Genoa : Alberto Gilardino en Chine, Alessandro Matri est arrivé

Ca bouge du côté du Genoa. Si Alessandro Matri arrive en prêt du Milan, Alberto Gilardino quitte l'Italie et rejoint Lippi et rejoint Guangzhou dans le championnat chinois.

Genoa : Alberto Gilardino en Chine, Alessandro Matri est arrivé
Genoa : Alberto Gilardino en Chine, Alessandro Matri est arrivé

Le champion 2006 a pris sa décision, le Genoa et la Serie A, c’est terminé (pour l’instant). Gilardino a communiqué via son compte Twitter jeudi matin :

"Mes chers fans et amis. Ce matin, j’ai signé avec le club de  Guangzhou, pour moi, c’est une nouvelle aventure qui commence. Je voulais remercier tous ceux qui, au cours des dernières années, m'ont tant donné. J'ai eu l'occasion de m'en aller en Décembre au Canada, mais j'ai refusé parce que je rêvais du maillot Azzurro. Une fois ce rêve envolé,  je me suis fixé l'objectif d'un nouveau mode de vie, un nouveau football, c’est fait et c’est décidé. Merci à vous tous de tout mon cœur, vous êtes fantastiques. Signé Alberto Gilardino »

La Coupe du Monde au Brésil était bien le dernier objectif avec l’équipe nationale pour le trentenaire. Pourtant bien en place sous les ordres de Cesare Prandelli, il aura participé à la Coupe des Confédérations 2013 puis aux matchs de qualifications pour le Mondial comme face à la Bulgarie ou au Danemark fin 2013. Gilardino ne fera, hélas, pas parti du groupe italien pour le Mondial. A la place, le champion du monde 2006 quitte le Genoa pour Guangzhou où il retrouvera le mentor de l’Italie victorieuse, Marcello Lippi. Désormais entraîneur du club Chinois, Lippi a déjà accueilli Alessandro Diamanti en janvier dernier. Un autre membre de Serie A qui n’a pas attendu d’espérer la moindre sélection pour le Mondial 2014. Avec cette nouvelle arrivée, le club de Guangzhou s’italianise encore un peu plus.

De l’autre côté, le club du Genoa se devait de remplacer son buteur, auteur de 13 réalisations en championnat la saison passée. L’heureux élu se nomme donc Alessandro Matri qui se doit de rebondir après des mois de galère. Le joueur de 29 ans arrive en prêt de l’AC Milan.

Après avoir beaucoup fait parler de lui à Cagliari où il a enchaîné plusieurs saisons productives, il signe à la Juventus. Matri ne crève pas l’écran, la marche entre Cagliari et la Juve est sans doute trop grande à escalader. L’attaquant n’arrive pas à dépasser la barre des 10 buts en championnat lors de ses deux saisons complètes à Turin. Les Bianconeri recrutent Tevez et Llorente pour une paire solide, Matri, lui, retourne dans  son club formateur, à Milan. Il ne reportera le maillot rouge et noir que durant les six premiers mois où il ne parviendra à n’inscrire qu’un but en 18 matchs. Prêté à la Fiorentina en janvier pour remplacer Rossi et/ou Gomez en froid avec leur physique, il ne parviendra guère à s’imposer, encore une fois. Quatre buts dans cette deuxième partie de saison avec le maillot florentin puis il retourne à Milan cet été. Les plans ont changé ici aussi, Inzaghi a pris la place sur le banc et Alessandro Matri ne fait pas vraiment parti des plans de Super Pippo. C’est là qu’intervient ce nouveau prêt. En quête de stabilité, Matri tentera de retrouver la confiance et le chemin des filets. Néanmoins, ce n’est jamais aisé de remplacer Gila...