Inzaghi succède officiellement à Seedorf sur le banc du Milan

On le savait depuis plusieurs jours mais l'officialisation aura été plus longue que prévue, Filippo Inzaghi entraînera l'AC Milan la saison prochaine. Retour sur les derniers bouleversements d'un des plus grands clubs du monde.

Inzaghi succède officiellement à Seedorf sur le banc du Milan
Le costume lui va si bien

C’est officiel depuis quelques minutes, Filippo Inzaghi est le nouvel entraîneur de l’AC Milan. Le club a commnuniqué via son site internet : "L'AC Milan annonce qu'il a limogé l'entraîneur Clarence Seedorf,  l'équipe première est confiée à Filippo Inzaghi jusqu'au 30 Juin 2016." Après avoir fait ses gammes quelques mois avec la Primavera (l’équipe des jeunes) du club lombard, c’est une nouvelle légende du club qui se poste aux commandes de l’équipe première.

Pippo apparaissait comme le candidat idéal, l’homme qui connaît parfaitement le club, sa faible expérience de coach parle malgré tout pour lui puisqu’il a eu le temps de remporter le Tournoi de Viareggio en février dernier, compétition de jeunes que Milan n’avait plus remporté depuis 13 ans. Il connaît donc parfaitement les espoirs du club ce qui est un énorme atout étant donné que certains devraient incorporer l’équipe A dans les prochains mois. Enfin, Inzaghi possède de très bonnes relations avec Silvio Berlusconi ainsi qu’avec Adriano Galliani, ces mêmes relations qui s’étaient dégradées avec Clarence Seedorf ce qui a précipité son départ au fil des dernières semaines.

Le Néerlandais, venu prendre la suite d’Allegri mi-janvier avait pour mission de remettre à flot le Milan à long terme. En une demi-saison, il a pris 35 points, là où son prédécesseur en a pris 22 sur les 19 premiers matchs. Hélas, l’Europa League échappera aux lombards pour un minuscule point dans le sprint final. Certains choix n'auront pas plu, des problèmes internes avec la direction n’auront pas convaincu, Clarence Seedorf aura quitté son aventure milanaise, pour cinq petits mois de coaching en rouge et noir. De plus, son contrat courant jusqu'en juin 2016, l'ACM devra donc lui payer 10 millions d'euros si ils ne trouvent pas un terrain d'entente, une bien triste gestion financière.

Les noms d’Emery de Séville ou même de J. Jesus du Benfica avaient fait échos depuis quelques jours dans la presse italienne. Mais c’est bel et bien au cours d’une réunion dans la principauté de Berlusconi, à Arcore, ce lundi 26 mai, que les dirigeants ainsi que Super Pippo se sont mis d’accord pour la saison prochaine. A l'avenir, c'est Christian Brocchi qui prendra la suite de la Primavera et le nom d'Arrigo Sacchi revient régulièrement pour superviser l’académie de l’ensemble des équipes de jeunes de ce Milan, la classe. Un gage de qualité qui pourrait bien apporter une nouvelle génération brillante, c’est tout de ce dont a besoin ce Milan.

C’est désormais à l’emblématique numéro 9 de faire ses preuves sur le banc de San Siro et ce, le plus rapidement possible. Le projet de reconstruction de l’AC Milan débute maintenant.