La Fiorentina s'offre la Juve sur son territoire

Jeudi soir s'est jouée la demi-finale aller de la coupe d'Italie entre la Juventus et la Fiorentina au Juventus Stadium. La Viola négocie très bien la phase aller par une belle victoire (1-2) contre des Turinois qui ont manqués d'équilibre.

La Fiorentina s'offre la Juve sur son territoire
Juventus
1 2
Fiorentina
Juventus: Storari; Caceres, Bonucci, Ogbonna, Padoin ; Vidal, Marchisio, Pogba ; Pepe (Pereyra 72eme), Llorente (Morata 60eme), Coman (Tevez 30eme)
Fiorentina: Neto ; Richards, Rodrigues, Basanta, Alonso ; Badelj (Aquilani 78eme), Kurtic, Fernandes ; Salah (Diamenti 74eme), Gomez (Ilicic 63eme), Joaquín
SCORE: 0-1, Salah 1Aeme. 1-1, Llorente 24eme. 1-2, Salah 56eme.
ÈVÉNEMENTS: Juventus stadium

Quelle performance ! Battre la Juventus sur son propre terrain, ça n'été plus arrivé depuis le match de Ligue des champions contre la Bayern Munich en quarts de finale (0-2), le 10 avril 2013. Les Florentins infligent une quatrième défaite aux Bianconeri depuis la création du nouveau stade. Un victoire méritée et un match retour qui s'annonce explosif.

De l'équilibre et du rythme

Tous avait commencé plutôt bien pour les locaux ! À peine quelques secondes de jeu et Vidal donne le ton avec une double occasion, on ne s'est pas regardé. Mais voilà, à force d'attaquer, les espaces s'ouvrent. Suite à un corner Turinois, Salah fait un raid solitaire de plus de 60m, s'offre un grand pont sur Padoin -qui est bien seul- pour ensuite décrocher une belle frappe du gauche dans la lucarne opposé de Storari, 0-1 dans ce match (11min). Les Bianconeri décident donc de continuer d'attaquer pour recoller au score. Dans un match où l'arbitre a donné beaucoup de cartons jaunes (4 de chaque côté), il aurait bien pu sortir un rouge pour Kurtic sur Coman suite à des crampons bien ancrés dans la Cheville du Français (17min). Il sortira sur lessure 13 minutes plus tard à la place de Carlos Tevez. Mais avant ça, l'ancien joueur du PSG, demande la balle au centre pour servir ensuite Pepe sur la droite, l'Italien donne un ballon millimétré pour la tête de Llorente, qui marque avec l'aide du poteau, (1-1, 23min). Par la suite, les Piémontais se font très peur défensivement. La charnière Bonucci - Ogbonna n'a pas convaincu et Marchisio n'est pas dans un grand soir non plus. L'attaque adverse leur pose beaucoup de problème.


La Juve chute, la Fio prend confiance

Au retour des vestiaires, les Turinois ne sont pas revenus avec de meilleures attentions. Ce sont bien les hommes de Montella qui imposent le rythme à suivre avec un pressing qui empêche la défense de ressortir les ballons. Le pressing paye, Salah récupère une balle perdu de Marchisio, part seul au but et trompe Storari une nouvelle fois du gauche, mais plat du pied cette fois-ci (1-2, 56min).


Le match retour s'annonce très compliqué pour les Turinois qui devront marqué au moins 2 buts à l'Artemio Franchi, s'ils veulent espérer atteindre la finale. En absence de Chiellini, nous n'avons pas vu cette solidité et organisation "made in Juve". En revanche, Salah et compagnie ont fait un match complet. Organisation, solidité et efficacité, sont les mots clés qui représentent au mieux leur match. Rendez-vous le 7 avril, affaire à suivre...