Milan gagne sans convaincre

Présentation du match et résumé.

Milan gagne sans convaincre
source: http://www.goolfm.net/wp-content/uploads/2015/02/milan-v-cesena.jpg
Milan
2 0
Cesena

La présentation du match 

A l'aller, lors d'un match insipide et dépourvu de génie, les deux équipes s'étaient séparées sur le score de 1-1. Succi avait ouvert le score pour Cesena à la 10ème minute, puis c'était fait rejoindre à la 19ieme sur un but du français Rami. Cette 5ème journée est le reflet parfait de ces deux équipes qui sont en grandes difficultés cette saison.

Les prédédents
Ac Milan Ac Cesena 
10 Victoires 2 Victoires
3 nuls
La forme sur les 5 derniers matchs
DDVDN DVVDN

Le coin du Diavolo

Amatrice de match nuls et engluée dans le ventre mou du classement (11ème avec 30 points, soit à 12 unités du trio de tête) et ce malgré un mercato hivernal satisfaisant, l'équipe de superpippo ne peut pas manquer son rendez-vous face au modeste Cesena 19ème . avec Mis à part Abbiati en dernier rempart à la place de Lopez suspendu après son expulsion face à Empoli, la composition reste classique .

Le coin romagnolo

Avant dernier avec seulement 16 points et 7 de retards sur le premier non relégable, la saison du petit club bianconero est un vrai cauchemar . La victoire est obligatoire s'ils veulent avoir un espoir de s'en sortir. Malheureusement pour eux, les déplacements à San Siro n'ont jamais vraiment été une partie de plaisir puisque leur meilleur résultat à été un 0-0 en... 1989, depuis c'est un flot de défaites. Il serait peut-être temps pour eux de briser cette maudite habitude .

Dans les tribunes 

San Siro devrait une nouvelle foi être peu garni aux vues de l'affiche peu attractive et de la forme des deux équipes . Il est intéressant de rappeler une petite anecdote . En 2010 lors de la remontée du Cesena en Serie A, la curva Sud milanista avait organisé un massif déplacement du côté de l'adriatique (3.000 tifosi). A cette époque, les rossoneri comptaient dans leurs rangs des Zlatan, Ronnie, Pato et autre Robinho. Le déplacement au stade Dino Manuzzi devait donc être une simple formalité et la curva ne s'en cachait pas en scandant ''Ma che ca**o ci fà il Cesena in A ''… Je vous laisse traduire par vous même .

Voici la video histoire de se faire une idée de l'arrogance et du beau déplacement milanais .

L'histoire se souviendra surtout que le modeste club romagnolo avait joué un sale tour au club entrainé par Allegri en les battant 2-0. Ibra avait même manqué son pénalty en fin de match...

Le Match

Décidément San Siro n'est vraiment pas le jardin favori des hommes de Domenico Di Carlo. Son équipe s'est inclinée 2-0 face à une formation milanaise joueuse mais qui manque encore d'idées dans le jeu pour pouvoir rivaliser avec les grosses écuries du championnat.

Dès la première minute, Poli pensait donner l'avantage aux siens avec une frappe à bout portant. Une position de hors jeu est venue calmer ses ardeurs ainsi que celles d'un San Siro peu rempli. 

Milan montre de la détermination dans le jeu et à la 23' c'est l'ancien bergamasque qui vient ouvrir le score d'une belle frappe à ras de terre en dehors des 16 mètres. Comme à leur habitude, les rossoneri mènent au score mais arrivent peu souvent à maintenir cet avantage. Cette malédiction a failli se réitérer peu avant le retour des vestiaires (45+2'). Sur une volée aux 6 mètres  de De Feudis, Abbiati vient se coucher et claquer d'une main ferme pour maintenir le résultat.

Au retour de la pause, sur un centre de Menez (53') venant de la gauche Jack Bonnaventura est proche de doubler la mise, mais son tir vient s'ecraser sur le poteau d'un Leali complètement battu. Le 2-0 se fait attendre alors que les bianconeri se montrent dangeureux par l'intermédiaire de Giorgi (56') qui s'infiltre dans la surface du diavolo et centre, Rami dégage, mais des sueurs froides ont parcouru les tribunes. La suite de la rencontre voit peu d'occasions franches. La plus dangeureuse étant un tir de Pazzini (73') dans la surface qui vient mourir dans le petit filet extérieur. Il faudra attendre la 89' pour voir Milan se mettre définitivement à l'abri. Carbonero vient accrocher Antonelli qui s'effondre dans la surface. Pénalty. C'est le Pazzo qui s'en charge. Il est mal tiré, central mais c'est suffisant pour battre Leali. 

Milan tient sa deuxième victoire de 2015 et permet à Inzaghi de souffler pendant une semaine et sert de cache misère aux vues du niveau de jeu proposé par ses hommes. Quand aux bianconeri, l'avenir en Serie B devient à chaque journée plus réel. Milan revient à la 8ème place avec 33 points, Cesena reste avant dernier.

Leurs prochains rendez-vous

Chievo Verona - Ac Milan le 28 février 2015 à 20h45

Ac Cesena - Udinese Calcio le 1er Mars 2015 à 15h