Lukas Podolski Nerazzurro pour les six prochains mois

Dans un mercato qui s'annonce très agité pour l'Inter Milan, Lukas Podolski est la toute première recrue pour Roberto Mancini. L'Allemand rejoint l'actuel onzième de Serie A pour la seconde partie de saison et affiche déjà de grandes ambitions.

Lukas Podolski Nerazzurro pour les six prochains mois
Lukas Podolski Nerazzurro pour les six prochains mois

Le dossier Podolski était annoncé comme l’une des sagas de l’hiver, tout a été réglé plus vite que prévu, avant la même la date d’ouverture du mercato hivernal 2015. Arsène Wenger s’était exprimé publiquement le dernier jour de l’année 2014 à propos d’un éventuel transfert de l’Allemand, expliquant fermement que Podolski était un joueur d’Arsenal, qu’il allait rester et que l’intérêt de l’Inter n’était alors qu’une blague, des simples paroles. Joli coup de poker menteur de la part du technicien Alsacien.

Sous ses ordres, l’attaquant n’a pu évoluer que 99 minutes en championnat durant cette première partie de saison, blessé par moment, barré par d’autres joueurs sur le front de l’attaque, Podolski retrouvera un peu de sensations en Ligue des Champions où il prendra part à 5 des 6 matchs. Toujours sur le banc, Poldi sera titulaire une seule fois en décembre dernier face à Galatasaray. Sans décevoir en plus car il inscrira un doublé pour une victoire finale des Gunners 4-1 en Turquie. L’autre but de Podolski a été inscrit à Anderlecht plus tôt dans cette première partie de saison, jouant parfaitement son rôle de supersub, il donne la victoire à Arsenal dans le temps additionnel. Outre ces petites joies, le bilan de l’ex joueur du Bayern Munich est donc bien maigre, ces trois buts inscrits en C1 accompagné d’un temps de jeu faible semble démesuré quand on sait ce que faisait Lukas en juillet dernier. Titulaire face aux Etats-Unis et rentrant face au Portugal durant la Coupe du Monde, Podolski est tout de même bouché par un Müller en état de grâce, un Götze en pleine puissance et par un Klose dépassant Gerd Müller. Concurrence incroyable pour une équipe championne du monde incroyable.

WELTMEISTER !  

A 29 ans, le meilleur jeune joueur de la Coupe du Monde 2006 se lance un nouveau défi dans un championnat qu’il ne connaît pas encore. Roberto Mancini s’était déjà montré enthousiaste au sujet de l’attaquant il y a de cela quelques jours quand il répondait aux questions des tifosi sur Twitter :

« Les Allemands à l’Inter ont toujours eu un statut important et ont toujours fait beaucoup de bien au club. Je connais bien Podolski, très polyvalent, une bonne frappe, il a beaucoup d’expérience, c’est un joueur de qualité. »

Derrière cet éloge se préparait l’offre finale de l’Inter qu’Arsenal acceptera rapidement. Il s’agit d’un prêt sec de six mois contre 600.000 euros, 850.000€ si l’Inter se qualifie en Europa League, 1 million € en cas de Ligue des Champions. Tout s’accélère dans la foulée, Podolski est attendu à Linate, aéroport de Milan vendredi 2 janvier. 21h42, presque attendu comme une Rockstar par de nombreux tifosi Nerazzurri, l’Allemand prend un bain de foule et s’exprime pour la première fois :

« J’ai déjà parlé avec Mancini, je pense que c’est un grand entraîneur. Il me voulait et je suis heureux d’être ici. Je connais la Serie A, c’est un championnat compétitif, je veux aider l’équipe à aller en Ligue des Champions. Un message aux tifosi ? Je suis heureux, Forza Inter, j’espère que nous allons faire une bonne saison. »

Visite médicale de bon matin le lendemain, Podolski fera ses premiers tests médicaux à l’Institut Médical de l’Humanitas dès 7h40. Deux heures de tests médicaux avant de se rendre au CONI puis à Appiano Gentile, centre sportif de l’Inter Milan.

Le mercato est loin d’être terminé pour les dirigeants Interistes qui comptent bien rehausser le niveau d’un effectif un peu léger. Ezequiel Lavezzi en partance du PSG ne sait toujours pas où il évoluera dans les prochaines semaines, un peu le même cas pour Shaqiri  qui devrait quitter le Bayern. Concurrence de poids sur ce dernier, la Juventus et surtout Liverpool désormais sont sur les rangs. Au milieu de terrain, ça bougera également. Lassana Diarra a déjà passé des examens avec le club Lombard et semble en très bonne voie pour s’engager avec l’équipe de Mancini prochainement, reste à régler quelques détails administratifs avec son ancien club, le Lokomotiv Moscou. Une autre piste déjà évoquée l’été dernier mène à Lucas Leiva, le Brésilien de Liverpool. Ce dernier se montrerait néanmoins un petit peu trop gourmand au niveau des prétentions salariales à ce jour, affaire(s) à suivre.