L'AS remporte le derby de Rome (2-0)

Super Sunday ce dimanche en Europe, et notamment du côté de l'Italie où l'affiche de cette 12e journée de Serie A opposait l'AS Rome à la Lazio dans un Stadio Olimpico en feu.

L'AS remporte le derby de Rome (2-0)
Source: Eurosport
AS Rome
2 0
Lazio Rome

Le Derby de Rome réussit plutôt bien à la Roma, celle de Rudi Garcia. En effet, depuis son arrivée sur le banc de La Louve, le technicien français n'a jamais connu la défaite face aux Laziale (3 victoires contre 2 nuls). Un bilan satisfaisant qui cristallise la suprématie des Giallorossi dans la Ville Eternelle. Et aujourd'hui plus que jamais, la Roma a mis à genoux la Lazio (2-0).

Dzeko dégaîne

C'est dans un stade à moitié rempli que la rencontre débute. La Roma ne tergiverse pas et prend l'avantage dès les premières minutes de la rencontre. Edin Dzeko, dont le rendement reste en déça des attentes placées en lui, se fait faucher par Gentiletti. L'arbitre n'hésite pas et sanctionne doublement la Lazio, par un carton d'abord sur l'Italien, puis par un penalty évident. Dzeko transforme le penalty et permet aux siens de mener à la marque (1-0, 9e). Les deux équipes se livrent une belle joute au milieu du terrain sans parvenir à titiller les défenses adverses.

Felipe Anderson dépose William Vainqueur d'un petit pont avant d'enchaîner une frappe lourde des 25 mètres qui s'écrase sur la barre de Szczesny (26e). Quelques minutes plus tard, Radu percute côté gauche et centre à destination de Djordjevic. Il faut une intervention cinq étoiles de Rudiger pour couper le ballon devant l'attaquant serbe (32e). Les hommes de Rudi Garcia échappent de peu à l'égalisation et cherchent timidement à doubler la mise (36e). Peu avant la pause, la Louve s'offrent deux occasions franches. Gervinho déborde côté droit et cherche Dzeko à la lisière du but de Marchetti. Dzeko ne peut suffisament rabattre le ballon qui file en sortie de but (37e). Dans la foulée, Nainggolan profite de l'espace pour fixer la défense laziale et armer une lourde frappe qui percute le poteau droit de Marchetti (39e).

La Roma fait le break

Les 22 acteurs se neutralisent en seconde période et commettent fautes et déchets dans la transmission du ballon. À l'heure de jeu, Gervinho délivre définitivement un Olimpico en feu. Sur une ouverture de génie signée Nainggolan, l'Ivoirien résiste à la charge de Basta et s'en va battre Marchetti en glissant le cuir dans le petit espace côté droit (2-0, 63e). La Lazio de Pioli n'y est plus et se fait opresser par la Louve.

Les esprits s'échauffent un peu et l'arbitre dégaîne le carton jaune à trois reprises... En moins de 5 minutes (Radu, Vainqueur, Digne) ! À 10 minutes du terme, Alessandro Florenzi déborde sur son flanc et sert Seydou Keita, à quelques mètres du but. L'ancien joueur de Barcelone arme une frappe à bout portant qui passe de peu à côté du cadre de Marchetti (80e). Dans les arrêts de jeu, Baldé se joue de Torosidis et centre-tir pour Klose qui coupe au premier poteau ! L'Allemand voit sa tentative passer au-dessus des filets adverses (90e).

L'AS Rome s'impose donc logiquement dans ce 179e derby de Rome face à la Lazio (2-0). Les hommes de Rudi Garcia auront marché sur la Lazio et restent sur le podium du Calcio en attendant l'issue du match Sampdoria Gênes - Fiorentina. À l'heure actuelle, la Roma est deuxième, à une unité de l'Inter Milan.