La Juventus s'offre la finale de la Coupe d'Italie !

Battue à l'aller chez elle sur le score de 2-1, la Juventus de Turin avait à cœur de briller ce soir dans cette demi-finale retour de la Coupe d'Italie. Chose faite, les Bianconeris se sont imposés sur le score de 3-0.

La Juventus s'offre la finale de la Coupe d'Italie !
La Juventus explose la Fiorentina 3-0 et atteint la finale de la Coupe d'Italie
Fiorentina
0 3
Juventus de Turin

La Juventus n'avait pas le droit à l'erreur ce soir. Surprise chez elle par la Fiorentina et l'intenable Mohamed Salah qui a mis à genoux la Vieille Dame en inscrivant le doublé florentin victorieux à l'aller, les hommes de Massimiliano Allegri se devaient de l'emporter avec deux buts d'avance. Pour ce faire, l'entraîneur italien devait néanmoins se passer des services de Carlos Tevez, Andrea Pirlo et Paul Pogba, tous forfaits. Storari occupait les cages turnoises, à la place de Buffon, laissé au repos. La Viola en revanche pouvait compter sur l'entièreté de son noyau pour tenter de composter son billet pour la grande finale. Une finale avant l'heure opposant le champion d'Italie au finaliste de l'édition précédente de la Coupe d'Italie. Et si le spectacle ne fut pas vraiment au rendez-vous, la Juventus a, elle, fait le travail ce soir en l'emportant logiquement 3-0.

La Vieille Dame plus réaliste

C'est donc avec une équipe remaniée que la Juventus se déplaçait sur la pelouse de la Fiorentina. Un schéma tactique sous format 4-4-2 en losange avec Morata et Matri sur le front de l'attaque. La Viola arborait quant à elle un 3-4-3 à plat avec Borja Valero et Alberto Aquilani en récupérateurs. Le premier quart d'heure fut à l'avantage des visiteurs. La Juventus met le pied sur le cuir et n'entend pas laisser la Fio dépasser la ligne médiane du terrain. Il faut attendre la 16e minute pour voir la première alerte florentine. Sur le flanc gauche, Marcos Alonzo tente un centre-tir qui oblige Storari à la parade. À la 19e, Morata est lancé en profondeur et se retrouve seul face à Neto. Une occasion franche partout, cette rencontre semble équilibrée aux premiers abords. Et pourtant la Juventus ouvrira le score quelques minutes plus tard. Claudio Marchisio percute sur la droite et centre à destination de Matri qui tente sa chance. C'est dévié par le portier adverse, Pereyra profite du cafouillage pour remiser le ballon à l'attaquant italien qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (1-0, 21e).

La suite de la rencontre est à l'avantage des Turinois. Néanmoins à la 36e minute de jeu, la Viola obtient un coup-franc bien placé dont se chargera Matias Fernandes. L'international chilien le botte parfaitement et Gonzalo Rodrigues, monté aux avants-postes, plante une tête ravageuse pour égaliser mais est signalé en position de hors-jeu par l'arbitre de touche. La Vieille Dame échappe de peu au naufrage et parvient même à doubler la mise. Peu avant la mi-temps, Morata percute et crochète son vis-à-vis. Sa frappe est déviée par Neto mais Pereyra suit bien et creuse l'écart (2-0, 43e).

3-0, la Juve lance un message fort

En seconde période les intentions de la Fiorentina sont nettement plus offensives, à l'image de Salah (47e, 53e), d'abord, et Aquilani (64e), ensuite, qui tentent leurs chances. La Viola a envie et sèvre la Juve de ballons. Le leader du Calcio va toutefois inscrire un troisième but. Pereyra se charge d'un coup de pied de coin pour Bonucci, oublié par la défense, qui allume Neto d'une frappe surpuissante (3-0, 58e). La suite du match n'est pas à l'avantage des locaux qui démontreront énormément de déchets dans les dernières passes et une grande déconcentration, à l'image de ce centre de Savic complètement raté alors que le défenseur avait le temps de s'appliquer. En fin de match, Alvaro Morata écopera d'un carton rouge assez sévère pour une poussette dans le dos de Diamanti. Plus tôt dans la rencontre, Claudio Marchisio avait également été sanctionné d'une carte jaune pour protestations. Tous deux rateront la finale de Coupe d'Italie.

La Juventus est donc qualifiée pour la finale de la Coupe d'Italie et affrontera le vainqueur de la rencontre Lazio - Naples. La Vieille Dame devra composer sans Morata et Marchisio, suspendus, ainsi que Pirlo, Pogba et Tevez, forfaits ou incertains. Mais le triple champion d'Italie d'affilée a encore prouvé ce soir qu'elle pouvait dominer son adversaire même en alignant un onze quelque peu remanié.