La Juventus s'envole en écrasant la Roma

La Roma concède sa première défaite de la saison chez la Juventus, qui s'envole au classement. La Vieille Dame possède désormais 8 points d'avance sur son adversaire du soir

La Juventus s'envole en écrasant la Roma
Crédit photo : Match Photography
Juventus
3 0
AS Roma

Invaincue depuis la 8é journée de championnat, La Juventus déccroche son dixième succès concécutif face à la Roma. Encore invaincus, avant les match, les Romains pouvaient, en cas de victoire, revenir à deux points de la vieille dame, mais ce soir la Juve était trop forte.

La Juve laisse le ballon à son adversaire pour mieux le surprendre

Maitre du ballon, la Roma ne va parvenir à inquiter Buffon. Un portier italien bien aidé par une défense, bien regroupée. Face à un grand adversaire, tel que la Juve, il faut concrétiser sa domination, pour ne pas se faire surprendre. La Roma ne parvient pas à la faire,  et après le quart d'heure de jeu, sur sa première occasion, la Juve ouvre le score. Servi par Lichsteiner, Tevez trouve Arturo Vidal, sur sa droite. Malgré l'angle fermé, le Chilien parvient à ouvrir le score. (16e, 1-0)

Contrairement au début de match, au retour des vestiaires, la Juve met le pied sur le ballon. Et réussi rapidement à faire le break, avant que la Roma coule dans le dernier quart d'heure. Sur un coup franc Pirlo trouve Bonucci au deuxième poteau, ce dernier pousse le ballon au fond des filets (47e, 2-0).  La Juve inscrit le deuxième but, sur son 3e tir.  

Le break est fait, alors Rudy Garcia effectue des changements, offensifs, pour essayer de changer le scénario du match. Mais en vain, Buffon n'est toujours pas alerté. 

Deux rouges en 1 minute

Le match vire au cauchemar à l'approche du dernier quart d'heure. Le match vire au cauchemar à l'approche du dernier quart d'heure. En deux minutes, la Roma va finir à neuf et concédé un troisième but. Auteur d'un tacle avec les deux pieds décollés du sol, De Rossi reçoit le premier carton rouge. Castan reçoit le deuxième,  pour un main alors que le ballon filait au fond des filets. Étant dans la surface, en plus de devoir finir le match à 9, les visiteurs concèdent un penalty. Vucinic ne se gêne pas pour le transformer (77e, 3-0) et ainsi s'assurer le titre de "Champion d'Hiver".

Pour Rudy Garcia rien n'est encore joué

Malgré les neuf points d'avance de la Juve, l’entraîneur français ne s'avoue pas, encore, vaincu :

"Rien n'est perdu ce soir. Il reste combien de match ? Il reste 60 points à distribuer, le championnat n'est pas fini, mais ce n'est pas notre objectif, qui est de retourner en Europe"

 

Crédit photos : AFP, Di NiccoloInches