Porto prépare la réception de Benfica

A l'Estadio da Madeira, le Nacional se voit partir sans point face à un Porto auteur d'une première période de grande classe. Candeias aura sauvé l'honneur après des buts de James, Mangala puis Lucho.

Porto prépare la réception de Benfica
Moutinho, chef d'orchestre d'un grand Porto
CD Nacional
1
3
FC Porto
CD Nacional: Gottardi; Nuno Campos (Diego Barcellos, min. 32), Miguel Rodrigues, Mexer, Marçal; Aly Ghazal, Moreno (Claudemir, min. 45); Candeias, Jota, Mateus; Rondón.
FC Porto: Helton; Danilo, Abdoulaye, Otamendi e Mangala; Fernando (Castro, min. 69), João Moutinho, Lucho Gonzalez (Izmaylov, min. 85); Varela (Defour, min. 78), Jackson Martinez, James Rodriguez.
SCORE: 0-1, min. 10, James Rodriguez. 0-2, min. 20, Mangala. 0-3, min. 22, Lucho Gonzalez. 1-3, min. 27, Candeias.
ARBITRE: Cosme Machado (Portugal)

Objectif rempli pour Porto, les Azuis E Brancos accueilleront Benfica lors de la prochaine journée l’esprit plus tranquille. Le CD Nacional stagne à la 9ème place alors que le FC Porto, toujours à la lutte pour le titre, se rapproche de son rival benfiquista, désormais séparés par un point avec un match de retard pour Benfica. Avec un match de qualité, Porto se prépare de la meilleure des manières pour la rencontre importante à venir.

Porto effectue une première période exemplaire à l’image du trident offensif dans un soir enflammé. Ils sont par ailleurs les trois protagonistes de l’ouverture du score, Varela lance Jackson Martinez qui part s’amuser dans la surface et servir son compatriote James Rodriguez qui n’a plus qu’à pousser le cuir au fond des filets (10'). Le jeu est fluide, l’échange entre les milieux est moins visible que lors des dernières confrontations mais les assauts dangereux sont là pour le remplacer. Après une tête sur la barre transversale, Mangala profite d’un décalage de Moutinho pour placer sa talonnade à la Madjer propre au maillot bleu et blanc de Porto (20'). Après ralenti, Mangala semble pourtant en position de hors-jeu. Deux minutes plus tard Varela provoque un penalty face à Miguel Rodrigues, transformé par Lucho (22'). Les Dragons se préparent de la meilleure des manières avant le choc face au SL Benfica du week-end prochain. Mangala effectue une main dans sa surface et permet à Candeias de réduire l’écart en faveur du Nacional après son égalisation contre le Sporting CP de la semaine passée (27').

Le Dragon calme le jeu

Dans une forme étincelante, Porto ne laisse aucune opportunité offensive à son adversaire et multiplie les occasions à l’image de la reprise de Varela ou de l’ouverture de James Rodriguez de l’extérieur du pied en direction de Jackson Martinez.

En seconde période, le FCP calme le jeu et laisse de l’espace aux hommes de Manuel Machado pour s’exprimer, en témoigne la tête de Keita à la 55ème minute. Porto baisse l’intensité mais ne laisse cependant pas Gottardi dans la plus grande des tranquillités, les tentatives de Varela, Abdoulaye puis de Lucho. Suite à un centre de Danilo, Miguel Rodrigues frôle le but contre son camp, sauvé par le poteau. Avec un avantage de deux longueurs, Vitor Pereira estime la victoire acquise et se contente de gérer le résultat tout en contrôlant tranquillement le jeu.