La Vielle Dame retrouve toute sa jeunesse

Encore un chapitre qui se ferme sur le football italien et il est tant de faire un bilan de la saison de la Juventus. Voici les notes des joueurs et d'Allegri.

La Vielle Dame retrouve toute sa jeunesse
La Vielle Dame retrouve toute sa jeunesse

 Buffon 9 : ou la preuve que la vieillesse c'est dans la tête! A 37 ans, papi fait toujours de la résistance, si les adverses arrivent a créer une brèche dans ce mur qu'on appèle "BBC", c'est bien lui le dernier rempart et il faudra bien plus qu'une masse pour espérer le casser. La Ligue des Champions dans le viseur, le seul titre de sa carrière lui manquant, serait la consécration "del Capitano".


Storari 8 : Si on ne doute pas des supporteurs turinois pour pousser leur équipe, c'est bien lui le 12 ème homme. Il a jouer tous les matchs de coupe d'Italie, même la finale puisque récompensé par ses belles prestations. Il aura été décisif sur et en dehors du terrain. Plus qu'un homme de vestiaire, une très bonne saison pour un numéro 12.



Bonucci 9 : Souvent décrier les saisons précédentes par son manque de concentration et d'agressivité, il a réussi la meilleur saison de sa carrière. Il a jouer presque tous les match cette année et on n'a ressenti aucun passage a vide. Il a gagné en maturité et expérience mais aussi pris ses responsabilité, on en aurait presque oublier Barzagli pendant une bonne parti de la saison grâce a lui.


Barzagli 8,5 : Pleuré pendant 8 mois par le peuple Bianconero, il est revenu au moment le plus important. Aucun but pris dans le jeu lorsque "the Wall" est présent. Tellement important que le mettre remplaçant sur la plupart des matchs a cause du changement de système, était une décision difficile pour Allegri. "Barzaglione" n'a pas a rugir de ses coéquipiers, tant son placement et sa maîtrise est d'une précision. 


Chiellini 9 : Il aura encore montré cette saison que on ne l'appel pas Gorilla pour rien! Un physique toujours impressionnant qui dissuade n'importe quel adversaire, une mentalité de battant, un tacticien aussi vicieux qu'affreusement intelligent, avec en bonus, une conduite de balle toujours aussi peu académique mais une progression toujours vers le haut dans le domaine technique. Quand pense Marcelo et Varane.


Ogbonna 5 : Le vilain petit canard. Il a été impliqué dans plus de la moitié des matchs de la Vielle Dame où elle n'a pas gagné puis, lorsque qu'on voit qu'il a jouer un peu près le même nombre de match que Barzagli, on est en droit de se poser des questions. Il partira sûrement cet été surtout si Rugani devait a arriver.


Lichsteiner 7,5 : Toujours aussi important sur son côté droit, il est un véritable couteau suisse dans le jeu Turinois. En plus d'être bon footballeur avec ses montés, ses courses incessantes, il est aussi très bon acteur : colère, joie, arrogance, il est passer par tous les répertoires et c'est pour ça qu'on l'aime... Ou pas! Point négatif : ses centres n'ont pas été aussi décisif que par le passé.


Evra 8 : Une saison de très haut niveau, la Juve n'a quasi perdu aucun match lorsqu'il était sur le terrain et a su remplacer Asamoah. Bien-sûr il n'a plus ses jambes de 20 ans et ne fait plus de débordements comme pourrait faire le Ghanéen et son association avec Pogba n'a pas la même classe qu'avec Ronaldo a Manchester mais il n'aura pas déçu. Marotta l'avait pris pour passer un cap, un doublé et un possible triplé en poche, c'est une réussite totale pour l'homme de vestiaire, qui a encore mis ses discours aux profits de l'équipe. Il en pense quoi Pierre Menes ? "Ze regarde pas la Zerie A" me dit-il...


