Serie A 2014 / 2015: Equipes-type, Transferts, Objectifs (2/2)

La nouvelle saison de la Serie 2014 / 2015 débute ce samedi 30 août, voici la seconde partie de la présentation des 20 équipes qui y participent :

Serie A 2014 / 2015: Equipes-type, Transferts, Objectifs (2/2)
Serie A 2014 / 2015: Equipes-type, Transferts, Objectifs (2/2)

Milan

Un seul objectif pour le Milan cette saison, retrouver l’Europe. Pour la première fois depuis 16 saisons, l’ACM ne participera pas à une compétition européenne, une sensation. Même si la Ligue des Champions semble inaccessible vue la différence des effectifs pouvant réellement prétendre à un podium et celui du Milan, se qualifier en Europa League semble être quelque chose de réalisable malgré tout. Constant, Robinho et Balotelli ne font plus partie du groupe Rossonero 14/15. En contrepartie, Rami définitivement, Diego Lopez, Ménez, Armero, Alex, Agazzi et Torres l’ont rejoint. Une ribambelle de nouveaux joueurs acquise pour la modique somme de « 0 » euros (fin de contrat et prêt), dans le pur style de la maison Galliani. Reconstruction.

L'homme : Stephan El Shaarawy. Après ces nombreuses arrivées du côté de Milan, un homme peut se « révéler » en étant la meilleure recrue de ce mercato estival 2014. La saison dernière fut hachée, une longue blessure au pied mit entre parenthèses son année 2014 ne pouvant lui permettre d’être à 100% pour le Mondial. Puisque dans le même temps, le Milan a tout fait pour que le Pharaon ne précipite pas son retour, il n’a joué que quelques minutes en fin de saison pour se rassurer et ainsi, rassurer les tifosi. Affichant une bonne forme lors des matchs de préparation, l’ACM va de nouveau pouvoir profiter de sa pépite et peut-être affichera-t-il une bonne complicité avec Torres ou autres Ménez pour envoyer du spectacle à San Siro.

Arrivées : Michael Agazzi (Chievo Vérone), Michelangelo Albert. (Hellas Vérone) 0.50 M€, Alex (Paris-SG) (f.c.), Pablo Armero (Udinese) (p.), Kingsley Boateng (Catane) (r.p.), Giacomo Bonaventura (Atalanta Bergame), Attila Filkor (Châteauroux) (r.p.), Diego Lopez (Real Madrid) (f.c.), Jérémy Ménez (Paris-SG) (f.c.), M'Baye Niang (Montpellier) (r.p.), Antonio Nocerino (West Ham Utd) (r.p.), Adil Rami (Valence) (t.d.), Fernando Torres (Chelsea) (p.), Marco Van Ginkel (Chelsea) (p.), Didac Vila (Betis).

Départs : Marco Amelia (f.c.), Mario Balotelli (Liverpool) 20.00 M€, Zan Benedicic (Leeds United) (p.), Valter Birsa (Chievo Vérone) (p.), Kingsley Boateng (NAC Breda), Kevin Constant (Trabzonspor) 2.50 M€, Ferdinando Coppola (Bologne), Bryan Cristante (Benfica), Urby Emanuelson (AS Roma) (f.c.), Lorenzo Ferrari (Hellas Vérone), Luca Iotti (Elche B), Kakà (f.c.), Antonio Nocerino (Torino) (p.), Alex Pedone (Carrarese), Andrea Petagna (Latina) (p.), Robinho (Santos FC-SP) (p.), Matias Silvestre (Inter) (r.p.),  Adel Taarabt (Queens Park Rangers) (r.p.), Bakaye Traoré (Bursaspor) (f.c.), Didac Vila (Eibar) (p.).

