaray) ? La réponse est oui. Et par la meilleure manière. Auteurs d’un récital face au promu Sassuolo, les Turinois se sont bien consolés. Lancée dans une série impressionnante, la Juventus a étrillé le petit poucet du championnat. Emmenée par un Carlos Tévez des grands soirs notamment.

Les Bianconero toujours organisés en 3-5-2 avec le trio Barzagli-Bonucci-Chiellini en défense et Paul Pogba titularisé en milieu relayeur, séduisant et dominateur. Ont montrés de quoi ils étaient capables sur un terrain vraiment praticable. L’Apache Tévez a su encouragé les siens par deux buts en première période (15e & 45e) et une passe décisive pour Peluso. Le milieu Italien pour la première fois buteur cette saison, a profité d’un coup-franc de l’intenable Tévez pour pousser le ballon au fond de la tête. De quoi rentrer aux vestiaires la tête haute et le sourire aux lèvres. Durant la seconde période, les Bianconero se sont permis d’assurer le score et ne pas se griller physiquement afin d’assurer jusqu’à la trêve hivernale. Mais cela n’a pas empêché Carlos Tévez, décidemment en forme, d’inscrire un troisième but (68e). Ce dernier dans l’optique de montrer à leurs rivaux au championnat de quoi ils sont capables. Mais également de montrer qu’ils seront bien les favoris pour la conquête de l’Europa League dont la finale se jouera tout simplement au Juventus Staidum. Les Bianconero ont visiblement un objectif clair en tête.

 

AC Milan – AS Rome (2-2)

Un seul objectif avant le coup d’envoi pour la Roma : rester au contact de la Juventus. Dans l’optique de la prochaine rencontre le 5 janvier. Seulement la Louve ne s’attendait certainement pas à voir le Milan AC en travers de son chemin. À la peine cette saison, les Milanais ne paraissaient peut-être pas comme une véritable menace pour les hommes de Rudi Garcia. Mais les Rossoneri ont montré une certaine force de caractère et beaucoup de détermination face à une équipe invaincue depuis le début de la saison.

Ce sont bien les Romains qui prennent l’ascendant dans la première période de ce match comme attendu. Il ne faudra d’ailleurs pas attendre longtemps pour voir l’ouverture du score. Puisque Destro conclu très proprement sur un centre à ras-de-terre quasi-parfait (0-1, 13e). Milan pourtant à la peine revient au score sur un corner correctement repris par Muntari de la tête que Zapate pousse au fond d’un mouvement étrange. Une sorte de combiné tête-genou qui réussit (1-1, 30e). Freiné par la blessure de Castane juste avant la mi-temps mais pas stoppée la Roma ne lâche pas. Et Strootman ne se rate sur penalty à la 50e (1-2). Un penalty provoqué par le fauchage de Gervinho par le portier milanais, Gabriel. Mais alors que les Rossoneri semblaient coulés, Muntari égalisa de nouveau sur un service en or offert par Balotelli (2-2, 77e). Les Milanais auraient même pu l’emporter si Balotelli n’avait pas ruiné une ultime occasion par un tir non cadré face à De Sanctis (90e).

Un nul qui ne fait les affaires de personne donc et qui distance l’AC Milan de la qualification en Champion’s League désormais à 16 points.

 

N’oublions pas également le beau succès de la Fiorentina (3-0) face à Bologne qui en profite pour passer devant l’Inter et rester proches des leaders. L’Hellas Vérone a concédé un nul à Catania (0-0) mais conforte sa 7ème place. Le Torino continue de grimper et se prend à rêver d’Europe, grâce à une jolie victoire face à l’Udinese (2-0). La Lazio s’est également offert une belle victoire face à Livourne. Miroslav Klose en a même profité pour se démarquer en signant un doublé (2-0). Parme en revanche n’a pas réussi à enchaîner sa série positive et a concédé un match nul terne face à Cagliari lors du match du centenaire. Le Genoa a également concédé un nul face à l’Atalanta Bergame (1-1). La Sampdoria a pu relever la tête grâce à une victoire face au Chievo Vérone sur le plus petit score (1-0).

 

Voici le classement à l’issue de cette 16e journée :