Asamoah 6 : Il n'aura jouer que 3 mois le pauvre. Si la saison de la Juve a marqué un tournant positif contre l'Olympiakos, c'est le contraire pour le Ghanéen, match où il s'est blessé. Il aura fait 3 bons mois mais les moins bons de son équipe.


Padoin 8,5 : Comment passer a coté! Exit Lichsteiner, s'est bien lui le couteau Suisse de l'équipe! Il aura éblouit par sa simplicité et son importance, il n'est pas spectaculaire mais il fait son job, et peu importe où il est placé. A droite, a gauche, et il aura même jouer registra lors d'un match! Et devinez quoi ? 95% de passes réussis. Un joueur hors normes.


De Ceglie non noté : Il a été pris cet hiver pour combler une potentielle blessure d'Evra, mais il n'en sera rien. Dommage pour lui.


Romulo non noté : Il se blesse pour toute la saison, il aura jour un seul match... Dans le même cas que De Ceglie.


Pepe 6,5 : Il aura jouer très peu de match, faute a un système de jeu qui l'exclu d'office. Mais il aura été disponible suite a une blessure qui l'aura éloigné des terrains pendant plus d'un an et demi. Il a toujours une mentalité "Da Juve" et ses centres sont millimétrés. Il reste un homme de vestiaire important, comme lors de sa blessure.


Pogba 8 : Le Français n'en finit plus d'étonner au fils des années et on ne le présente plus. Mais si son manque d'efficacité a souvent été pointé du doigt, il a passer un cap de plus cette saison. Il aura été décisif et même quand il aura été moins bon que d'habitude, il aura marqué un but ou délivré une passe importante. Petit bémol, depuis son retour de blessure, il n'a pas encore retrouvé le rythme de croisière qu'il avait pu avoir. Mais bon, c'est lui qui fait la passe décisive sur Morata et qui offre une finale de Ligue des Champions, même moins bon, il est toujours important.


Pereyra 7,5 : Une capacité d'élimination impressionnante et une saison qui laisse de belle promesses pour les années suivantes. Si il arrivé en prêt avec option d'achat, on peut être sur qu'il sera encore a Turin la saison prochaine. Ce qui lui a manqué ? Plus d'impact, mais toutefois, il aura élevé son niveau de jeu contre les gros et c'est le plus important.


Sturaro 8 : Comment de pas repenser au combat de regard entre lui et Ramos ou encore la balle enlevé sur James qui est presque passé inaperçu. En tous cas, du haut de ses 20 ans, il aura réussi a s'adapté très rapidement puisque arrivé en hiver pour comblé les blessures des différents milieux blessés. Ressemble t-il plus a Conte ou Gattuso ? Seul l'avenir nous le dira, en tous cas, une maturité impressionnante pour un si jeune joueur.


Vidal 8 : El Guerrero c'est lui! En Fevrier 2014, il se blesse au genoux et ses performances en sont affectés et ça, jusqu'a décembre. Mais 2015 est une nouvelle année pour le Chilien, une renaissance au niveau du jeu, le récupérateur est de retour, une deuxième partie de saison excellente. Il ne met plus autant de but qu'avant mais son esprit de sacrifice est toujours présent et toujours aussi important.


Pirlo 7,5 : Lorsqu'il est dans un grand jour, il reste un joueur d'exception mais il commence a ce faire vieux. Il n'aura pas été assez constant dans ses performances, des matchs sans, il en a eu quelques uns. Des coups franc, il n'en a pas eu beaucoup a se mettre sous la dent, les équipes adverses commencent a comprendre et ne font plus beaucoup de fautes dans les 25 derniers mètres. Mais il aura été décisif comme toujours et on retiendra par exemple de l'architecte, qu'il a remit de l'ordre dans la ville en replaçant "l'église au milieu du village" grâce a un tir dans les dernières secondes. Rudi Garcia appréciera.