Naples

A peine commencé, la saison du Napoli va mal. L’hymne de la Ligue des Champions ne sera pas repris avec ferveur au San Paolo par les tifosi dans les prochaines semaines, le Napoli a échoué face à l’Athletic Bilbao, en barrages. Il faudra se motiver le jeudi soir désormais pour l’Europa League, avec un effectif comme celui des Partenopei, ça peut être malgré tout intéressant. En championnat, tout reste à faire, la troisième place de l’an dernier doit pousser à faire mieux. Or, avec la concurrence d’une nouvelle Roma, d’une Juventus championne, d’un Inter séduisant et d’une Fiorentina joueuse, retrouver une troisième place ne serait pas si mal. Même si pour Rafa Benitez, ce serait un échec important pour sa deuxième année dans le sud de l’Italie.

L'homme : Gonzalo Higuain. La pierre angulaire du projet de Benitez à Naples reste Gonzalo Higuain, bien évidemment. Lui qui est arrivé il y a tout juste un an n’a pas déçu à la pointe de l’attaque : 25 buts et 12 passes décisives en 44 matchs toutes compétitions confondues, c’est du lourd. Un peu à l’image de Tevez, il faudra vérifier si ce genre de buteurs peut rééditer ce genre de performances, voire les améliorer, pour une seconde année en Serie A. La saison passée est à l’image de l’aller-retour face à Bilbao, l’Argentin est au rendez-vous contrairement au secteur défensif de l’équipe. Habitué à la C1, Gonzalo semblait totalement désabusé à la fin du match. Si l’équipe entière se met au niveau d’Higuain, le Napoli fera très mal cette saison.

Arrivées : Mariano Andujar (Catane) 2.00 M€, Pablo Armero (West Ham Utd) (r.p.), Emanuele Calaio (Genoa) (r.p.), Jonathan De Guzman (Swansea City) 6.00 M€, Alessandro Gamberini (Genoa) (r.p.), Walter Gargano (Parme) (r.p.), Kalidou Koulibaly (Racing Genk) 7.00 M€, David Lopez (Espanyol), Michu (Swansea City) (p.o.a), Antonio Rosati (Fiorentina), Luigi Sepe (Pise) (r.p.), Eduardo Vargas (Valence) (r.p.).

Départs : Pablo Armero (Udinese), Valon Behrami (Hambourg) 3.50 M€, Emanuele Calaio (Catane), Paolo Cannavaro (Sassuolo) (t.d.), Antonio Doblas (HJK Helsinki) (f.c.),
Blerim Dzemaili (Galatasaray) 3.00 M€, Federico Fernandez (Swansea City) 10.00 M€, Ignacio Fideleff (Ergotelis) (p.), Alessandro Gamberini (Chievo Vérone) 0.30 M€, 
Goran Pandev (Galatasaray) 1.00 M€, Jose Reina (Liverpool) (r.p.), Luigi Sepe (Empoli) (p.), Eduardo Vargas (Queens Park Rangers).

Palerme

Après avoir dominé de la tête et des épaules la Serie B, Palerme retrouve la première division. Les péripéties du président Zamparini en 2013 ne sont plus d’actualité, le club a pu travailler et a pu récolter les fruits de son succès pendant une année de « purgatoire ». Un nombre record de points à la clé pour la Serie B (86), un entraîneur qui a presque fait toute la saison (Iachini qui avait pris la suite de Gattuso en septembre), la belle vie en rose et noir. Malheureusement Lafferty est retourné au pays et A. Hernandez a choisi Hull pendant que Bamba ainsi que plusieurs paris comme Chochev ou Quaison sont à noter dans les arrivées, quelques points d’interrogation. L’objectif reste le maintien, en 2005, après une année en B, Palerme avait directement accroché la 6e place. A rééditer.

L'homme : Édgar Barreto. Arrivée dans les dernières heures du mercato 2011 du côté de la Sicile, Édgar Barreto a vite pris une place de tôlier dans l’équipe Rosanera. Plus de 30 matchs chaque année, tout comme en seconde division où il est apparu à 34 reprises en championnat, le Paraguayen est régulier. Le milieu de terrain qui a fêté ses 30 ans en juillet dernier devra à nouveau être important dans le système d’Iachini en Serie A, lui qui l’a déjà connu avec Palerme, tout comme avec la Reggina puis avec Bergame. Barreto connaît le championnat, il devra encore une fois être un pilier de l’équipe et apporter son expérience pour un Palerme luttant pour le maintien.

