Berardi c'est de la dynamite

Domenico Berardi, 19 ans et toutes ses dents s'est révélé un soir de Janvier 2014. Le 12 pour être précis.

Berardi c'est de la dynamite
Berardi c'est de la dynamite
Si pour les puristes son explosion au grand jour n'est pas une surprise, pour les personnes ne suivant pas le Calcio l'étonnement est grand. Passer du statut d'anonyme, pour finalement devenir le nom cité sur toute les lèvres de la planète football, le rêve de tous. Rêve devenu réalité pour le petit Italien.
 
Pourtant la tâche s'annonça compliqué. Recevoir Milan, même en crise, n'est jamais facile. Surtout quand après 15 minutes de jeu les Lombards mènent tranquillement 2-0. Piqué au vif, Domenico rentra alors en scène. 75 minutes plus tard le score est de 4-3 pour Sassuolo. Et deviner qui inscrit les quatre buts de son équipe ? Berardi bien sûr. Il devient le deuxième plus jeune joueur à réaliser cette performance. Qui plus est contre le club le plus titré du monde. Seul Silvio Piola a fait mieux, c'était en 1931 à l'âge de 18 ans.
 
Suite à cette victoire Sassuolo sort de la zone de relégation et pointe au 17ème rang à mi-saison. Berardi quant à lui porte son compteur à buts à 11. S'il y a bien un club qui se frotte les mains dans cette histoire c'est la Juventus de Turin. Remettons la chose dans son contexte, le petit feu follet appartient au club Turinois et y retournera sauf incident la saison prochaine. Il n'est que de passage en prêt dans la ville de Modena.
 
Mais avant de penser trop vite à l'avenir et sauter des étapes, le joueur doit tout d'abord remplir sa mission première qui consiste à éviter la relégation avec son club actuel et rester parmi l'élite. Une chose est sûre il n'a pas fini de nous épater, pour notre plus grand plaisir. Chaque bon citoyen se doit donc dans l'obligation de le suivre à la trace, car oui le petit deviendra grand.