Robinho, Constant, Armero et Diego Lopez : la semaine mouvementée du Milan

Retour sur les derniers jours du mercato Rossonero où départs et arrivées ont enfin pu se débloquer après plusieurs semaines timides.

Robinho, Constant, Armero et Diego Lopez : la semaine mouvementée du Milan
Robinho, Constant, Armero et Diego Lopez : la semaine mouvementée du Milan

A défaut d’avoir un investisseur étranger plein aux as, l’AC Milan se devait de vendre avant d’acheter dans cette deuxième partie de mercato. Tout cela a pu débuter après la fin du roman Robinho. Le Brésilien qui avait rejoint la Lombardie en 2010 retrouve Santos, son club formateur, où il a évolué pendant neuf ans. Le Brésilien n’a jamais réellement brillé à San Siro, il était même sur le déclin sur les deux dernières saisons : 7 petits buts en 59 matchs de 2012 à 2014, bien trop peu pour un attaquant. Même s’il avait baissé son salaire en 2013 suite à un nouveau contrat, cela restait un fardeau pour la masse salariale Milanaise. Encore plus de 3 millions annuel à la clé, trop pour un joueur relativement peu important d’une équipe qui tente d’économiser chaque centime. Robinho retrouve donc le Brésil en prêt, la fin d'une saga de plusieurs mois.

L’autre départ de ces derniers jours n’a absolument rien d’un feuilleton, presque une surprise. Le latéral Kevin Constant a pris un billet simple pour la Turquie, direction le Trabzonspor de Vahid Halilhodžić. Devenu un titulaire régulier dans l’effectif d’Allegri puis de Seedorf, le français n’était pas l’homme qui devait absolument dégager lors de ce mercato. Mais dès lors que le club turc s’est intéressé au joueur formé au TFC, Milan ne l’a pas spécialement retenu. Un petit pactole de 2.5 millions d’euros au final et un plan B déjà établi, les tifosi n’ont pas eu le temps de souffler. Malgré tout, ces mêmes tifosi s’estiment heureux de pouvoir rayer deux noms d’une liste de joueurs qui n’ont ou n’avaient plus leur place dans un club, tel que l’AC Milan. M'Baye Niang, Cristian Zaccardo ou Michael Essien figurent encore sur cette fameuse liste.

Via trabzonspor.org.tr/

Le plan B en questionne se nomme Pablo Armero. Habitué du couloir gauche, il sera le remplaçant officiel de Kevin Constant pour la saison qui arrive. Arrivé en Italie en 2010 du côté de l’Udinese, il sera en copropriété avec Naples à partir de 2013. Ne parvenant pas à se faire une place sur le long terme, le Napoli décide de le prêter six mois à West Ham lors du dernier mercato hivernal tout en recrutant Faouzi Ghoulam à son poste, la porte est close à Naples. Avant que l’Udinese ne rachète les 100% du joueur il y a plusieurs semaines, Armero est l’auteur d’un bon Mondial avec sa sélection, inscrivant même le premier but Colombien de la compétition face à la Grèce. Arrivé lundi après-midi à Milan, il déclare aux micros de Sky Sport :

« Je suis ici pour travailler et être prêt  à 100% pour le début du championnat. Est-ce que je vais donner quelques cours de danse à Balotelli ? Commençons d’abord par gagner des matchs, nous verrons après. J’ai déjà parlé avec Inzaghi, je vais travailler pour gagner ma place dans le onze. Le Scudetto est un rêve, cette saison sera importante pour nous. »

Après l’arrivée du latéral Colombien, c’est Diego Lopez qui a pris l’avion pour Milan ce lundi.  Les négociations entre son agent et Adriano Galliani ont eu lieu samedi, le jour où Mister Inzaghi fêtait ses 41 ans. Le gardien Espagnol fait office d'un joli cadeau d'anniversaire pour le tacticien. Lopez n'avait jamais quitté sa Liga durant 15 saisons, le trentenaire va pouvoir découvrir la Serie A après un exercice 2013 / 2014 de très haut niveau au Real Madrid. Ayant doublé Iker Casillas dans la hiérarchie des gardiens de but, il a joué 36 des 38 matchs de la saison précédente, toujours avec constance et efficacité dans sa cage. Barré par l'arrivée du gardien Costaricien Keylor Navas, Diego Lopez a décidé de partir, uniquement via un transfert sec. L'Ibérique touchera tout de même 2.5 millions d'euros par an, le montant officiel du transert n'a pas encore été officialisé. Arrivé en début de soirée quelques heures après Armero lundi, il a confié ses premières impressions :

Premier contact avec les médias italiens à l'aéroport

« Je suis ici pour travailler et pour me battre pour la place de titulaire. J'espère jouer autant de matchs que possible, grâce à un travail régulier.  Il s'agit d'une étape importante pour ma carrière, je suis arrivé dans le meilleur club en Italie.  Inzaghi ? Je n'ai pas encore parlé avec lui, je vais le rencontrer dans les prochains jours. L'équipe est forte, je suis très heureux d'être ici. Ancelotti et William Vecchi ont fait l'éloge de ce club, je dois les remercier si je suis ici. Les objectifs ? Gagner le Scudetto et retrouver l'Europe ».

L'AC Milan a beaucoup travaillé ces derniers jours. A l'avenir, il n'y a pas vraiment de départs prévus même si une surprise est vite arrivée, exemple : Kevin Constant. Du côté des arrivées,  Blerim Džemaili pourrait venir renforcer le milieu de terrain et Alessio Cerci est toujours sur les tablettes du club lombard. Son coût reste un gros problème, Galliani n'est pas du genre à mettre 15 millions, voire plus, du jour au lendemain. C'est bien connu.