Arrivées : Souleymane Bamba (Trabzonspor) 0.25 M€, Andrea Belotti (Albinoleffe) 2.00 M€, Francesco Bolzoni (Sienne), Ivaylo Chochev (CSKA Sofia) 2.00 M€, Francesco Della Roc. (Bologne), Zouhair Feddal (Parme), Giancarlo Gonzalez (Columbus Crew) 3.80 M€, Jasmin Kurtic (Torino), Achraf Lazaar (Varese) 0.80 M€, Andrea Mantovani (Bologne), Agon Mehmeti (Olhanense) (r.p.), Milan Milanovic (Vicenza), Augusto Nelson (Almeria) (r.p.), Eros Pisano (Genoa), Robin Quaison (AIK Solna) 2.00 M€, Luca Rigoni (Chievo Vérone) 1.50 M€, Emiliano Viviano (Arsenal) (r.p.).

Départs : Armin Bacinovic (Virtus Lanciano) (f.c.), Abel Hernandez (Hull City) 12.00 M€, Kyle Lafferty (Norwich City) 5.00 M€, Cephas Malele, Agon Mehmeti (Malmö FF), Augusto Nelson (f.c.), Alen Stevanovic (Bari), Gennaro Troianiello (Bologne) (p.), Valerio Verre (Udinese) (r.p.), Emiliano Viviano (Sampdoria) (p.o.a).

Parme

Après un début d’été très houleux à cause de la non-participation de l’équipe en Europa League, Parme a pu enfin se focaliser sur une saison riche pleine de questions. Pendant que le Toro jouait des barrages promis aux Parmesans, le club toujours entraîné par Donadoni recrutait Francesco Lodi et Ishak Belfodil tout en perdant Marco Parolo, pièce importante du milieu de terrain. Rien de vraiment de clinquant donc, Parme devra retrouver l’Europe bien vite pour continuer à progresser et à améliorer l’équipe. Si la commission de la Fifa le permet bien évidemment…

Le joueur : Antonio Cassano. Pour une saison correcte, les tifosi Crociati espèrent un Antonio Cassano capable de reproduire ce qu’il a fait durant la saison dernière et non ce qu’il a fait durant le Mondial au Brésil. Le Parme de 2014 qui a réussi à être 17 matchs invaincus doit beaucoup à sa défense de fer et à son maître à jouer, car Antonio marque et fait marquer (13 buts l’année dernière pour Fantantonio). Pour sa deuxième saison du côté d'Émilie-Romagne, l’équipe aura bien besoin de son terrible numéro 99, tout est plus fade sans lui. Une banalité qu’on a retrouvé cet été sur les terrains Brésiliens. Quoi qu’il en soit, nous saurons bien rapidement quelle facette arborera Antonio cette année. Génie ou côté obscur ?

Arrivées : Ishak Belfodil (Inter), Mattia Cassani (Fiorentina) (t.d.), Luca Ceppitelli (Bari) (r.p.), Andrea Coda (Livourne), Paolo De Ceglie (Juventus) (p.), Federico Di Frances. (Pescara), Manuel Giandonato (Juve Stabia) (r.p.), Mikael Ishak (Crotone) (r.p.), Cristobal Jorquera (Eskisehirspor), Francesco Lodi (Catane) (p.o.a), Nicolo Lolli (Cesena), Pedro Mendes (Sassuolo), Djamel Mesbah (Livourne) (r.p.), Stefano Morrone (Latina) (r.p.), Sotiris Ninis (PAOK Salonique) (r.p.), Stefan Ristovski (Bari), Aleandro Rosi (Sassuolo) (r.p.), Andrea Rossi (Pescara) (r.p.), Lucas Souza (Olhanense) 0.70 M€, Ze Eduardo (OFI Crète) (r.p.).

