Le Moreirense "violé" à Alvalade

Le Sporting s'est imposé à domicile face au Moreirense sur le score de 3-2.

Le Moreirense "violé" à Alvalade
Sporting CP
3 2
Moreirense FC
Sporting CP: Rui Patricio; Cédric Soares (Valentin Viola, min. 78), Tiago Ilori, Marcos Rojo, Miguel Lopes (Zakarya Labyad, min. 56); Eric Dier, Fabian Rinaudo, André Martins (Stijn Schaars, min. 85); Bruma, Diego Capel, Ricky Van Wolfswinkel.
Moreirense FC: Ricardo Andrade; Ricardo Pessoa (Paulinho, min. 68), Anilton Junior, Anibal Capela, Florent Hanin; Renatinho, Fabio Espinho (Tijani Belaid, min. 90+4), Filipe Gonçalves; Wagner (Pablo Oliveira, min. 67), Pintassilgo, Nabil Ghilas.
SCORE: 1-0, min. 41, Diego Capel. 1-1, min. 48, Nabil Ghilas. 2-1, min. 66, Ricky Van Wolfswinkel. 2-2, min. 72, Anibal Capela. 3-2, min. 90+3, Valentin Viola.
ARBITRE: Artur Soares Dias (POR). Carton jaune à Filipe Gonçalves (min. 6), André Martins (min. 21), Anilton Junior (min. 40), Renatinho (min. 55) et à Ricardo Andrade (min. 90+2).
ÈVÉNEMENTS: 25ème journée de Liga Zon Sagres entre le Sporting CP et le Moreirense FC à l'Estadio José Alvalade (Lisbonne, Portugal). 26, 696 spectateurs.

Le Sporting Portugal s'impose ce samedi soir 3-2 grâce à des réalisations de Diego Capel et Ricky Van Wolfswinkel. Nabil Ghilas et Anibal Capel ont fait paniquer le stade José Alvalade à deux reprises, mais c'était sans compter Valentin Viola.

Un penalty pour sauver les apparences

Dans un match opposant un Sporting qui est rentré pour la première fois de la saison dans la course à l'Europe, contre un Moreirense qui est sorti pour la première fois de la zon de relégation, ce sont les Nordistes qui se lancent en premier à l'attaque par l'intermédiaire de Fabio Espinho. La frappe enroulée d'en dehors de la surface du milieu de terrain est arrêtée par Rui Patricio sans soucis (min. 3). La première mi-temps se déroule dans un rythme très calme. Un rythme qui semble arranger les Minhotos plutôt que le SCP. Pourtant ce sont les Lions qui attaquent le plus. Ricky Van Wolfswinkel (min. 9), Eric Dier (min. 19) et André Martins (min. 27) tentent tous les trois d'ouvrir le score, mais seule la tête du défenseur central trouve le cadre, sans pour autant faire but.
Mais le premier but ne tarde pas à arriver. Quarentième minute de jeu, Anilton Junior plaque Bruma dans la surface. L'arbitre de la rencontre, Artur Soares Dias, siffle logiquement penalty. Un penalty transformé par Diego Capel qui tire à sa gauche pendant que le gardien plonge de l'autre côté.

Bis-repetita

Avec l'obligation de faire un meilleur résultat, le club de Moreira de Conegos décide de jouer plus offensif en seconde période. Et cette décision porte ses fruits immédiatement. Nabil Ghilas reçoit le ballon dans la surface et dans un angle improbable égalise d'une frappe de l'extérieur du pied droit (min. 48). Soixante-sixième minute, le Sporting reprend l'avantage grâce à Van Wolfswinkel. Sur un centre de Cédric Soares, le Néerlandais profite d'une sortie très hasardeuse de Ricardo Andrade pour inscrire son quatrième but en deux matchs. Un nouvel avantage de très courte durée puisque six minutes plus tard, suite à un coup-franc en faveur du Moreirense, le défenseur central prêté par Braga, Anibal Capela égalise à nouveau de la tête pour les visiteurs. Jusqu'ici, le scénario est exactement le même que contre Braga la semaine dernière pour le Sporting. Un scénario qui va se répeter à l'exactitude puisqu'à la troisième minute des arrêts de jeu, les Lions vont inscrire le but du 3-2, cette fois-ci par Valentin Viola, d'une tête au point de penalty.

Grâce cette victoire, le Sporting est provisoirement à un point de la Ligue Europa. Une situation impensable il y a encore quelques semaines.