Marchisio 9,5 : Parfait! Quoi... Vous voulez des explications ? Bon, admettons que vous êtes passé inaperçu de ses performances cette saison, même si je vous crois pas, il a tout simplement fait la meilleur saison de sa carrière. Lorsqu'il a fallu remplacer Pirlo, Il Principino a rempli le rôle a merveille et même plus. Si ses récupérations de balles et son placement ont toujours été des qualités chez lui, le fais de l'avoir vu dans l'axe, peut que nous rendre heureux de par une vision de jeu excellente et ses passes de niveau dit "Ligue des Champions". On sait maintenant qui est le successeur de Pirlo et quand il est replacé sur un côté lorsque le Maestro revient de blessure, on a l'impression que le joueur est limité. Enfin, limité est un grand mot puisqu'il n'a loupé aucun match, son niveau de jeu a frisé la perfection : le Roi, c'est bien lui!


Llorente 5,5 : Si presque tous ses coéquipiers ont connu le succès cette saison, on peut pas dire la même chose de l'espagnol. Très en deçà de ses performances par rapport à l'année dernières, on dirait que la concurrence l'a affecté sévèrement. Mais il finit sur une bonne note depuis mi Avril où il s'est remit en question est finit la saison correctement, de quoi lui mettre la moyenne, malin.


Matri 7 : C'est le joueur qui a le meilleur ratio buts/minutes joués de l'équipe. Mis à part un match de championnat complètement raté de sa part, il aura mis le premier but lors de la Demie Finale de coupe d'Italie retour et fait une prestation plus que bonne avant d'offrir le but de la victoire en Finale pour permettre a la Juve de remporter ce titre qui lui échappe depuis 20 ans. Quand on pense que c'est le Milan qui a prêté le joueur alors qu'il l'avait acheté aux Turinois l'été précédent...


Coman 6,5 : Le Français en provenance du PSG, a choisit de rejoindre la Vielle Dame au mercato estival. Il n'aura pas trop eu l'occasion de vraiment se montrer, faute a une concurrence redoutable et a un placement sur l'aile gauche où il ne s'est pas senti a son aise. Mais lors qu'il fût placé dans l'axe, il a eu son mot a dire. Il n'aura mis qu'un seul petit but cette saison mais quel but! Le talent est là, reste plus qu'a travailler. 


Morata 8,5 : Ses 4 premiers mois ont été difficile, marqué par les blessures et l'adaptation a sa nouvelle équipe. Puis, 2015 est une nouvelle année pour un nouvelle homme, il devient petit à petit un titulaire indiscutable et pèse beaucoup sur le jeu Turinois. Son compatriote Llorente étant dans une mauvaise passe pendant quasi toute la saison, il en profite pour montré ce qu'il s'est faire et pour gagner du temps, il est plus simple d'énumérer se qu'il se sait pas faire. Un attaquant complet et aux multiples facettes qui le rend indispensable.


Tevez 9,5 : Lorsqu'on a un surnom aussi atypique que l'Apache, ce n'est pas pour rien. Le meilleur buteur du club en championnat et en ligue des champions, c'est lui. Percussion, audace et agressivité sont les maitres mots qui résume la saison de l'Argentin. Il aura été décisif dans tous les moments importants. Puis lorsqu'on a mis 2 coup franc sur 2 tentés car Pirlo n'est pas là, sa mérite le respect.


Allegri 10 : Qui a cru en lui ? Personne. Lorsqu'on pense aux supporteurs qui sont tombé en dépression après sa nomination, on peut affirmer que le pari est réussi. Il n'aura pas que pris le travail de Conte effectué depuis 3 ans maintenant, il aura eu le culot de changer de tactique, ce qui aura pour conséquence de transformer le jeu et la saison du club. Il aura tout de même garder le 3-5-2 lors dès moments gestion. Et justement, parlons en de la gestion, les turnovers fréquents ont permis a tous le groupe de se sentir concerné, a chaque fois qu'il a fait un choix que l'on pensait idiot, il nous a fait mentir. Même si la coupe au grandes oreilles lui échappe, il aura réussi et le tout, lors de sa première saison. Totti peux ranger son téléphone.