Départs : Amauri (Torino), Yohan Benalouane (Atalanta Bergame) (t.d.), Riccardo Brosco (Latina) (t.d.), Luca Ceppitelli (Cagliari) 2.50 M€, Alberto Cerri (Virtus Lanciano) (p.), Zouhair Feddal (Palerme), Walter Gargano (Naples) (r.p.), Manuel Giandonato (Salernitana) (p.), Mikael Ishak (Randers FC), Mory Koné (Troyes), Marco Marchionni (Sampdoria), Djamel Mesbah (Sampdoria), Cristian Molinaro (Torino), Stefano Morrone (Pise) (p.), Gianni Munari (Watford) (p.), Sotiris Ninis (f.c.), Joel Obi (Inter) (r.p.), Marco Parolo (Lazio) 5.30 M€, Slawomir Peszko (FC Cologne) 0.50 M€, Aleandro Rosi (Genoa), Andrea Rossi (Latina) (p.), Jonathan Rossini (Sassuolo) (r.p.), Ezequiel Schelotto (Inter) (r.p.), Ze Eduardo (Cesena).

Roma

En déclin depuis plusieurs années, Rudi Garcia est venu, contre toute attente, redorer le blason de la l’ASR en l’espace d’une seule saison. Après une deuxième place où la Roma a pu battre son record de points (85) et par conséquent retrouver la Ligue des Champions, la Louve a désormais les dents longues pour la nouvelle saison. Avec un mercato très équilibré entre jeunes talents et joueurs expérimentés connaissant le rythme d’une compétition européenne, il n’y a pas grand-chose à redire si ce n’est la perte de Mehdi Benatia en défense centrale. Perte importante sportivement parlant, nettement moins humainement. De suite remplacé par Manolas dans l’effectif, la Roma a presque tous les ingrédients pour aller au bout au championnat, il ne faut plus s’en cacher.

L'homme : Pjanic. Difficile de faire un zoom à la Roma sans parler de Totti, il y a pourtant un autre homme capable de très grandes choses cette année. Miralem Pjanić est prêt pour franchir un nouveau palier. Au milieu de terrain, il est le créateur de cette équipe, celui qui doit sublimer le moindre ballon. Capable de faire gagner à un match à son équipe comme lors du Roma – Napoli, s’il est en forme, c’est l’équipe entière qui va dans le bon sens. Bien connu en France où il y a évolué dès 2007 (à Metz puis à Lyon), Pjanic reste un joueur d’avenir avec du potentiel qui devrait une nouvelle fois exploser à la face de l’Europe dans les prochains mois.

Arrivées : Davide Astori (Cagliari) (p.o.a), Marco Borriello (West Ham Utd) (r.p.), Ashley Cole (Chelsea) (f.c.), Urby Emanuelson (Milan AC) (f.c.), Petar Golubovic (Novare) (r.p.), José Holebas (Olympiakos) 1.00 M€, Juan Iturbe (Hellas Vérone) 22.00 M€, José Angel (Real Sociedad) (r.p.), Seydou Keita (Valence), Kostas Manolas (Olympiakos) 13.00 M€, Marquinho (Hellas Vérone) (r.p.), Leandro Paredes (Boca Juniors), Stefano Pettinari (Crotone) (r.p.), Arnaldo Sanabria (Sassuolo) 2.40 M€, Tomas Svedkauskas (Pescara) (r.p.), Gadji Tallo (AC Ajaccio) (r.p.), Salih Ucan (Fenerbahçe) (p.o.a),  Mapou Yanga-Mbiwa (Newcastle United) (p.).

