Pablo Osvaldo de retour au pays

L’Inter de Milan poursuit son mercato en renforçant sa ligne offensive. Pablo Daniel Osvaldo retrouve la Serie A et rejoint ainsi, son septième club italien depuis le début de sa carrière.

Pablo Osvaldo de retour au pays
via Inter.it

Le président indonésien avait prévenu, il y aura encore deux nouvelles recrues d’ici la fin de l’été. Si Vidic, Dodo et M’Vila sont déjà venus renforcer le club nerazzurro, Mazzarri va désormais voir arriver un « vieux routier » du championnat Italien dans son dispositif offensif. Pablo Daniel Osvaldo rejoint ainsi son septième club de Serie A. L’attaquant, en contrat avec Southampton, arrive en prêt gratuitement, la clause de rachat est évaluée à 7 millions d’euros par le club anglais si l’Inter le veut définitivement pour la saison 2015 / 16. Osvaldo, lui, touchera 2 millions d’euros sans compter les bonus. Le club a officialisé la nouvelle ce mercredi en fin d'après-midi via Twitter. 

Malgré une saison 2013/14 synonyme de flop, l’Italo-Argentin a tout de même su attirer les convoitises. Le joueur qui voulait absolument retrouver la Serie A, a même refusé l’Olympiakos qui lui proposait davantage d’argent. Lui qui est né à Buenos Aires et qui a débuté en 2005 dans le club d’Huracan connaît parfaitement la Serie A. Après avoir enchaîné quatre clubs en cinqs saisons de 2005 à 2010 (Atalanta / Lecce / Fiorentina / Bologne), il « explosera » finalement en dehors des frontières italiennes, en Espagne, du côté de l’Espanyol de Barcelone. 22 buts en 47 matchs sur deux saisons, bilan tout à fait correct qui suffit à la Roma pour le rapatrier durant l’été 2011. Osvaldo effectuera deux saisons de bon niveau, il sera même auteur de 16 buts en championnat lors de l’exercice 2012/13, une belle performance.

Malheureusement, Pablo est un sanguin qui enchaîne sans pression coups de sang, coups de gueule et frasques en tout genre. Cette même saison 2013 se terminera mal. Après plusieurs polémiques, la dernière en date du côté de la capitale aura fait tâche. En finale de Coupe d’Italie face au rival laziale qui sera perdue 1 but à 0, Osvaldo qui ne sera entré qu’en fin de rencontre finira par qualifier Andreazzoli, l’entraîneur intérimaire de l’époque, "d’incapable". Fin de l’aventure. Le sosie de Johnny Depp change d’air, et se rendra en Premier League où il n’aura que très peu briller au final. Six premiers mois décevants et (déjà) le retour en Italie sous la forme d’un prêt avec le futur champion d’Italie, la Juventus. Rien d’extraordinaire non plus à Turin, son seul fait d’arme dans cette deuxième partie de saison : la Juventus est mathématiquement championne et lors du match face à la Roma qui compte pour du beurre en mai dernier, il entre en jeu à la 75e et alors que le match se dirige vers un 0-0 assez justifié, Osvaldo sort de son trou et inscrit le but victorieux pour les Bianconeri à la dernière seconde  du temps additionnel sous la bronca des milliers de tifosi du Stadio Olimpico.

Même s’il était bien placé en 2013 (7 matchs sous le maillot Azzurri), pour pouvoir postuler au Mondial brésilien, Cesare Prandelli lui a préféré un Ciro Immobile pour accompagner Mario Balotelli. Cet échec le fera réfléchir, Monsieur retourne au pays. Mazzarri pourra donc compter sur un nouvel apport à l’attaque de son Internazionale : contrairement à la saison dernière, Mauro Icardi et Rodrigo Palacio auront de la concurrence. L’Inter ne va pas s’arrêter là, l'officialisation du Chilien Gary Medel est attendue dans les prochaines heures. A suivre.

Dans le même temps, l’Inter vient de prêter Saphir Taïder au club Anglais de Southampton qui fait donc le chemin inverse d'Osvaldo. L’Algérien qui était arrivé lors du précédent mercato estival n’aura pas convaincu avec deux buts et une passe décisive, plutôt peu pour un milieu offensif. Le club Anglais a officialisé sa venue ce mercredi après-midi

Via @SouthamptonFC