Ashley Cole et Salih Uçan : le lundi agité de la Roma

Le latéral gauche anglais et le milieu de terrain turc sont deux nouveaux renforts de l’effectif giallorosso. Deux profils très différents qui permettent à la Roma d’assurer la saison qui arrive comme les futures à venir.

Ashley Cole et Salih Uçan : le lundi agité de la Roma
[email protected]

Même si son nom avait déjà fait écho en Italie dans la catégorie « Rumeurs en tout genre » il y a quelques semaines, c’est finalement la Roma qui a mis le grappin sur l’ex-international anglais. L’ancien défenseur de Chelsea quittera pour la première fois de sa carrière la Premier League pour la capitale italienne, après huit saisons à Arsenal, puis neuf chez les Blues. Cole passera donc les deux prochaines années sur les bords du Tibre (plus une option pour une  éventuelle troisième année). A 33 ans, le défenseur apportera avant tout son expérience européenne. Après avoir perdu en finale de C1 en 2006 avec Arsenal face à Barcelone, il la remporte avec Chelsea en 2012 avant de gagner l’Europa League un an plus tard. C’est donc cette expérience qui bénéficiera à l’ASR, le dernier match de la plus grande des compétitions européennes remonte à l’hiver 2011 où la Roma avait été éliminé en huitièmes de finale face au Shakhtar Donetsk. En fin de contrat avec les londoniens, Ashley Cole rejoint donc gratuitement l’effectif giallorosso, exactement comme Douglas Maicon la saison dernière où il a énormément apporté sur son aile droite.

A côté, Rudi Garcia accueille un espoir du football turc en la personne de Salih Ucan. Provenant de Fenerbahce, Ucan arrive en prêt pour une saison (pour un montant de 4.75 millions d’euros). Par la suite, une option est valable pour prolonger le prêt d’une autre année, sans frais supplémentaires, et de pouvoir signer le joueur définitivement à partir de la saison 2016/17 pour quelques 11 millions d’euros. Auteur de 16 matchs en Super Lig (pour 2 titularisations), il s’agit d’un milieu terrain axial pouvant jouer en relayeur comme dans un rôle plus offensif. Ayant évolué pour toutes les équipes de jeunes de son pays, il a même porté le maillot de la formation nationale turque en novembre 2013, sa seule et unique sélection à ce jour.

A l’image de Seydou Keita il y a un mois ou encore d’Urby Emanuelson sans contrat depuis son aventure milanaise,  la Roma enchaîne les transferts malins et continue de miser sur de futurs grands espoirs (comme Sanabria ou Paredes, arrivés il y a six mois).