Départs : Michel Bastos (Al Ain (EAU)) (r.p.), Mehdi Benatia (Bayern Munich) 30.00 M€, Dodo (Inter) (p.o.a), Tin Jedvaj (Leverkusen) (p.o.a), José Angel (FC Porto) (f.c.), Vlad Marin (Juventus Turin B) (r.p.), Marquinho (Al Ittihad Djeddah) (p.o.a), Luca Mazzitelli (FC Sudtirol) (p.), Stefano Pettinari (Latina) (p.), Federico Ricci (Crotone) (p.), Rodrigo Taddei (Perugia) (f.c.), Gadji Tallo (Bastia) (p.), Rafael Toloi (Sao Paulo FC-SP) (r.p.), Federico Viviani (Latina) (p.).

Sampdoria

Qu’attendre de la Sampdoria cette année ? Pas vraiment inquiétée par les places de relégable et pas assez armée pour aller chercher l’Europe, la Samp’ va-t-elle patiemment attendre que la saison passe de la 10e à la 14e place ? Difficile d’imaginer ce cas de figure surtout quand on sait qui est assis sur le banc, un certain Siniša Mihajlović (capable de se faire expulser dans un match amical : Séville – Sampdoria mi-août). Le groupe n’a que très peu changé, le Serbe arrivé en novembre dernier en remplacement de Delio Rossi, connaît parfaitement ses hommes. Alors pourquoi pas tout simplement ne rien attendre de cette Sampdoria et se laisser surprendre par les Blucerchiati ? Pari tenu.

Le joueur : Manolo Gabbiadini. Dans la série « Grands espoirs du foot Italien », Gabbiadini fait bonne figure. Le jeune Manolo est à la Samp’ depuis l’année dernière où il a eu le temps de claquer 10 buts en 35 matchs. Evolue à Gênes mais appartenant à la Juventus, évidemment. Cette année pourrait être la sienne si il franchit un pallier et s’il arrive à convaincre par la même occasion le club Bianconero de le faire jouer pour la saison 15/16, un peu comme Berardi. Pour la saison qui débute, Gabbiadini doit s’affirmer et avec Mihajlović en coach, c’est le profil idéal. Le talent est là comme l’atteste son but fantastique contre Séville en amical. A lui maintenant de grandir encore et de prouver à l’Italie entière qu’elle détient un joyau.

Arrivées : Gonzalo Bergessio (Catane) 3.00 M€, Fabrizio Cacciatore (Hellas Vérone) 0.40 M€, José Campana (Crystal Palace) 1.80 M€, Lorenzo De Silvestri (Fiorentina) (t.d.), Luka Djordjevic (Zénith St-Petersbourg) (p.), Alfred Duncan (Inter) (p.o.a), Marco Marchionni (Parme), Djamel Mesbah (Parme), Sergio Romero (Monaco) (r.p.), Matias Silvestre (Inter), Andrea Tozzo (Latina) (r.p.), Emiliano Viviano (Palerme) (p.o.a), Massimo Volta (Cesena) (r.p.).

Départs : Gaetano Berardi (Leeds United), Birkir Bjarnason (Pescara), José Campana (FC Porto) (p.), Maxi Lopez (Catane) (r.p.), Massimo Maccarone (Empoli) (t.d.), Shkodran Mustafi (Valence) 9.00 M€, Federico Piovaccari (Eibar) (p.), Renan (Al-Nasr Dubaï) 1.20 M€, Alessio Sestu (Chievo Vérone) (r.p.), Andrea Tozzo (Novare) (p.), Massimo Volta (Cesena) (p.).

Sassuolo

Sauvée au mois de mai dernier au bout de la 37e journée de championnat, l’équipe de Sassuolo veut se rassurer le plus tôt possible au printemps prochain. Ça passera forcément par davantage de stabilité sur le banc. Eusebio Di Francesco aujourd’hui en poste, était également en place au début de la saison dernière. Suite aux résultats mitigés de l’équipe en cours de saison, il fut démis de ses fonctions fin janvier puis repris cinq semaines plus tard par les dirigeants de Sassuolo. Une énigme, suite à son retour, les résultats se sont améliorés ce qui a permis le maintien du club. Cette année, l’effectif est de qualité. La talentueuse triplette Zaza – Berardi –Sansone est là pour cette année et Peluso /Vrsaljko ont été recruté à des prix raisonnables vu leur rendement respectif sur le terrain. Objectif maintien et plus si affinités.

Le joueur : Domenico Berardi. Avec cette ligne d’attaque 100% Italienne, 100% pleine d’avenir, Sassuolo a le potentiel pour faire mal à n’importe quelle équipe. Le fer de lance et le plus médiatique reste Domenico Berardi, en grande partie pour avoir planté un quadruplé au Milan en janvier dernier. L’Italien a tout de même inscrit 16 buts en 30 matchs la saison dernière, ce qui ressemble de moins en moins à un feu de paille. S’il enchaîne ce genre de performance, il pourra rentrer au chaud à la maison, à la Juventus, pour être doucement propulsé au très haut niveau dans un an. En attendant, le gamin devra essayer de garder les pieds sur terre, Di Francesco veille au grain.

Arrivées : Davide Biondini (Genoa) (t.d.), Paolo Cannavaro (Naples) (t.d.), Andrea Consigli (Atalanta Bergame) 3.00 M€, Antonio Floro Flores (Genoa) (t.d.), Jasmin Kurtic (Torino), Karim Laribi (Latina) (r.p.), Federico Peluso (Juventus) 4.00 M€, Jonathan Rossini (Parme) (r.p.), Saphir Taïder (Inter) (p.o.a), Sime Vrsaljko (Genoa) 3.50 M€.

Départs : Tommaso Bianchi (Leeds United), Diego Farias (Cagliari), Karim Laribi (Bologne) (p.), Luca Marrone (Juventus) 4.00 M€, Gaetano Masucci (Frosinone), Pedro Mendes (Parme), Aleandro Rosi (Parme) (r.p.), Jonathan Rossini (Bari) (p.), Arnaldo Sanabria (AS Roma) 2.40 M€, Alexis Zapata (Granada CF) (r.p.), Reto Ziegler (Juventus) (r.p.).

Torino

En quête de stabilité parmi les équipes Italiennes pouvant jouer l’Europe, le Torino s’apprête à vivre une saison longue. Pour une équipe qui n’a plus participé à une compétition européenne depuis plus de 20 ans, il va falloir se remettre dans le bain. Les barrages ont été bien amorcé, victoire combinée 7-0 face aux Suèdois de Brommapojkarna puis victoire 1-0 en aller-retour également face aux Croates du RNK. Le Toro, amputé de ses deux cornes Immobile (Dortmund) et Cerci (toujours en instance de départ), pourra compter sur Quagliarella même s’il sera très difficile de faire oublier le merveilleux duo aux tifosi en quelques mois. Le Torino n’a malheureusement pas un effectif élastique et ne devra pas se brûler les ailes trop rapidement si le club veut bien figurer dans toutes les compétitions.

L'homme : Omar El Kaddouri. Avec les départs importants des deux attaquants vedettes, Giampiero Ventura doit donner la clé du véhicule grenat à un homme. Omar El Kaddouri fait office de favori. L’international Marocain doit être le créateur, un statut qu’il n’a jamais eu l’occasion d’avoir en tant que tôlier. Appartenant toujours au Napoli, El Kaddouri a l’opportunité de s’imposer dans un bon club pour s’assurer un avenir dans une plus importante. C’est d’ailleurs ce qu’il a réussi à faire dans la confrontation des barrages face au RNK, un aller-retour sous tension. La décision est venue d’un pénalty du Marocain, sans trembler. C’est avec ce genre de performances qu’El Kaddouri va grandir.

Arrivées : Amauri (Parme), Vlada Avramov (Cagliari) (f.c.), Nicolas Bellomo (Spezia) 0.70 M€, Marco Benassi (Inter) 1.30 M€, Pontus Jansson (Malmö FF), Nikola Maksimovic (Etoile Rouge Belgrade) (t.d.), Josef Martinez (Young Boys) 2.60 M€, Juan Mino (Boca Juniors) 3.20 M€, Cristian Molinaro (Parme), Antonio Nocerino (Milan AC) (p.), Bruno Peres (Santos FC-SP) 2.00 M€, Ruben Perez (Atl. Madrid) (p.), Fabio Quagliarella (Juventus) 3.80 M€, Juan Sanchez Miño (Boca Juniors) 3.20 M€, Gaston Silva (Defensor Sporting) 2.60 M€.

Départs : Nicolas Bellomo (Chievo Vérone) (p.), Tommaso Berni (Inter), Alessio Cerci (Atl. Madrid) 16.00 M€, Lys Gomis (Avellino) (p.), Ciro Immobile (Dortmund) 19.40 M€, Jasmin Kurtic (Sassuolo), Riccardo Meggiorini (Chievo Vérone), Giovanni Pasquale (Udinese), Guillermo Rodriguez (Hellas Vérone) 0.40 M€, Panagiotis Tachtsid. (Genoa) (r.p.).

Udinese

Après être habitué à jouer l’Europe, l’Udinese reste sur une saison 2013 / 14 mitigée avec une très modeste 13e place au bout. Suite à ça, le mercato a été agité, un des plus mouvementés d’Italie. Des joueurs importants comme Basta et Pereyra sont partis en prêt pendant que Théréau ou Kone sont venus renforcer l’effectif du nouvel entraîneur Stramaccioni. Avec ce changement sur le banc et tant d’arrivées, l’Udinese pourrait bien vivre une année de transition avant de reconquérir les hauteurs de la Serie A. Une saison qui sera la dernière pour un Grand de ce championnat…

L'homme : Antonio Di Natale. Car c’est décidé, Antonio Di Natale foulera les pelouses Italiennes une dernière fois cette année. Après 17 années de bons et loyaux services envers le Football, Toto va tirer sa révérence avec une onzième saison sous le maillot de l’Udinese. Il aura pour objectif personnel d’améliorer son rang dans le classement des meilleurs buteurs du championnat d'Italie où il figure à la septième place, à 13 réalisations d’un certain Roberto Baggio. S’il évite les blessures, le joueur né en 1977 peut faire un dernier tour de piste prolifique comme l’atteste le premier match en Coupe d’Italie du 24 août dernier. Victoire 5 buts à 1 de l’Udinese face à Ternana avec 5 buts de... Monsieur Di Natale, rien que cela.

Arrivées : Rodrigo Aguirre (Liverpool Montevideo) 4.00 M€, Allan (Granada CF) (t.d.), Pablo Armero (Naples), Nicola Belmonte (Sienne), Pawel Bochniewicz (Reggina) 1.00 M€, Agostino Camigliano (Brescia) 1.30 M€, Ricardo Chara (Empoli), Alexandre Coeff (Granada CF) (r.p.), Edenilson (Corinthians-SP) 3.50 M€, Marco Faraoni (Watford) (r.p.), Guilherme (Corinthians-SP) 4.50 M€, Odion Ighalo (Granada CF) (r.p.), Nabil Jaadi (Anderlecht) 1.00 M€, Orestis Karnezis (Granada CF) (r.p.), Panagiotis Kone (Bologne) 4.50 M€, Davide Marsura (AC Feralpi Salo) (r.p.), Alexander Merkel (Watford) (r.p.), Giovanni Pasquale (Torino), Cristian Pasquato (Padova) (r.p.), Ivan Piris (Deportivo Maldonado) (p.o.a), Matias Ramirez (Palestino Santiago), Albert Riera (Watford), Abdoulwhaid Sissoko (Hercules Alicante) (r.p.), Cyril Théréau (Chievo Vérone) 2.00 M€, Gabriel Torje (Espanyol) (r.p.), Valerio Verre (Palerme) (r.p.), Molla Wagué (Granada CF) (p.), Alexis Zapata (Granada CF) (p.).

Départs : Rodrigo Aguirre (Empoli) (p.), Pablo Armero (Milan AC) (p.), Dusan Basta (Lazio) (p.), Steve Beleck (Fiorentina), Edenilson (Genoa) (p.), Orestis Karnezis (Benfica) 3.00 M€, Andrea Lazzari (Fiorentina), Nicolas Lopez (Hellas Vérone), Maicosuel (Atlético Mineiro-MG) 3.00 M€, Davide Marsura (Genoa) (p.), Alexander Merkel (Grasshopper Zurich) (p.), Cristian Pasquato (Juventus) 1.50 M€, Roberto Pereyra (Juventus) (p.o.a), Matias Ramirez (Granada CF) (p.), Abdoulwhaid Sissoko (Granada CF) (p.), Valerio Verre (Perugia) (p.), Hassan Yebda (Granada CF) (r.p.).

Vérone

Après un retour en Serie A plus que réussi pour Vérone l’année dernière, cette saison doit être celle de la confirmation. Avec une 10e place presque inattendue, Mandorlini doit retrouver les ingrédients pour une équipe spectaculaire et agréable à voir jouer durant le dernier exercice. Ça sera sans les Romulo, Jorginho et Iturbe. Ces joueurs de l’effectif 13/14 ont attiré les plus grands d’Italie durant ces derniers mois (respectivement transférés à la Juventus, le Napoli et à la Roma). Avec de nouveaux joueurs, le Mister devra composer avec plus d’une quinzaine de nationalités dans son groupe. Les indices sont nombreux, attention à ne pas retrouver la Serie B trop rapidement.

L'homme : Luca Toni. Au milieu des départs des jeunes pépites Sud-Américaines, Vérone va devoir s’appuyer sur ses cadres. Et Mandorlini peut compter sur Luca Toni, arrivé à l’Hellas depuis la saison dernière. Une saison dernière où l’on a pu apercevoir que l’âge n’a pas d’effet sur le grand Toni, 37 printemps. Comme avec Di Natale (plus haut), le club ne va pas hésiter à l’aligner cette saison, l’air de la Serie A est bénéfique aux personnes âgées (+ 35 ans). Avec 22 réalisations en un an, le champion du monde 2006 devrait, une nouvelle fois, faire trembler les filets avec son jeu en pivot remarquable et son jeu de tête fracassant.

Arrivées : Davide Brivio (Atalanta Bergame) (p.), Giorgi Chanturia (CFR 1907 Cluj) 0.88 M€, Lazaros Christodoul. (Bologne) 1.15 M€, Gennaro Esposito (Salernitana) (r.p.), Lorenzo Ferrari (Milan AC), Nicolas Lopez (Udinese), Antonio Luna (Aston Villa) (p.o.a), Rafael Marquez (Club Leon), Ivan Martic (FC Saint-Gall), Anderson Nenê (Cagliari), Mounir Obbadi (Monaco) (p.o.a), Daniele Ragatzu (Virtus Lanciano) (r.p.), Guillermo Rodriguez (Torino) 0.40 M€, Javier Saviola (Olympiakos) Panagiotis Tachtsid. (Genoa) (p.), Mattia Valoti (Albinoleffe) (p.).

Départs : Michelangelo Albert. (Milan AC) 0.50 M€, Fabrizio Cacciatore (Sampdoria) 0.40 M€, Daniele Cacia (Bologne), Godfred Donsah (Cagliari), Gennaro Esposito (Venezia) (p.), Juan Iturbe (AS Roma) 22.00 M€, Domenico Maietta (Bologne), Marquinho (AS Roma) (r.p.), Raphael Martinho (Catane) 1.20 M€, Michael Rabusic (Perugia) (p.o.a), Daniele Ragatzu (Pro Vercelli), Rômulo (Juventus) (p.o.a), Alessandro Sgrigna (Cittadella), Francesco Zampano (Pescara) (p.o.a).